15 octobre 2019 – A Genève, le non-paiement des amendes liées à un défaut de titre de transport en bus ou en tram peut vous conduire en prison

A Genève, la rame 1820 Tanglo Stadler, circulant en direction du terminus « Moillesulaz » de la ligne 12, est photographiée rue du Marché, le samedi 7 septembre 2019. Copyright : Yvon Brument

Le dimanche 13 octobre 2019, dans le journal télévisé romand de 19h30, la Radio Télévision Suisse a diffusé un reportage intitulé : « De plus en plus de Genevois sont emprisonnés pour des impayés » . Dans ce reportage, il est présenté une personne exposée à une peine de prison pour n’avoir jamais réglé ses amendes liées à un défaut de titre de transport. Ce reportage est doublé d’un article du même jour titré: « Le nombre d’incarcérations pour amendes impayées en augmentation« . Publié par le site rts.ch, la journaliste écrit dans son introduction : « Faire de la prison pour une contravention de stationnement ou un trajet de bus sans ticket, c’est ce que prévoit le Code pénal suisse en cas de non-paiement. Ces dernières années, le nombre d’incarcérations à Genève pour ce genre de cas a explosé.  »

Qu’en est-il en France si vous voyagez sans titre de transport dans un bus, un tramway, un métro, un téléphérique, etc… ?

Contrairement à la Suisse, où les entreprises de transports publics ont été invitées à une harmonisation des tarifs des amendes pour défaut de titre de transport sous l’égide du Service direct suisse, en France les tarifs des amendes de cette nature varient d’une métropole ou agglomération à l’autre.

Dans l’Hexagone, le défaut de titre de transport est assimilé à une infraction. Le contrevenant s’expose ainsi à une contravention régie par les articles 74 et 80-2 du décret du 22 mars 1942.
Deux cas sont possibles :
– Vous acceptez de payer immédiatement une indemnité forfaitaire (articles 529-3 et 529-4 du Code de procédure pénale), et les poursuites sont alors stoppées.
– Si le paiement n’est pas immédiat, l’indemnité forfaitaire est majorée de frais de dossier et, dans les cas les plus extrêmes, c’est au Trésor Public qu’il faudra régler l’amende assortie des majorations.

Au stade supérieur, le fait de cumuler 10 contraventions impayées pour cause d’absence de titre de transport sur une période inférieure ou égale à un an constitue un délit. La peine encourue s’élève à 7 500 € d’amende et 6 mois d’emprisonnement (art L.2242-6 du Code des transports).
Constitue également un délit passible de 7 500 € d’amende (art L.2242-5 du Code des transports), le fait de déclarer une fausse identité ou une fausse adresse au moment du contrôle.
L’agression d’un contrôleur, verbale ou physique, correspond également à un délit. L’auteur encourt entre 7 500 et 15 000 € d’amende assortis de 6 mois à 1 an d’emprisonnement de jours-amendes (article L 2242-7 du Code des transports).

(Source relative aux peines françaises énumérées : justice.ooreka.fr)

Info : Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Voyages | Tagué | Laisser un commentaire

14 octobre 2019 – Future ligne 17 de tramway entre Genève et Annemasse, premiers tours de roue en territoire français

Premiers tours de roue en territoire français, à Moëllesulaz plus précisément, pour la rame 891 Cityrunner Bombardier des tpg, le lundi 14 octobre 2019. Une moitié de la rame se trouve encore à Moillesulaz, côté suisse. Copyright : bustramgeneve (JML)

A compter du dimanche 15 décembre 2019, les tramways genevois desserviront à nouveau en service commercial les communes françaises de Gaillard, Ambilly et Annemasse en Haute-Savoie.

A cette date, une nouvelle ligne 17 (il s’agit d’une résurrection sur la partie genevoise, note du webmestre) sera lancée entre « Annemasse – Parc Montessuit -Villa du Parc » et « Lancy -Pont-Rouge – Gare ». En France, cette ligne desservira les stations « Croix d’Ambilly » (commune d’Ambilly »), « Millet » (commune d’Ambilly) et « La Tour » (commune de Gaillard) . La nouvelle station « Moillesulaz » (Moëllesulaz en français) est, quant à elle, située sur la commune suisse de Thônex (GE).

Alors que les tramways genevois desservaient directement Annemasse depuis le mardi 23 octobre 1883, leur circulation a été limitée du jour au lendemain au terminus « Moillesulaz », côté suisse, au mois de septembre 1939. En conséquence, un transbordement fut obligatoire pour les usagers poursuivant leur route en tramway jusqu’à la gare d’Annemasse. Au sortir de la Seconde guerre mondiale, l’exploitation a continué à se faire en deux branches. La suppression de la section française entre Moëllesulaz et la gare d’Annemasse est intervenue le mercredi 31 décembre 1958.

Soixante ans et neuf mois et demi plus tard, la rame 891 Cityrunner Bombardier des tpg a fait ses premiers tours de roue en territoire français à faible vitesse, ce lundi 14 octobre 2019, peu après 10h, sur la nouvelle section de ligne à deux voies, à l’écartement métrique, d’une longueur de 1,98 km, entre Moëllesulaz et le terminus « Annemasse – Parc Montessuit – Villa du Parc ». Les tests, qui vont se dérouler jusqu’à la mise en service commercial, consisteront en la vérification des gabarits, de la signalisation aux carrefours, des infrastructures, des rails, des systèmes électriques etc…

L’ouverture d’une seconde section de ligne entre « Annemasse – Parc Montessuit -Villa du Parc » et « Annemasse – Lycée des Glières », d’une longueur de 1,3 km, est programmée au mois de décembre 2022 si le calendrier peut être tenu.

Info : Edouard Paris

Remerciements au site bus-tram-geneve.ch pour deux des photos qui illustrent la présente info.

Publié dans Fourre tout, Voyages | Tagué | Laisser un commentaire

14 octobre 2019 – Les fiches horaires des lignes de tram et bus au format pdf à nouveau indisponibles sur le site internet TaM Montpellier 3M

La rame 2027 Citadis 401 Alstom, opérant sur la ligne 1, est exceptionnellement photographiée dans le haut de la rue du Pont-de-Lattes à la suite de la modification temporaire de son itinéraire habituel en raison de la course à pied des 10 km de Montpellier, le dimanche 13 octobre 2019. Copyright : Anje34

Après avoir disparu durant plus de cinq ans, les fiches horaires des lignes de tram et bus au format pdf sont réapparues au mois d’août 2019 sur le site internet TaM Montpellier 3M.

Force est de constater que ces fiches horaires au format pdf, fort utiles, ne sont à nouveau plus disponibles sur ce même site depuis plusieurs jours.

TaM Montpellier 3M se démarque des autres exploitants français de transports publics qui eux continuent de proposer les fiches horaires au format pdf et qui laissent donc le choix à leur clientèle habituelle ou occasionnelle quant à la façon de consulter les horaires sur leur site internet.

Par l’intermédiaire du site garetgv.free.fr, tramwaydemontpellier.net permet à ses visiteurs de visualiser les fiches horaires des quatre lignes de tramway au format pdf :

Fiche horaire de l’hiver 2019/2020 de la ligne 1 valable du lundi 2 septembre 2019 au vendredi 3 juillet 2020

Fiche horaire de l’hiver 2019/2020 de la ligne 2 valable du lundi 2 septembre 2019 au vendredi 3 juillet 2020

Fiche horaire de l’hiver 2019/2020 de la ligne 3 valable du lundi 2 septembre 2019 au vendredi 3 juillet 2020

Fiche horaire de l’hiver 2019/2020 de la ligne 4 valable du lundi 2 septembre 2019 au vendredi 3 juillet 2020

Info : Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Infos réseau | Tagué | Laisser un commentaire

12 octobre 2019 – La rame 105 Tango Stadler rhônexpress aux couleurs de six destinations Turkish Airlines

La rame 105 Tanglo Stadler rhônexpress pelliculée aux couleurs de destinations Turkish Airlines, circulant en direction de Lyon « Gare Part-Dieu – Villette », est photographiée à l’approche de la station « Meyzieu Z.I. », le samedi 12 octobre 2019. Copyright : Yvon Brument

La rame 105 Tango du constructeur suisse Stadler, qui opère sur la ligne rhônexpress reliant Lyon Gare Part-Dieu – Villette à l’aéroport international de Lyon – Saint Exupéry en moins de trente minutes dans les deux sens, vient de revêtir un pelliculage intégral aux couleurs de six destinations proposées par la compagnie Turkish Airlines.

Sur une face latérale, ce sont trois destinations touristiques turques qui sont mises en avant : Istanbul, la Cappadoce et Antalya.

Sur la seconde face latérale, Turkish Airlines vous fait découvrir trois de ses destinations internationales via Istanbul : Vietnam, Maurice et Bali.

Info : Yvon Brument

Publié dans Fourre tout, Voyages | Tagué | Laisser un commentaire

12 octobre 2019 – Pont-de-Lattes à Montpellier, les trous entre les rails ont été rebouchés

Passage de la rame 2098 Citadis 402 Alstom multilignes à la hauteur de la bifurcation des lignes 1 et 3 située sur le Pont-de-Lattes à Montpellier, le vendredi 11 octobre 2019. Copyright : Anje34

Après la rénovation de la voie ferrée sur le Pont-de-Lattes à Montpellier à la mi-août 2019, une partie de l’enrobé bitumineux, qui sert de revêtement de la plateforme du tramway à la bifurcation des lignes 1 et 3, a été enlevée dans la nuit du lundi 7 au mardi 8 octobre 2019 pour permettre le passage de câbles protégés par des gaines sous les rails.

Le revêtement d’enrobé bitumineux a été reconstitué dans la nuit du jeudi 10 au vendredi 11 octobre 2019.

Quant à la plateforme de la voie 1 du tramway, dans le haut de la Jules-Ferry, elle est toujours dans l’attente de la pose de nouveaux pavés.

Info : Anje34 et Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Ligne 1, Ligne 3 | Tagué , , | Laisser un commentaire

11 octobre 2019 – Trolleybus de Salzburg (Autriche)

A Salzburg, le trolleybus 328 Trollino 18 Metrostyle Solaris, opérant sur la ligne 9, est photographié sur le Staatsbrücke qui enjambe la rivière Salzach, le dimanche 29 septembre 2019. Copyright : Edouard Paris

Salzburg, une ville autrichienne de 153 377 habitants en 2018, située à la frontière avec l’Allemagne, fêtera les 80 ans de son réseau de trolleybus en 2020.

La première ligne de trolleybus a été ouverte le mardi 1er octobre 1940. Elle a remplacé une ligne du réseau de tramways qui disparaîtra définitivement le mardi 5 novembre de la même année.

A ce jour, Salzburg, lieu de naissance de Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1891), compositeur mondialement connu, dispose d’un des réseaux de trolleybus les plus importants d’Europe de l’Ouest. Son réseau comprend 12 lignes numérotées 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 12 et 14 et est exploité au moyen de plus de cent véhicules articulés à plancher bas intégral.

Les trolleybus articulés les plus anciens en circulation, de type NGT 204 M 16 du constructeur autrichien Graft & Stift, livrés entre 1994 et 1997, vont être petit à petit remplacés par des trolleybus articulés de type BGT-N 1 D lighTram19 du constructeur helvétique Hess qui a remporté un appel d’offres portant sur quinze véhicules de ce modèle, dont le premier exemplaire numéroté 401 a été livré au réseau Salzbourgeois le mardi 27 août 2019. Ces nouveaux véhicules son équipés de la technologie Dynamic-Charging qui permet de circuler sur les voies routières dépourvues de câbles aériens au moyen de batteries de traction puissantes qui se rechargent dès que les perches du véhicule peuvent reprendre contact avec le réseau aérien existant. De cette manière, les itinéraires de trolleybus peuvent être étendus au-delà des terminaux actuels sans l’installation de nouveaux câbles.

En 2020, les 80 ans des trolleybus de Salzburg coïncideront avec les 80 ans des premiers trolleybus construits par le Suisse Hess qui livrera 35 autres trolleybus au réseau salzbourgeois, y compris des véhicules bi-articulés du type lighTram25, au cours des cinq années suivantes.

Info  : Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Voyages | Laisser un commentaire

10 octobre 2019 – « Mannheim Hauptbahnhof », la station la plus fréquentée du réseau de tramways à voie métrique Rhein-Neckar-Verkehr (rnv)

La rame 4120 RNV6ZR Variobahn ADtranz, opérant sur la ligne 5, quitte la station « Mannheim Hauptbahnhof » en direction d’Heidelberg, le samedi 28 septembre 2019. Copyright : Edouard Paris

A la faveur d’un délai d’attente de quarante trois minutes entre deux trains en gare de Mannheim, le samedi 28 septembre 2019, l’auteur de ces quelques lignes est sorti à l’extérieur, place Willy-Brandt, avec l’idée de photographier un échantillon de rames desservant « Mannheim Hauptbanhof », la station la plus fréquentée du réseau de tramways à voie métrique le plus dense d’Allemagne dénommé Rhein-Neckar-Verkehr (rnv) issu du regroupement des réseaux de transports publics des agglomérations de Ludwighafen (Land de Rhénanie-Palatinat), Mannheim et Heidelberg (Land de Bade-Wurtemberg), cette dernière ville étant jumelée à celle de Montpellier depuis le samedi 13 mai 1961.

Le réseau rnv comprend à ce jour 206,2 km de voies ferrées, le cumul kilométrique des lignes  s’établissant à 301,8 km, et est exploité au moyen de 184 rames articulées composées de 3, 5 ou 7 caisses, unidirectionnelles et bidirectionnelles, dont seulement 7 d’entre elles ne sont pas dotées d’un plancher bas intégral. Les rames sont réparties entre six dépôts.

La station « Mannheim Hauptbahnhof est desservie par les lignes 1, 3, 4, 4A, 5, 5A, 8, 9 et 15 du réseau rnv.

Info : Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Voyages | Tagué , | Laisser un commentaire