4 mars 2019 – Ce n’est pas le tram qui ira jusqu’à la mer, c’est la mer qui ira jusqu’au tram tataTaM !

Le dimanche 3 mars 2019, la rame 2070 Citadis 402 Alstom est photographiée au terminus sud-est de la ligne 3 « Pérols – Etang de l’Or » qui pourrait être rebaptisé dans l’avenir « Pérols plage ». Copyright : Edouard Paris

Nul n’est besoin de prolonger la ligne 3 de tramway de la métropole montpelliéraine jusqu’au bord de la mer dans la mesure où il y a de fortes chances que ce soit la mer qui vienne un jour lécher les rails rouillés du tram au terminus actuel « Pérols – Etang de l’Or ».

Un article tout récent, mis en ligne par National Geographic et intitulé « The Big Thaw » (le grand dégel), nous prépare aux conséquences catastrophiques de la montée du niveau des mers et océans dans un avenir pas si lointain que ça du fait de la fonte accélérée des glaciers terrestres.

Info : Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Ligne 3 | Tagué , | Laisser un commentaire

2 mars 2019 – Gilets jaunes acte XVI à Montpellier, la ligne 4 une fois de plus sacrifiée sur l’autel de la sécurité

Le samedi 2 mars 2019, à 14h28, en raison d’une manifestation de gilets jaunes en centre-ville, la rame 2094 Citadis 402 Alstom, opérant sur la ligne 2, est photographiée sur la plateforme engazonnée de la ligne 4, allée Alegria-Beracasa à Montpellier, à l’approche de la station « Pompignane » la mal nommée. Copyright : Edouard Paris

Ce samedi 2 mars 2019, acte XVI des gilets jaunes à Montpellier, la ligne 4 a une fois de plus été sacrifiée sur l’autel de la sécurité. Les rames opérant sur cette lignes sont rentrées au bercail peu après 12h15.

Le rassemblement de gilets jaunes étant programmé à 14h sur la place de la Comédie, les rames des lignes 1 et 2 n’ont plus desservi la station « Comédie » à partir de cette heure là.

Comme les samedis précédents, procession de gilets jaunes oblige dans l’Ecusson, les rames opérant sur la ligne 1 assuraient une liaison directe « Corum » – « Odysseum » et vice versa, via les stations « Les Aubes » et « Pompignane » propres à la ligne 4. De leur côté, les rames opérant sur la ligne 2 retrouvaient leur itinéraire d’avant le samedi 7 avril 2012 entre « Corum » et « Gare Saint-Roch », via « Les Aubes », « Pompignane », « Place de l’Europe », « Rives du Lez », « Voltaire » et « Place Carnot », dans les deux sens.

Tout autant que les commerçants et artisans du centre-ville qui sont financièrement impactés par les manifestations hebdomadaires des gilets jaunes, TaM Montpellier 3M enregistre sans aucun doute un manque à gagner sur ses recettes du samedi.

Info : Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Infos réseau | Tagué , , , , , , , , | 2 commentaires

27 février 2019 – « Hôtel St-Roch – Belaroia » à Montpellier, deux ans de chantier à ce jour

Vue depuis le Pont-de-Sète à Montpellier de l’ensemble architectural en cours de construction « Hôtel St-Roch – Belaroia ». Situation au samedi 23 février 2019. Copyright : Edouard Paris

Le chantier de construction de l’ensemble architectural « Hôtel St-Roch – Belaroia » à Montpellier, face au parvis Pierre-Brossolette situé au pied de la gare Saint-Roch, a débuté à la fin du mois de février 2017, il y a deux ans.

Le reportage photo, qui suit, a été réalisé en ce mois de février 2019.

A noter qu’une grue mobile de construction de l’entreprise Transports Martin Levage est intervenue sur place, le mercredi 6 février 2019.

Info : Anje34

Publié dans Fourre tout, Ligne 2, Ligne 4 | Tagué , | Laisser un commentaire

24 février 2019 – Série d’incidents techniques sur la ligne 2 de tramway au cours de la semaine écoulée

Entre les stations « Sabines » et « Victoire 2 », la rame 2095 Citadis 402 Alstom, opérant sur la ligne 2, vient de passer à la hauteur de ce qui pourrait être un jour la station « Les Grisettes », le samedi 23 février 2019. Copyright : Edouard Paris

Au cours de la semaine, qui s’achève aujourd’hui, la ligne 2 du réseau de tramways de Montpellier a connu une série d’incidents techniques, principalement le matin, qui a perturbé la circulation des rames notamment sur sa partie ouest.

Il suffit de consulter le compte Twitter de TaM Montpellier 3M pour en suivre la chronologie :

Lundi 18 février 2019
10:17 Ligne 2
Retards annoncés, en raison d’un problème technique.
11:37 Ligne 2
Le retard ayant affecté la ligne 2 est résorbé.

Mardi 19 février 2019
13:07 Ligne 2
La ligne 2 est interrompue partiellement, entre Sabines et St-Jean de Védas, dans les 2 sens.
13:10 Ligne 2
Retards annoncés, en raison d’un problème d’aiguillage.
13:31 Ligne 2
Perturbation terminée : la ligne a repris son itinéraire. Retards temporaires sur quelques rames.
15:26 Ligne 2
Le retard ayant affecté la ligne 2 est résorbé.

Mercredi 20 février 2019
06:18 Ligne 2
La ligne 2 est interrompue partiellement, entre Sabines et St-Jean-Centre, dans les deux sens.
06:42 Ligne 2
Retards annoncés, en raison d’un problème d’aiguillage.
07:33 Ligne 2
Retards annoncés, en raison d’un accident.
07:39 Ligne 2
Interruption partielle dans les 2 sens entre les stations : St-Jean de Védas et Gare Ferry.
07:44 Ligne 2
Interruption partielle dans les 2 sens entre les stations : Sabines et Gare Ferry.
08:10 Ligne 2
Perturbation terminée : la ligne a repris son itinéraire. Retards temporaires sur quelques rames.
10:51 Ligne 2
Le retard ayant affecté la ligne 2 est résorbé.

Jeudi 21 février 2019
06:22 Ligne 2
Retards annoncés, en raison d’un problème technique.
07:52 Ligne 2
La perturbation est terminée. Des retards peuvent affecter temporairement quelques rames.

Vendredi 22 février 2019
07:30 Ligne 2
La ligne 2 est interrompue partiellement, entre Sabines et St-Jean de Védas, dans les 2 sens.
07:32 Ligne 2
Retards annoncés, en raison d’un problème d’aiguillage.
07:35 Ligne 2
Information complémentaire : entre Sabines et St-Jean Centre, trajets assurés par bus en navette.
07:44 Ligne 2
Perturbation terminée : la ligne a repris son itinéraire. Retards temporaires sur quelques rames.
08:18 Ligne 2
Le retard ayant affecté la ligne 2 est résorbé.

Info : Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Ligne 2 | Tagué , | 1 commentaire

24 février 2019 – Station « Corum », des dégâts qui ne sont pas aussi importants qu’un média en ligne montpelliérain le laisse croire

La station « Corum » photographiée côté voies des lignes 1 et 4 de tramway, le dimanche 24 février 2019. Copyright : Edouard Paris

En marge de la manifestation des gilets jaunes, l’après-midi du samedi 23 février 2019, des éléments incontrôlés s’en sont pris à du mobilier urbain à la station « Corum » desservie par les lignes 1, 2 et 4 de tramway.

Plusieurs parois vitrées d’abris ont été brisées, des vitres de protection d’écran de deux distributeurs automatiques de titres de transports ont été fissurées, des armoires publicitaires ont été dégradées mais contrairement à ce qu’un média en ligne montpellierain le laisse croire, le kiosque à journaux, qui jouxte la station, n’a absolument pas été détruit. Seules les faces publictaires, qui font office de parois de ce commerce, ont été dépouillées de leur affiches mais la structure du kiosque en elle-même n’a, semble-t-il, pas souffert.

Sur le média en question, dont il n’est pas indispensable de faire de la publicité, tout un chacun peut lire :

« Station du tramway mise à sac au Corum
Les casseurs ont pris la direction des Beaux Arts, où ils ont également mis le feu à des poubelles, avant de saccager à coups de pierres et autres projectiles lourds la station du tramway du Corum, en brisant toutes les vitres des abris implantés dans les deux sens et les armoires des affichages publicitaires et en détruisant avec des masses le kiosque à journaux, sous les yeux apeurés des nombreux usagers attendant les rames, dont des familles avec des enfants. »

Info : Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Ligne 1, Ligne 2, Ligne 4 | Tagué , | 8 commentaires

23 février 2019 – Gilets jaunes acte XV à Montpellier, 1, 2, 3 Soleil !

Le samedi 23 février 2019, à 14h19, la rame 2050 Citadis 302 Alstom arrive sur la place Auguste-Gibert par la rue Jules-Ferry et non pas par la rue Maguelone, la conséquence d’une manifestation de gilets jaunes en centre-ville de Montpellier. Copyright : Edouard Paris

Nouveau rassemblement de gilets jaunes sur la place de la Comédie, à Montpellier, en tout début d’après-midi (13h), ce samedi 23 février 2019.

Tout comme la semaine dernière, la circulation des rames de la ligne 4 a été totalement interrompue, bien plus tôt cette fois (12h40).

Dès 14h, les rames opérant sur les lignes 1 et 2 de tramway ne desservaient plus la station « Comédie » et se trouvaient détournées par les voies propres à la ligne 4, dans les deux sens, sur la section « Corum » – « Place de l’Europe », via les stations « Les Aubes » et « Pompignane ». Elles furent rejointes, par la suite,  sur ce même tronçon, par les rames opérant sur la ligne 3 qui, par conséquent, faisaient un grand détour, via le boulevard Henri IV, déjà étrenné des samedis précédents. A ce moment là, seules les rames de la ligne 2 étaient en mesure d’ assurer la desserte de la gare Saint-Roch.

Ce samedi à Montpellier, c’est aussi la douzième édition du Carnaval Antillais. Cette année, les festivités carnavalesques sont cantonnées du côté du nouvel hôtel-de-ville de Montpellier, place Georges-Frêche, accessible en tramway par les lignes 1 et 3, station « Moularès (Hôtel de Ville) », sauf éventuelles perturbations, la station « Georges Frêche – Hôtel de Ville » de la ligne 4 n’étant plus desservie.

Info : Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Infos réseau | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

17 février 2019 – Funiculaire sur pneus du Havre, un mode de transport qui a la cote

Au Havre, les cabines du funiculaires se croisent au niveau de la zone d’évitement sur viaduc. Photo prise depuis l’escalier Boisgérard, le vendredi 30 novembre 2018. Copyright : Michel Bozzola

Le funiculaire du Havre, situé à 600 mètres à pied de l’hôtel-de-ville, relie la rue Gustave- Flaubert (station inférieure) à la rue Félix-Faure (station supérieure) à deux pas du lycée Claude-Monet.

La ligne est longue de 228 m et rachète un dénivelé de 75 m. Le parcours s’effectue en viaduc dans la partie aval puis par une enfilade de tunnels et passerelles dans la partie amont.

Le funiculaire fonctionne quotidiennement :
– du lundi au samedi de 7h30 à 21h00.
– les dimanches et jours fériés de 7h30 à 19h30.

Le trajet dure environ 3 minutes.

Les vélos sont acceptés dans le funiculaire, mais les cyclistes doivent être en capacité de les porter sur quelques marches.

Le funiculaire n’est pas accessible aux personnes à mobilité réduite.

Le funiculaire est en correspondance directe avec les lignes régulières de bus :
– 1, 3, 5, 6 et 7 à l’arrêt « G. Lafaurie » pour la station haute.
– 2 à l’arrêt « R. Coty » ainsi que 1, 3, 5 et 7 à l’arrêt « Pl. Thiers » pour la station basse.

La station de tramway la plus proche est « Hôtel-de-Ville » commune aux lignes A et B.

Le funiculaire est accessible avec l’ensemble des titres de transport du réseau LiA.

Il existe également des titres spécifiques valables uniquement sur celui-ci mais ne permettant pas d’être en correspondance avec les autres lignes du réseau :
– Titre 1 voyage Funi : 0,50 € payable uniquement aux tourniquets du funiculaire.
– 10 voyages Funi : 4,00 € pour effectuer 10 voyages en montée ou descente.

La première mise en service du funiculaire havrais remonte à 1890. En 1911, les moteurs électriques de traction du câble remplacent avantageusement la machinerie à vapeur.

A la suite du bombardement de la ville en 1944, la reconstruction de l’infrastructure permet une remise en service en 1946. La modernisation se poursuit au fil du temps, cependant en 1969, la commission de sécurité, jugeant les installations obsolètes, oblige un arrêt de l’exploitation de ce mode original de transport, le mardi 6 mai de la même année.

Un reconstruction complète de la ligne est engagée début septembre 1971.

La ligne est remise en service le lundi 30 octobre 1972. Principale innovation, les deux nouvelles cabines sont équipées de pneus afin d’assurer un meilleur confort aux passagers et moins de nuisances sonores pour les riverains. Le système adopté se distingue par les rails de guidage en forme de U fixés sur une dalle en béton, les deux cabines étant reliées et tirées par un seul câble, le croisement des cabines intervenant en milieu de ligne sur une zone d’évitement plutôt longue.

Des travaux d’entretien ont été réalisés en 2008 et 2016.

Ce funiculaire est le seul en France à circuler sur pneus en milieu urbain.

A consulter sans modération, l’excellent et très complet reportage sur le funiculaire du Havre mis en ligne par le site  remontees-mecaniques.fr.

A noter que le funiculaire de la grotte de l’Aven Armand, sur le Causse Méjean en Lozère, mis en service en 1963 et rénové en 1995, est équipé de deux cabines montées sur des essieux avec roues dotées de pneus qui circulent sur une dalle de béton, le guidage se faisant au moyen de roues horizontales insérées dans un caniveau creusé dans cette dalle et dans l’axe du roulement.

Info : Michel Bozzola

Publié dans Fourre tout, Voyages | 4 commentaires