6 septembre 2019 – Rennes teste des bus 100% électriques bretons depuis le mercredi 2 mai 2018


Rue d’Isly à Rennes, le bus 501 100% électrique de type SE Bluebus Bolloré est photographié au moment où il va quitter l’arrêt « Charles de Gaulle » commun aux lignes 12, C3 et N2, le vendredi 4 janvier 2019. Copyright : Edouard Paris

Depuis le mercredi 2 mai 2018 et pour une durée de 30 mois, le Service des transports en commun de l’agglomération rennaise (Star) teste en grandeur nature avec des voyageurs sur la ligne 12, qui relie « Rennes – Villejean-Université » , au nord-ouest, à « Rennes – La Poterie », au sud-est, des bus 100% électriques bretons Bluebus Bolloré assemblés à Ergué-Gabéric dans le Finistère, aux portes de Quimper.

A ce jour, ce sont sept véhicules de type SE, numérotés de 501 à 507, d’une longeur de 12 m pour une largeur extérieure de 2,55 m, chacun équipé de trois portes double vantail et offrant une capacité de 101 voyageurs, qui peuvent être insérés quotidiennement en semaine sur la ligne 12 du réseau de bus rennais. Un service que ces bus 100% électriques partagent avec des bus standards à motorisation diesel de type Agora S Renault V.I. et Citaro Mercedes-Benz.

Chaque Bluebus rennais est équipé de 4 batteries LMP ® (Lithium Métal Polymère) en toiture et 4 batteries LMP® à l’arrière qui permettent de lui assurer entre 220 et 280 kilomètres d’autonomie. La recharge standard des batteries, qui ne contiennent pas de cobalt ni de terres rares, intervient principalement la nuit au dépôt de la « Plaine-de-Baud » en cinq heures de temps, cependant le Bluebus rennais expérimente la recharge des batteries par pantographe inversé au terminus « La Poterie » de la ligne 12 à deux pas du terminus éponyme de la ligne a de métro. Cette recharge ponctuelle prend entre cinq et dix minutes.

Si la RATP (Paris Île-de-France) et la STIB (Bruxelles-Capitale) ont commencé à expérimenter les Bluebus Bolloré de type SE en grandeur nature avec voyageurs avant la Star (Rennes), cette dernière devrait en principe tester en avant-première un Bluebus articulé 100% électrique toujours sur la ligne 12.

Rennes Métropole, qui entend convertir toute sa flotte de bus à l’électrique d’ici à 2030, pourrait passer commande au constructeur breton de plusieurs dizaines de bus standards et de bus articulés 100% électriques si bien entendu la phase d’expérimentation s’avère concluante quant au coût d’exploitation de ces autobus de dernier cri.

Info : Edouard Paris

Cet article a été publié dans Fourre tout, Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.