31 octobre 2018 – Le jeudi 31 octobre 1968, le Conseil général de l’Hérault sifflait la fin du Petit Train de Palavas

Le Petit Train de Palavas, assuré par l’autorail De Dion-Bouton Z-701 et sa remorque pilote R-1, passe à la hauteur de ce qui deviendra par la suite le complexe sportif de La Rauze à Montpellier. Photo prise par Rolland Martin en 1968. Collection jp autié

Au sortir de la Seconde guerre mondiale les élus des Conseils généraux des départements français ont poursuivi le démantèlement de leurs lignes ferroviaires départementales respectives, la SNCF, n’étant pas en reste, elle qui menait alors une politique de suppression de plusieurs centaines de lignes ferroviaires principalement rurales durant les Trente Glorieuses, suivant en cela les recommandations de l’Etat français qui prônait alors le tout voiture, comme il prônera par la suite le tout nucléaire, le tout TGV, le tout diesel …

Ainsi, la ligne Montpellier – Palavas-les-Flots, ouverte le lundi 6 mai 1872, exploitée par la Compagnie des chemins de fer d’intérêt local du département de l’Hérault, qui reliait l’Esplanade (actuellement Esplanade Charles-de-Gaulle) à Montpellier à la populaire station balnéaire de l’embouchure du Lez, a définitivement fermé le jeudi 31 octobre 1968 après plus de quatre-vingt-seize ans de service commercial.

50 ans après cette disparition, c’est en majorité en voiture, en deux roues motorisés, à vélo et accessoirement en bus (ligne 131 Hérault Transport) que les Montpellierains se rendent aujourd’hui à Palavas-les-Flots, une desserte de la rive gauche par la ligne 3 de tramway n’étant pas envisageable dans les années à venir, Philippe Saurel, président de Montpellier Méditerranée Métropole, n’en faisant pas une priorité absolue et Christian Jeanjean, actuel maire de la station balnéaire, n’étant pas preneur, d’autant plus que sa commune a quitté le navire de la Communauté d’Agglomération de Montpellier le samedi 1er janvier 2005.

Les Montpellierains qu’ils aient ou non connu l’emblématique Petit Train de Palavas peuvent se recueillir devant une voiture et une locomotive exposées tout à côté de la médiathèque Federico Garcia Lorca, rond-point des Prés d’Arènes à Montpellier, desservie par la ligne 4 de tramway terminus « Garcia Lorca » 4a 4b.

Des voitures du Petit Train de Palavas circulent encore à ce jour sur trois chemins de fer touristiques français : Guîtres (Gironde), écomusée de Marquèze (Landes) et Vallée de la Doller (Haut-Rhin).

Info : jp autié, Anje34 et Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Ligne 3, Ligne 4, Voyages | Tagué , , , | 2 commentaires

28 octobre 2018 – Place de la Comédie à Montpellier, les « blocstop » ont remplacé les blocs de béton ô combien inesthétiques

Place de la Comédie à Montpellier, les « blocstop » ont remplacé les blocs de béton ô combien inesthétiques. Photo prise le dimanche 28 octobre 2018. Copyright : Anje34

Plus de treize mois après que tramwaydemontpellier.net a mis en ligne une info intitulée « Place de la Comédie à Montpellier, des blocs de béton qui font tache« , les blocs de béton en question, ô combien inesthététiques, ont été remplacés, le jeudi 25 octobre 2018 en soirée, par des « blocstop » mieux adaptés à la sécurisation de la place la plus emblématique de la ville de Montpellier.

Info : Anje34

Publié dans Fourre tout, Ligne 1, Ligne 2 | Tagué , | Laisser un commentaire

27 octobre 2018 – A Vergèze, les bouteilles Perrier reprennent le train, prélude à un très long voyage

A Vergèze (Gard), à la hauteur de l’embranchement ferroviaire particulier de la source Perrier, un locotracteur rail-route de marque Zephir manœuvre une demi-douzaine de wagons porte conteneurs, le mardi 23 octobre 2018. Copyright : Edgard Chaptal

Après plus de dix ans d’inactivité, l’embranchement ferroviaire particulier de la source Perrier, à Vergèze (Gard), a repris du service le mercredi 19 septembre 2018.

Un train quotidien, composé de cinquante quatre wagons plats porte conteneurs tractés par une locomotive électrique, quitte le faisceau de voies à cheval sur les communes de Vergèze et Vestric-et-Candiac, à 20h20, du lundi au vendredi, en direction de Fos-sur-Mer où les conteneurs, remplis de bouteilles de la boisson gazeuse mondialement connue, sont embarqués à bord de navires qui vont les transporter vers des destinations lointaines (États-Unis, Canada, Extrême-Orient).

Le transport par le rail ne représente qu’une goutte d’eau au vu du trajet que vont accomplir les millions de bouteilles exportées par la voie maritime afin d’étancher la soif de millions de consommateurs attachés à la marque Perrier.

Entre la source Perrier, où un quai de chargement et de déchargement des conteneurs a été aménagé, et le faisceau de voies parallèle à la ligne classique Montpellier – Nîmes, les wagons, au nombre de cinq à six à chaque rotation, sont acheminés via l’embranchement ferroviaire particulier à voie unique, par un locotracteur rail-route de l’Italien Zephir.

La région Occitanie Pyrénées-Méditerranée a participé à concurrence de 200 000 € à la réhabilitation de l’embranchement ferroviaire de Nestlé Waters à Vergèze avec dans l’idée que les conteneurs seraient convoyés jusqu’au port de Sète. Cherchez l’erreur !

Info : Edgar Chaptal

Publié dans Fourre tout, Voyages | Laisser un commentaire

24 octobre 2018 – Navette bus « Place de France » – « Gare Montpellier Sud de France », un abri atypique

Futur arrêt « Gare Montpellier Sud de France » situé côté parvis nord-ouest de la gare excentrée équipé d’un abri atypique. Photo prise le mardi 23 octobre 2018; Copyright : Edouard Paris

Le futur arrêt « Gare Montpellier Sud de France » situé côté parvis nord-ouest de la gare excentrée, appelé à remplacer dans un avenir plus ou moins proche l’arrêt du même nom situé actuellement côté parvis sud de la même gare, dispose d’ores et déjà d’un abri composé de quatre modules de type conteneurs sous lequel ont été installés trois bancs.

Cet abri tranche avec ceux habituellement installés par JCDecaux.

Cependant l’abri montpellliérain du futur arrêt « Gare Montpellier Sud de France » n’égalera pas par son originalité l’abri de l’arrêt de bus « Konzilstrasse/Theater » à Constance (Allemagne) qui sort vraiment de l’ordinaire.

info : Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Voyages | Tagué | Laisser un commentaire

21 octobre 2018 – Les nouvelles halles de la place Alexandre-Laissac à Montpellier seront inaugurées le samedi 1er décembre 2018

L’installation des panneaux photovoltaïques sur la toiture des nouvelles halles de la place Alexandre-Laissac à Montpellier, dont l’inauguration est fixée au samedi 1er décembre 2018 à 11h00, est toujours en cours. Photo prise le vendredi 19 octobre 2018. Copyright : Anje34

Philippe Saurel, en sa qualité de maire de la ville de Montpellier, a annoncé, le jeudi 18 octobre 2018, que les nouvelles halles de la place Alexandre-Laissac seront inaugurées le samedi 1er décembre 2018 à 11h00, soit après leur ouverture au public dès 7h30 le même jour.

En supprimant les vingt-quatre places de parking souterraines qui devaient être réservées aux commerçants du lieu, soit une place par étal, le coût de ces nouvelles halles de style Baltard a pu être ramené de 9,9 M€ à 8,6 M€.

A l’extérieur, l’installation des panneaux photovoltaïques sur la toiture est toujours en cours.

Reste à savoir si une des deux rames Citadis 402 Alstom multilignes, la numéro 2098 ou la numéro 2099, qui opèrent aussi bien sur la ligne 1 que sur la la ligne 3 de tramway, revêtira une livrée intégrale afin d’assurer la promotion de ces nouvelles halles auprès des Montpelliérains à compter du mois de novembre 2018 ?

Les nouvelles halles de la place Alexandre-Laissac seront desservies par les lignes 3 et 4 de tramway à la station « Observatoire », ainsi que par les bus urbains des lignes 6, 7 et 11.

Info : Anje34 et Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Ligne 1, Ligne 3, Ligne 4 | Tagué , , | Laisser un commentaire

20 octobre 2018 – Domaine de Caylus à Castelnau-le-Lez et terminus Jacou de la ligne 2

Juste après avoir quitté le terminus « Jacou », la rame 2059 Citadis 302 Alstom longe des immeubles récents de l’éco quartier du Domaine de Caylus à Castelnau-le-Lez, le dimanche 7 octobre 2018. Copyright : Edouard Paris

Le webmestre n’était pas retourné du côté du quartier du domaine de Caylus à Castelnau-le-Lez, depuis le samedi 7 janvier 2017.

Depuis cette dernière excursion, le paysage a radicalement changé. Des villas et des immeubles à taille humaine habités longent la voie ferrée du tramway, équipée de rails de type Vignole, qui conduit au terminus nord-est « Jacou » de la ligne 2 inaugurée le samedi 16 décembre 2006 et ouverte au service commercial à partir du lundi 18 décembre 2006.

Pour l’anecdote, le terminus « Jacou » se trouve bien sur la commune éponyme mais aussitôt que la rame quitte la station elle circule sur le territoire de la commune de Castelnau-le-Lez où est installé l’aiguillage d’entrée et de sortie des deux voies dont est dotée cette station à quai axial.

Info : Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Ligne 2 | Tagué , | 1 commentaire

18 octobre 2018 – Chantier « Hôtel St-Roch – Belaroia », je monte, je démonte, je remonte…

Après les éléments de décoration de façades qui ont fait l’objet d’un démontage puis d’un remontage côté Pont-de-Sète puis rue Pagézy, désormais ce sont des éléments de la structure en acier du futur bâtiment pont de l’ensemble architectural « Hôtel St-Roch – Belaroia » qui ont été retirés avant sans doute d’être remontés.

Au train où vont les choses, on peut se demander si le calendrier des travaux sera tenu.

Pour rappel, le chantier jouxte le tronc commun des lignes 2 et 4 de tramway, rue Alexandra David-Néel à Montpellier, entre les quais de secours « Gare Saint-Roch » et le Pont-de-Sète.

Info : Anje34

Publié dans Fourre tout, Ligne 2, Ligne 4 | Tagué , | 1 commentaire