10 août 2018 – Ligne 2, la circulation des rames sera suspendue du dimanche 12 août à partir de 18h00 au jeudi 16 août 2018 inclus sur la section à voie unique « Sabines » – « Saint Jean de Védas – Centre »

Information relative à l’interruption de toute circulation des rames de tramway sur la ligne 2 entre la station « Sabines » et le terminus « Saint Jean de Védas – Centre » du dimanche 12 août 18h00 au jeudi 16 août 2018 inclus. Photo prise à la station « Nouveau Saint-Roch », le vendredi 10 août 2018. Copyright : Anje34

En raison d’opération de maintenance de la voie ferrée, le service de la ligne 2 de tramway sera interrompu entre la station « Sabines » et  le terminus « Saint Jean de Védas – Centre » du dimanche 12 août à 18h00 jusqu’au jeudi 16 août 2018 inclus.

Des navettes bus de remplacement desserviront au plus près les stations « Victoire 2 », « La Condamine », « Saint Jean le Sec » et « Saint-Jean de Védas Centre » avec une fréquence de :
– 30 minutes le dimanche 12 août dès 17h45 et le mercredi 15 août 2018 toute la journée ;
– 20 minutes en journée et 30 minutes en soirée, les lundi 13, mardi 14 et jeudi 16 août 2018.

Il s’agit d’une opération de bourrage lourd du ballast entre les stations » Sabines » et « Saint Jean le Sec », sur la portion à voie unique cédée par SNCF Réseau (anciennement Réseau Ferré de France (RFF)) à Montpellier Méditerranée Métropole.

Info : TaM Montpellier 3M et Anje34

Publié dans Fourre tout, Ligne 2 | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

9 août 2018 – Les trains Intercités Bordeaux – Marseille promeuvent Montpellier, son exposition estivale « Picasso – Donner à voir » et son exposition permanente de tags

Du vendredi 15 juin au dimanche 23 septembre 2018, le Musée Fabre de Montpellier accueille l’exposition « Picasso – Donner à voir ».

Depuis le début du mois de juin 2018, les motrices de la rame 2098 Citadis 402 Alstom, qui opère tantôt sur la ligne 1 tantôt sur la ligne 3, font la promotion de cette exposition estivale.

Récemment, Montpellier Méditerranée Métropole, l’Office de Tourisme et des Congrès Montpellier Méditerranée Métropole et SNCF Intercités se sont associés pour promouvoir cette exposition auprès de la clientèle des trains Intercités Bordeaux – Montpellier – Marseille. Cette campagne de promotion se caractérise par une communication visuelle à l’intérieur et à l’extérieur de dix trains Intercités ainsi que la diffusion de messages vocaux dans les voitures.

Ces trains Intercités desservent la gare de Montpellier Saint-Roch, la plus proche du Musée Fabre, ou la gare excentrée de Montpellier Sud de France.

Info : Anje34

Publié dans Fourre tout, Ligne 1, Ligne 3 | Tagué , | Laisser un commentaire

7 août 2018 – « Hôtel St-Roch – Belaroia » à Montpellier, la déconstruction est-elle entamée ?

Chantier « Hôtel St-Roch – Belaroia » à Montpellier, la façade côté Pont-de-Sète a perdu la presque totalité de ses éléments décoratifs en acier laqué blanc. Photo prise le mardi 7 août 2018 à 18h34. Copyright : Anje34

Énorme surprise ce mardi 7 août 2018.

Le temps caniculaire qui sévit sur la métropole montpelliéraine depuis une semaine aurait-il eu raison d’une partie des éléments décoratifs en acier laqué blanc qui recouvrent peu à peu les façades du complexe architectural « Hôtel St-Roch – Belaroia » en cours de construction face au nouveau parvis de la gare de Montpellier Saint-Roch, en bordure duquel circulent les rames opérant sur les lignes 2 et 4 de tramway.

Toujours est-il que la presque totalité des éléments décoratifs de la façade la plus exposée à l’ensoleillement, côté Pont-de-Sète, a été enlevée en ce début de semaine ainsi que le démontre trois photos prises ce mardi 7 août 2018 à comparer avec une photo prise le samedi 4 août 2018.

Problème de dilatation thermique ?

Info : Anje34

Publié dans Fourre tout, Ligne 2, Ligne 4 | Tagué , | 1 commentaire

5 août 2018 – Lignes Bleue et Verte du réseau LRV Minneapolis – Saint Paul (Minnesota – USA)

Une unité multiple de rames Flexity Swift Bombardier, 125 en tête, opérant sur la ligne Bleue du réseau LRV de Minneapolis – Saint Paul, est photographiée à l’approche de la station « Warehouse District/Hennepin » en centre-ville de Minneapolis, le lundi 30 juillet 2018. Copyright : Karine D

A ce jour, le réseau LRV (Light Rail Vehicles) de Minneapolis – Saint Paul (Minnesota – USA) exploité au moyen de tramways à large gabarit (2,65 m de largeur extérieure tout comme à Montpellier), circulant généralement en unité multiple, comprend deux lignes à double voie à l’écartement de 1 435 mm alimentées en courant continu 750 V par lignes aériennes de contact.

La Bleue, d’une longueur actuelle de 19,3 km , dont la première section « Warehouse District/Hennepin » – « Fort Snelling » est entrée en service commercial le samedi 26 juin 2004, relie « Target Field », terminus nord situé en centre-ville de Minneapolis, à « Mall of America », terminus sud implanté sur le territoire de la ville de Bloomington. Cette ligne a la particularité de desservir les deux terminaux de l’aéroport international de Minneapolis – Saint Paul. 39 rames opèrent sur cette ligne Bleue,  soit 27 rames articulées Flexity Swift Bombardier d’une longueur de 28,65 m et 12 rames articulées S70/Avanto Siemens de même longueur.

La Verte, d’une longueur actuelle de 18 km, a été ouverte le samedi 14 juin 2014. Elle relie le centre-ville de Minneapolis « Target Field » au centre-ville de Saint Paul, capitale de l’Etat du Minnesota, terminus est « Saint Paul Union Depot ». Cette ligne partage cinq stations avec la ligne Bleue en centre-ville de Minneapolis. 47 rames articulées S70/Avanto Siemens sont affectées à cette ligne Verte qui est la seule ligne LRV aux Etats-Unis à être exploitée 24h/24h. Sur la ligne Bleue, seule la portion « Terminal 1 – Lindbergh » (unique station souterraine de la ligne Bleue) – « Terminal 2 – Humphrey » fonctionne 24h/24h, le trajet entre ces deux stations situées dans l’enceinte de l’aéroport international de Minneapolis-Saint Paul étant gratuit dans chaque sens.

Concernant les tarifs, il est intéressant de noter que pour un trajet simple limité aux cinq stations LRV du centre-ville de Minneapolis ou du centre ville de Saint-Paul, le prix du ticket s’élève à $ 0.50, soit € 0.43, quelle que soit l’heure du voyage. Sinon les tarifs varient selon que le trajet, avec correspondance(s) possible(s), est effectué en heure de pointe ou en heure creuse.

Info : Karine D et Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Voyages | Tagué , | Laisser un commentaire

4 août 2018 – Information transports en gare de Montpellier Saint-Roch, le je-m’en-foutisme dans toute sa splendeur

En gare de Montpellier Saint-Roch, une information transports pour le moins imprécise. Photo prise le samedi 4 août 2018 à 10h06. Copyright : Anje34

Installés depuis la fin du mois de février 2018, les écrans des deux totems de l’information transports situés dans le hall supérieur voyageurs de la gare de Montpellier Saint-Roch fonctionnent depuis moins de quatre semaines.

Dépenser des milliers d’euros pour dispenser des informations qui sont loin d’être précises, il faut vraiment le faire, d’autant plus qu’il est difficile de savoir si c’est la SCNF ou si c’est TaM Montpellier 3M ou les deux à la fois qui est (sont) responsable(s) des anomalies qui sautent aux yeux des Montpellierains qui connaissent bien le réseau de tramways de leur métropole.

En observant les écrans, qui s’adressent principalement aux voyageurs qui débarquent, souvent pour la première fois, en gare de Montpellier Saint-Roch, il y a lieu de constater :
pour la ligne 2, que le terminus « Saint Jean de Védas – Centre », d’une part, et le terminus intermédiaire « Notre-Dame de Sablassou », d’autre part, sont inconnus au bataillon,
pour la ligne 3, que le terminus intermédiaire « Mosson » et le terminus « Pérols – Etang de l’Or », le plus fréquenté en été, ne sont jamais affichés,
pour la ligne 4, que c’est le pompon, puisque les terminus indiqués n’existent plus depuis le samedi 2 juillet 2016 du fait du bouclage de cette ligne ce jour-là.

Près de cinq mois pour mettre en route des écrans sans ce soucier par la suite de la qualité de l’information donnée, c’est inadmissible.

Sauf erreur, aucun média local ne s’est emparé du sujet alors que quotidiennement des centaines de vacanciers sont susceptibles d’être désorientés par l’information transports qui leur est servie.

Info : Anje34

Publié dans Fourre tout, Infos réseau | Tagué , | 2 commentaires

3 août 2018 – Bergen, quelques points communs avec la ligne 1 de tramway de Montpellier

Dix ans après Montpellier, la ville norvégienne de Bergen (280 216 habitants au dernier recensement du premier trimestre 2018) s’est dotée d’une ligne de tramway moderne.

La première section de cette ligne de tramway, d’une longueur de 9,7 km, entre le terminus nord « Byparken (centre-ville de Bergen) et l’actuelle station « Nesttun Terminal », est entrée en service le mardi 22 juin 2010. Une deuxième section de ligne a été ouverte le samedi 22 juin 2013 entre « Nesttun Terminal » et l’actuelle station « Lagunen » , une troisième section  de ligne « Lagunen » – « Birkelandsskiftet » de 6 km a été inaugurée le lundi 15 août 2016 et une quatrième section de ligne a été mise en service le samedi 22 avril 2017, entre « Birkelandsskiftet » et le terminus sud-ouest « Bergen lufthavn » (aéroport de Bergen*).

A ce jour, la longueur totale de cette ligne de tramway moderne à double voie à l’écartement de 1 435 mm s’établit à 20,4 km. La ligne aérienne de contact est alimentée en courant continu 750 V. La ligne équipée de 27 stations, terminus compris, est exploitée au moyen de 28 rames articulées Variobahn du Suisse Stadler qui ont été assemblées en Allemagne à Pankow, un quartier de Berlin. A leur livraison, les vingt premières rames, numérotées 201 à 220, comprenaient cinq modules, leur longueur était de 32,18 m et leur largeur extérieure de 2,65 m pour une capacité de 212 passagers dont 98 places assises. Les rames 221 à 228 ont été livrées à partir du mois d’octobre 2015 dotées de sept modules, la longueur de chaque nouvelle rame étant de 42,1 m, leur largeur extérieure identique à leurs prédécesseurs, pour une capacité de 278 passagers dont 111 places assises. Les rames 201 à 220 ont été par la suite rallongées à 42, 1 m grâce à l’ajout de deux modules intermédiaires.

Le trajet d’un bout à l’autre de la ligne s’effectue en 44 mn dans le sens « Byparken » – « Bergen lufthavn » et en 45 mn dans le sens inverse. La vitesse maximum des rames opérant sur la ligne s’élève à 70 km/h.

Le contrat de Keolis Norvège, une filiale du groupe français Keolis, pour l’exploitation de cette ligne de tramway moderne vient d’être renouvelé pour une période de huit ans qui commencera à courir au mois de juillet 2019. De nouvelles extensions de la ligne sont programmées.

Info : Fab et Edouard Paris

* Le trafic de l’aéroport international de Bergen s’est élevé à 6 036 000 voyageurs en 2017.

Publié dans Fourre tout, Voyages | Tagué | Laisser un commentaire

1er août 2018 – Millau est en train de perdre la bataille du rail

Fresque murale aux abords de la gare de Millau photographiée le mardi 24 juillet 2018. Copyright : Michel Bozzola

Le vendredi 23 mars 2018, en signant une nouvelle convention avec la SNCF, la région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée a sans doute mis la charrue avant les bœufs. Sa présidente, Carole Delga, n’a pas dû bien appréhender les difficultés découlant de l’unifcation de la tarification et des services des deux anciennes régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon.

Dans le quotidien Midi-Libre du lundi 30 juillet, page région, dans un dossier consacré aux hausses vertigineuses des abonnements mensuels TER en ex-région Languedoc-Roussillon, onze jours après que tramwaydemontpellier.net a lancé le sujet, les propos suivants sont rapportés : « La Région, ne s’est pas méfiée, n’a pas vu venir le choc. SNCF en tant que prestataire nous a mal conseillés ». « Il y a eu un raté, l’incidence n’a pas été mesurée« , selon Jean-Luc Gibelin, vice-président de la région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée en charge des transports.

Jean-Luc Gibelin, avec toute sa bonne volonté, a sans doute voulu donner des gages à la mouvance « cheminots-CGT-PC-Gayssot » dont il est proche et cela est tout à fait estimable.

Cela serait d’autant plus estimable si la situation était simple, surtout pour la ligne Béziers – Millau – Neussargues – Clermont-Ferrand. Dans la nouvelle convention Région-SNCF le maintien du train Aubrac entre Béziers et Neussargues a été reconduit jusqu’au mois de décembre 2019 mais deux ou trois manifestations annuelles du Comité Pluraliste ne suffiront pas à sauver cette ligne d’autant plus que les cheminots de la gare de Millau (avec d’autres sans aucun doute) sont régulièrement en grève en fin de semaine, sciant consciencieusement la branche de leurs acquis sociaux sur laquelle ils sont assis. Quant à la liaison routière TER entre Millau et Montpellier elle est désormais assurée par les bus Hérault Transport. En conséquence, la SNCF n’édite plus la fiche TER 30 Montpellier – Millau – Saint-Affrique qui est remplacée par la fiche 301-381 Hérault Transport.

Info : Michel Bozzola

Publié dans Fourre tout, Voyages | Laisser un commentaire