5 septembre 2019 – Place Auguste-Gibert et rue Jules-Ferry à Montpellier, le marchand de sable est passé


Place Auguste-Gibert à Montpellier, côté rue Maguelone, du sable à gros grains en guise de revêtement provisoire de la plateforme du tramway. Photo prise le jeudi 5 septembre 2019. Copyright : Edouard Paris

Le samedi 1er septembre 2019, tramwaydemontpellier.net s’était inquiété de la dangerosité des lieux du fait de l’absence partielle de revêtement de la plateforme du tramway place Auguste-Gibert, côté rue Maguelone, et dans le haut de la rue Jules-Ferry à la jonction avec le Pont-de-Lattes.

Dès le mardi 3 septembre 2019, une mauvaise solution provisoire a été trouvée. Elle a consisté à répandre du sable à gros grains dans les espaces où devraient être posés des pavés et des dalles de pierre. Ainsi, place Auguste-Gibert, quelques minutes à peine après que le sable en question a été étalé, une jeune trottinettiste a fait une chute spectaculaire, qui aurait pu avoir de graves conséquences si elle n’avait pas porté de casque, lorsque la roue avant de sa trottinette s’est enfoncée dans le sable très meuble puis a heurté le rail. La trottinettiste a été projetée par dessus le guidon et est tombée sur le sol pavé tout en ayant eu au préalable le réflexe de mettre ses deux mains en avant protégées par des gants pour amortir sa chute, devant les yeux du webmestre. Par chance, elle s’est relevée sans trop de mal.

Ce jeudi 5 septembre 2019 au matin, le sable était toujours là mais des ornières se sont creusées du fait du passage ininterrompu de nombreux véhicules qui n’ont rien à faire sur la plateforme du tramway.

Reste à connaître les raisons pour lesquelles les pavés et dalles de pierre tardent à être posés. Luc Albernhe, adjoint à la ville de Montpellier en charge notamment de la coordination des travaux, a-t-il une réponse ?

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 1, Ligne 2, Ligne 3, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 5 septembre 2019 – Place Auguste-Gibert et rue Jules-Ferry à Montpellier, le marchand de sable est passé

  1. Roman REBESKO dit :

    Nous sommes d’accord : le problème n’est pas le sable – provisoire – mais le passage intempestif de véhicules sans raisons ….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.