20 février 2020 – La circulation des rames sur les quatre lignes de tramway a été temporairement perturbée en centre-ville de Montpellier, ce jeudi matin, par une nouvelle manifestation interprofessionnelle contre le projet de réforme des retraites

Les participants à la manifestation interprofessionnelle contre le projet de réforme des retraites sont massés sur la plateforme de la ligne 3 de tramway cours Gambetta face à la Caisse d’assurance maladie de Montpellier, le jeudi 20 février 2020 à 10h46. Copyright : Anje34

Une nouvelle manifestation interprofessionnelle contre le projet de réforme des retraites s’est déroulée ce jeudi matin 20 février 2020 en centre-ville de Montpellier.

A la différence des précédentes manifestations, le point de ralliement a été fixé à 10h30 devant la Caisse d’assurance maladie, cours Gambetta.

Le cortège, fort de 1 200 manifestants environ, s’est ébranlé vers 11h. Le parcours retenu l’a conduit du milieu du cours Gambetta à la place de la Comédie en passant par la place Saint-Denis, la rue du Faubourg-de-la-Saunerie, la place Edouard-Adam, le boulevard de l’Observatoire, la rue de la République, la place Auguste-Gibert face aux colonnes de la gare Saint-Roch et rue Maguelone.

La circulation des rames de la ligne 3 a été la première impactée cours Gambetta, puis celle des lignes 3 et 4 entre la place Edouard-Adam et la place Auguste-Gibert et enfin celle des lignes 1 et 2 sur le tronc commun « Gare Saint-Roch » – « Corum » via la « Comédie ». Des modifications temporaires d’itinéraires ont été opérées.

Info : Anje34

Publié dans Fourre tout, Infos réseau | Tagué , , | Laisser un commentaire

20 février 2020 – Dans son programme, Philippe Saurel, candidat à sa succession, propose une modification du tracé de la ligne 1 et la création d’une ligne 6 intergares

Plan publié par la Gazette de Montpellier en page 28 du numéro 1653 du 20 au 26 février 2020 où sont portées en bleu élargi la nouvelle section de ligne 1 entre la place du Père-Louis et le rond-point du Zénith et en rouge-orangé le projet du tracé d’une nouvelle ligne 6 de tramway intergares, le tout figurant dans le programme du candidat aux élections municipales de mars 2020 à Montpellier, Philippe Saurel

Dans son numéro 1653 daté du 20 au 25 février 2020, la Gazette de Montpellier publie un plan du réseau de tramways de Montpellier où il est question de la modification du tracé de la ligne 1 vers l’est et de la création d’une ligne 6 de tramway intergares, le tout figurant dans le programme de Philippe Saurel, actuel maire de la ville de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, qui vient de se lancer dans la course des élections municipales des dimanches 15 et 22 mars 2020 afin de briguer un second ou deuxième mandat.

La ligne 1 conserverait son tracé actuel du terminus « Mosson » jusqu’à la hauteur de la médiathèque Emile-Zola, boulevard de l’Aéroport International à Montpellier. De là, la ligne 1 tirerait tout droit vers l’est en traversant de part en part la place du Père-Louis, où une station devrait être réalisée, franchirait le Lez sur le pont Raymond-Chauliac et poursuivrait sa route sur l’avenue Pierre-Mendès-France, une des artères routières les plus embouteillées de la ville aux heures de pointe, jusqu’au rond-point du Zénith où seraient implantés tout à côté le nouveau terminus de cette ligne 1, un grand parking relais et un nouveau dépôt de tramways qui devrait remplacer l’actuel dépôt des trams « Les Hirondelles », quartier Mosson, selon la Gazette, alors que sur un forum il serait plutôt envisagé de supprimer l’actuel dépôt « La jeune Parque ». Selon Philippe Saurel, le coût de construction de cette nouvelle section de ligne 1 devrait être raisonnable car il n’y a pas de terrain à acheter, ni d’ouvrage d’art à réaliser.

Quant à la ligne 6 de tramway projetée, dont le tracé figure en rouge-orangé sur le plan qui illustre la présente info, elle relierait dans les deux sens la gare de Montpellier Saint-Roch à celle de Montpellier Sud de France en empruntant le tronc commun des lignes 1 et 3 rue Jules-Ferry, puis les voies de la ligne 3 entre la rue du Pont-de-Latte et la station « Rives-du-Lez », le tronc commun de l’actuelle ligne 1 et des lignes 3 et 4 jusqu’à la station « Moularès (Hôtel de Ville) », le tronc commun de l’actuelle ligne 1 et de la ligne 3 entre le pont Jean-Zuccarelli et le rond-point Ernest-Granier, ensuite les voies de l’actuelle ligne 1 jusqu’à Odysseum avant de poursuivre jusqu’à la gare de Montpellier Sud de France sur le prolongement de 1,3 km à réaliser prévu à l’origine pour l’actuelle ligne 1. Avec cette nouvelle ligne 6, le temps de trajet entre les halls voyageurs des deux gares serait ramené à 30 minutes contre 40 minutes minimum actuellement par l’actuelle ligne 1 et la navette bus « Gare Montpellier Sud de France » partant et arrivant à « Place de France » dans le quartier Odysseum.

Concernant la desserte de la gare de Montpellier Sud de France, dont les parkings ne sont pas aussi pleins que la photo publiée par un média local le laisse penser, chaque candidat(e) déclaré(e) avance sa propre solution parmi lesquelles : un téléphérique intergares, une ligne de bus directe intergares, etc.

Info : Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Infos réseau, Ligne 1, Voyages | Tagué , | 4 commentaires

18 février 2020 – A Hong Kong, l’épidémie de coronavirus Covid-19 ne perturbe pas encore la circulation des motrices à deux niveaux de l’emblématique réseau de tramways électriques

A Hong Kong, les motrices à deux niveaux numérotées 2, 27 et 10 sont photographiées sur King’s Road à la hauteur du Greenwich Centre, le mardi 18 février 2020. Copyright : DS7

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus Covid-19 et à l’heure où la présente info est publiée, Hong Kong dénombre 61 cas confirmés et 1 décès.

Ce mardi 18 février 2020, la circulation des rames à deux niveaux de l’emblématique réseau de tramways électriques de Hong Kong était tout-à-fait normale. A bord des motrices aux livrées colorées, tant le conducteur que les passagers portaient des masques faciaux tout comme l’immense majorité des personnes croisées dans la rue.

A ce jour, les liaisons aériennes entre l’Europe et Hong Kong ne sont pas interrompues à la différence de celles qui desservent la Chine.

Info : DS7

Publié dans Fourre tout, Voyages | Laisser un commentaire

18 février 2020 – Le Vanoise Express, deux téléphériques hors normes

Photographie d’une cabine double niveau du Vanoise Express effectuant la liaison entre la gare motrice de Peisey-Vallandry « Plan Peisey » (1 612 m), au second plan, et la gare de tension de Montchavin « Les Coches » (1 548 m), le vendredi 7 février 2020. Copyright : Marius d’Oriano

Le Vanoise Express, composé de deux téléphériques monovoie indépendants mécaniquement et électriquement, relie en quatre minutes les domaines skiables des Arcs/Peisey-Valladry et de La Plagne qui forment à eux deux le domaine skiable Paradiski fort de ses 425 km de pistes de 1 200 m à 3 250 m d’altitude, entre la gare motrice de Peisey-Vallandry « Plan Peisey » (1 612 m) et la gare de tension de Montchavin « Les Coches » (1 548 m).

Chaque téléphérique parcourt une distance de 1 824 m sans pylone intermédiaire entre les deux gares et surplombe à 380 m au-dessus du sol une vallée encaissée où coule le Ponthurin.

Chaque téléphérique dispose de deux câbles porteurs de 75 mm de diamètre et d’un câble tracteur de 45 mm de diamètre. Au dessus, deux câbles porteurs de 42 mm de diamètre chacun supportent le câble tracteur en retour.

Chacune des deux cabines à deux niveaux emmène 200 personnes et 1 cabinier, la plus grande capacité du monde pour un téléphérique jusqu’en 2016. Ainsi, le Vanoise Express, qui atteint 45 km/h, peut transporter 2 000 pers/h par téléphérique, soit un total de 4 000 pers/h, toutes directions confondues.

L’ouverture de cet équipement d’envergure construit par Pomagalski est intervenue le samedi 20 décembre 2003 avec un seul téléphérique opérationnel. Le second téléphérique a été mis en service le mercredi 31 décembre 2003. Quant à la cérémonie d’inauguration, elle s’est tenue le vendredi 16 janvier 2004.

A l’hiver 2019/2020, Le Vanoise Express en est à sa seizième saison. En effet, son fonctionnement a été totalement suspendu durant la saison hivernale 2007/2008 ainsi qu’au cours de la période estivale 2008 à la suite d’anomalies détectées sur les câbles lors d’un contrôle des installations effectué au mois de novembre 2007.

Info : Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Voyages | Laisser un commentaire

16 février 2020 – Quelques photos du chantier de renouvellement des rails du tronc commun des lignes 1 et 2, allée de la Citadelle à Montpellier, et une annonce en relation avec ce chantier

Allée de la Citadelle à Montpellier, aperçu de la portion de la plateforme commune aux lignes 1 et 2 où se déroulent les travaux nocturnes de remplacement des rails sur voie 1 (déjà fait), à droite, et voie 2 (reste à faire), à gauche, jusqu’au vendredi 24 février 2020. Photo prise le dimanche 16 février 2020. Copyright : Edouard Paris

Les travaux nocturnes de renouvellement des rails sur voies 1 et 2 du tronc commun des lignes 1 et 2, allée de la Citadelle à Montpellier, au pied du Corum, ont débuté le lundi 10 février 2020 à 21h et se sont poursuivis les quatre nuits suivantes de 21h à la reprise du service chaque lendemain.

Au cours de la semaine qui vient de s’écouler, ce sont les rails de la voie 1, à savoir ceux de la voie montante, qui ont été remplacés par des rails tout neufs.

La circulation des rames des lignes 1 et 2 auraient dû reprendre dans les deux sens à la reprise de service le samedi 15 février 2020 au matin, mais une difficulté technique empêche le passage des rames des lignes 1 et 2 sur la portion de voie 1 dont les rails ont été changés. Ainsi, jusqu’à la reprise du service mardi 18 février 2020, les rames de la ligne 1 circulant dans le sens « Mosson – Odysseum » sont déviées à partir de la place Albert 1 en direction de la gare Saint-Roch via le boulevard Henri-IV et la rue de la République et les rames de la ligne 2, qui circulent en direction du sud-ouest, sont déviées à partir de la station « Corum » et empruntent l’ancien itinéraire de cette même ligne opérationnel jusqu’au vendredi 6 avril 2012 avant d’atteindre le quai de secours de la station « Gare Saint-Roch », rue Jules-Ferry, côté commerces, avant de poursuivre leur route vers « Sabines » ou « Saint Jean de Védas – Centre ».

Dans l’autre sens les rames de ces deux mêmes lignes roulent normalement sur voie 2 dont les rails actuels seront remplacés les nuits du lundi 17 au vendredi 24 février 2020 entre 21h et la reprise de service.

Pour rappel, pendant les nocturnes des travaux, il faut se référer au second schéma des circulations disponible ci-dessous.

Info : Anje34 et Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Ligne 1, Ligne 2 | Tagué , , | 1 commentaire

15 février 2020 – En 2019, l’aéroport Montpellier Méditerranée a battu son record historique de fréquentation pour la troisième année consécutive

L’Airbus A319 immatriculé EC-MTN, assurant le vol V72512 en provenance de Lille, est photographié dans sa phase d’approche de l’aéroport Montpellier Méditerranée, le vendredi 7 février 2020 à 14h22, avec près de deux heures de retard sur l’horaire prévu. Copyright : Edouard Paris

En l’absence des chiffres officiels de l’aéroport Toulouse Blagnac que l’autorité aéroportuaire, au sein de laquelle Eiffage est devenu le principal actionnaire le lundi 30 décembre 2019, tarde à publier pour l’ entière année 2019, force est de constater que les quatre autres principaux aéroports du Grand Sud de la France ont tous battu leur record historique de fréquentation en 2019, ce qui n’est pas forcément une bonne nouvelle eu égard à l’empreinte carbone générée par la croissance continue du trafic aérien national et international ces vingt dernières années, les grèves récurrentes à la SNCF empêchant tout retournement vers une tendance à la baisse de fréquentation pour les vols domestiques métropolitains de plus de 500 km.

En 2019, le classement des cinq plus grands aéroports du Grand Sud de la France s’établit comme suit :

Nice Côte d’Azur : 14 485 423 voyageurs en 2019 contre 13 850 561 en 2018 , soit 634 862 voyageurs supplémentaires et une croissance de 4,58 %

Marseille Provence : 10 151 743 voyageurs en 2019 contre 9 390 371 en 2018, soit 761 372 voyageurs supplémentaires et une croissance de 8,11 %

Toulouse Blagnac : 8 886 439 voyageurs sur les onze premiers mois de l’année 2019 contre 8 889 735 voyageurs en 2018 sur la même période , soit 3 296 voyageurs de moins. Pour rappel, le nombre total de voyageurs de l’année 2018 a atteint le chiffre de 9 630 308. Sans attendre le chiffre du mois de décembre 2019, il y a fort à parier que la croissance, s’il y a, du trafic passagers de la plateforme aéroportuaire de la capitale de la région Occitanie sera la plus faible parmi celle des cinq plus grands aéroports du Grand Sud de la France.

Bordeaux Mérignac : 7 712 085 voyageurs en 2019 contre 6 799 572 voyageurs en 2018, soit 912 513 voyageurs supplémentaires et une croissance de 13,42 %

Montpellier Méditerranée : 1 935 631 voyageurs en 2019 contre 1 879 963 en 2018, soit 55 668 voyageurs supplémentaires et une croissance de 2,96 %.

Trois faits marquants sont à retenir pour l’année 2019 : l’aéroport Marseille Provence récupère sa deuxième place au classement, Bordeaux Mérignac enregistre une croissance à deux chiffres de sa fréquentation et les deux terminaux de l’aéroport Nice Côte d’Azur sont désormais desservis par deux lignes de tramway, les T2 et T3.

En 2020, l’aéroport de Montpellier Méditerranée devrait normalement dépasser la barre symbolique des 2 millions de passagers avec l’ouverture au mois d’avril de 17 nouvelles lignes par la compagnie à bas coût Transavia, à condition toutefois que le coronavirus dénommé Covid-19 ne vienne pas jouer les trouble-fête dans le bassin méditerranéen.

Info : Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Voyages | Laisser un commentaire

14 février 2020 – L’année de ses 65 ans, le train « Le Cévenol » repart, semble-t-il, sur de bons rails

La rame automotrice bimode (électrique et thermique) quadruple caisse B 84699/84700 Régiolis Alstom, mise en service le jeudi 16 janvier 2020 et assurant le TER 877952 « Le Cévenol » à destination de Clermont-Ferrand, est photographiée en gare de Nîmes Centre avant son départ à 14h18 sur voie B, le mercredi 12 février 2020. Copyright : Anje34

Après bien des péripéties entre 2007 et le début de l’année 2020, le train « Le Cévenol » repart, semble-t-il, sur de bons rails l’année de ses 65 ans sur la ligne transcévenole qui fêtera son 150e anniversaire le samedi 16 mai 2020.

Depuis le lundi 27 janvier 2020, ce train, qui relie Clermont-Ferrand à Nîmes dans chaque sens, est assuré par de nouvelles rames automotrices bimodes (électrique et thermique) et bicourant (1 500 V CC et 25 kV 50 Hz) quadruple caisse Régiolis Alstom commandées au nombre de trois par La Région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée.

Les trois rames automotrices affectées à cette relation ferroviaire sont les suivantes : la B 84695/84696 mise en service le jeudi 25 juillet 2019, la B 84697/84698 mise en service le vendredi 29 novembre 2019 et la B 84699/84700 mise en service le jeudi 16 janvier 2020 (Source : Trains du Sud-Ouest).

Aux horaires applicables du dimanche 15 décembre 2019 au vendredi 3 juillet 2020, dans le sens Clermont-Ferrand – Nîmes, ce train identifié TER 877957 quitte la préfecture du Puy-de-Dôme à 12h50 et arrive en gare de Nîmes Centre à 18h00 après 5 h 10 mn de trajet. Dans le sens contraire, ce même train identifié TER 877952 part de la gare centre de la préfecture gardoise à 14h18 et atteint Clermont-Ferrand à 19h18 soit au bout de 5 h de trajet.

En région Occitanie, ce train TER dessert dans chaque sens les gares de Langogne, La Bastide – Saint-Laurent-les-Bains et Villefort, toutes trois situées en Lozère, Génolhac, La Grand-Combe – La Pise, Alès et Saint-Geniès-de-Malgoirès, toutes quatre situées dans le département du Gard. Le croisement des rames automotrices s’effectue en gare de La Bastide – Saint-Laurent-les-Bains.

Info : Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Voyages | Tagué | Laisser un commentaire