6 mars 2017 – « Pont de Fusta » à Valencia, une station de tramway bien particulière

Valencia (Valence en français) est équipée de trois lignes de tramway qui font partie intégrante du métro de la troisième ville espagnole par le nombre d’habitants . Elles sont numérotées 4, 6 et 8.

La ligne 4, première ligne espagnole de tramway moderne ouverte en 1994,  longue de 15,92 km à ce jour, relie les terminus « Mas del Rosari », « Lloma Llarga Terramelar » et « Fira Valencia », ce dernier exclusivement opérationnel les jours de Foire, tous situés au nord-ouest, au terminus « Doctor Lluch » qui se trouve à l’est.

La ligne 6, longue de 10,07 km, relie le terminus « Tossal des Rei », situé au nord, au terminus « Maritim-Serreria » à l’est de la ville.

Quant à la ligne 8, longue de 1,2 km, elle relie le terminus « Maritim-Serreria » au terminus « Marina Reial Joan Carles I » qui dessert le port de plaisance et les plages à l’est.

Ces trois lignes, dont les voies sont à l’écartement métrique (1000 mm), sont exploitées au moyen de 25 rames articulées triple caisse série 3800 dotées d’une seule cabine de conduite, pouvant circuler en unité multiple, construites par Siemens, CAF et GEC-Alsthom en 1993 (21 unités) et 1998 (5 unités) , et de 19 rames Flexity Outlook articulées à cinq caisses, série 4200, équipées d’une cabine de conduite à chaque extrémité, fabriquées par Bombardier en 2007.

En consultant le plan du métro de Valencia, et plus particulièrement le tracé de la ligne 4 de tramway, rien ne laisse supposer que la station « Pont de Fusta » se trouve en fait au sud de la très large rue d’Almassora (Carrer d’Almassora) qui dispose de quatre voies de tramway sur la partie qui court entre la rue de Fra Pere Vives et une épingle à cheveux sans dénivelé située au pied de l’immeuble de la Direction de la police de la Généralitat Valenciana, soit deux voies de part et d’autre de cet artère séparées par une promenade arborée. Ainsi les rames en provenance du terminus « Mas del Rosari » ou « Llima Llarga Terramelar » ou « Fira Valencia » descendent la rue d’Almassora depuis la rue de Fra Pere Vives, s’arrêtent à la station « Pont de Fusta », repartent en direction du terminus « Doctor Lluch » en empruntant la voie extérieure de l’épingle à cheveux, passent à la hauteur de la station « Pont de Fusta » et remontent la rue d’Almassora vers le nord jusqu’à la rue de Cofrentes où la ligne 4 rejoint la ligne 6. Même topo, mais dans le sens inverse pour les rames en provenance du terminus « Doctor Lluch » qui empruntent la voie intérieure de l’épingle à cheveux avant de s’arrêter à la station « Pont de Fusta » et de repartir ver un des terminus nord-ouest.

Info : Edgar Chaptal et Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Voyages | Tagué , , , | Laisser un commentaire

5 mars 2017 – Gare TGV Montpellier Sud de France : histoire de ponts

Dans un article publié par par le quotidien Midi Libre, le dimanche 26 février 2017, édition Montpellier et sa région, page 3, le maire de Lattes, Cyril Meunier, se demande pourquoi le nouveau pont, qui enjambe les voies du futur contournement ferroviaire de Nîmes à Montpellier (CNM) et la future section d’autoroute A9, n’est toujours pas ouvert à la circulation six mois après son achèvement.

Selon l’élu : « Si le pont était ouvert, on pourra aller d’Odysseum à Lattes ou vers Mauguio beaucoup plus facilement« .

De son côté, Philippe Saurel, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, déclare :  » J’ai demandé l’ouverture du pont à la circulation. Il y avait encore quelques problèmes liés à la sécurité mais je me suis rendu sur place, j’ai tout visité et j’ai demandé que le pont ouvre le plus rapidement possible. »

Les deux édiles susnommés semblent ignorer l’existence d’un panneau installé côté Odysseum, juste avant le franchissement du pont qui surplombe l’actuelle autoroute A9, sur lequel tout un chacun peut lire : « Fermeture route de Vauguières secteur en travaux. Route barrée à 500 m sauf riverains et chantier DD29 – CNM – ZAC. Du 1er octobre 2015 au 31 août 2017 » avec dans le bas du panneau la copie d’un arrêté signé par un adjoint de la ville de Montpellier à l’appui de la décision.

Ce serait de la pure folie d’ouvrir le nouveau pont routier à ce jour dans la mesure où celui situé au dessus de l’actuelle autoroute A9 n’autorise qu’un passage alterné des véhicules automobiles. A l’origine cet ouvrage d’art était à double sens, mais pour des raisons de sécurité liées à l’ouverture du Lycée Professionnel Pierre Mendès France, à la rentrée 2009, une voie de circulation automobile a été sacrifiée pour être transformée en une voie dédiée aux piétons.

Concernant la gare TGV Montpellier Sud de France, le quotidien indique dans le même article que Cyril Meunier s’énerve de tant d’atermoiement autour de ladite gare : « On doit être la seule métropole du monde à se plaindre d’avoir une deuxième gare TGV sur son territoire » et considère qu’il faut vite ouvrir la gare. « Même pour quatre TGV par jour, cela ne durera pas. » insiste-t-il.

Info : Michel Bozzola et Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Ligne 1, Voyages | Tagué , | 5 commentaires

4 mars 2017 – Près de dix heures de perturbations sur la ligne 3 de tramway ce samedi

Le département de l’Hérault se trouvait en vigilance orange pour vents violents dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 mars 2017.

Vers 5h00 , ce samedi matin, les habitants de la résidence « Le Caroubier », au 192 avenue de Lodève à Montpellier, ont été réveillés en sursaut par un fort craquement. La partie supérieure d’un des plus beaux arbres de cette copropriété venait de tomber sur la route à l’angle de l’avenue de Lodève et de l’avenue Paul-Bringuier causant quelques dégâts matériels. Elle a entraîné dans sa chute un mât auquel était fixé un long câble de soutien de la ligne aérienne de contact de la ligne 3 de tramway.*

La station « Tonnelles » de la ligne 3 toute proche n’a pas été touchée par la chute de la couronne de l’arbre, mais l’affaissement probable de la ligne aérienne de contact (lac) au niveau de la courbe du carrefour des avenues Paul-Bringuier et avenue de Lodève, consécutif à la chute du mât retenant le câble de soutien de la lac, a sans doute provoqué un retournement de pantographe de la rame 2074 Citadis 402 Alstom qui circulait à ce moment là en direction du centre-ville de Montpellier et qui est restée immobilisée à la hauteur de la station précitée.*

Cet enchaînement d’incidents  a été à l’origine des perturbations qui ont affecté la ligne 3 de tramway pendant près de dix heures ce samedi 4 mars 2017. Ainsi, la section de ligne entre la station « Saint-Denis » et le terminus « Juvignac » a été neutralisée dans un premier temps dans les deux sens. Deux heures après, seule la partie de ligne située entre la station « Jules Guesde » et le terminus « Juvignac » était concernée, toujours dans les deux sens. Des bus urbains de substitution ont assuré la desserte de chaque tronçon neutralisé jusqu’à la reprise normale du trafic vers 16h00.

Info : Edouard Paris

*correctif apporté le dimanche 5 mars 2016.

Publié dans Fourre tout, Ligne 3 | Tagué , , | 1 commentaire

3 mars 2017 – 500 millions de voyages enregistrés sur la ligne 1 de tramway depuis sa mise en service en juillet 2000

Symbole de la ligne 1, une rame Citadis 401 Alstom photographiée à la station "Comédie", le samedi 17 décembre 2016. Copyright : Edouard Paris

Symbole de la ligne 1, une rame Citadis 401 Alstom photographiée à la station « Comédie », le samedi 17 décembre 2016. Copyright : Edouard Paris

Le quotidien Midi Libre publie, ce vendredi 3 mars 2017, une info intitulée « Montpellier : 500 millions de voyageurs ont pris la ligne 1 du tram ! »

Cet info est également reprise par le site de Ville Rail & Transport et celui de France bleu, entre autres.

Paradoxalement, à l’heure où la nouvelle est également publiée par Tramwaydemontpellier.net, il n’y a aucune info sur le sujet tant sur le site TaM Montpellier 3M, que sur sa page Facebook et son compte Twitter, pour une fois que le succès est au rendez-vous.

Pour rappel, la ligne 1 a été inaugurée le vendredi 30 Juin 2000, ouverte à tout un chacun gratuitement les samedi 1er et dimanche 2 juillet 2000 et mise en service commercial le lundi 3 juillet 2000. Le cent millionième voyage à bord des rames bleues aux hirondelles a été validé par une habitante de Grabels. Une cérémonie marquant cet événement a été organisée le mardi 22 février 2005 à 12 heures sur la place de la Comédie à Montpellier en présence de Georges Frêche convalescent, président de la région Languedoc Roussillon et président de Montpellier Agglomération, la ville de Montpellier étant représentée par sa première magistrate, Hélène Mandroux.

Info : Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Ligne 1 | Tagué , , , , , , , | 1 commentaire

26 février 2017 – Chantier « Hôtel Saint-Roch – Belaroia », on entre enfin dans le concret

Dans un article mis en ligne par laMarseillaise.fr, le lundi 13 février 2017, le promoteur du complexe architectural « Hôtel Saint-Roch – Belaroia » déclare : « On va commencer le terrassement, reprendre le mur de soutènement de la rue Pagézy, creuser le futur parking à un niveau moins 1. Il y aura 41 places de stationnement, dédiées à l’immeuble. »

Quatre photos réalisées le vendredi 24 février 2017 accréditent ses propos. On entre enfin dans le concret.

Info : Anje34

Publié dans Fourre tout, Ligne 2, Ligne 4 | Tagué , | Laisser un commentaire

25 février 2017 – Du nouveau du côté du parking Saint-Roch depuis le mardi 21 février 2017

Depuis le mardi 21 février 2017, le parking Saint-Roch à Montpellier, en service depuis le mercredi 1er juillet 2015, dispose d’un troisième accès, mais le nombre de voies de sortie reste inchangé avec toutefois une modification majeure dans ce sens.

Aux deux premiers accès, l’un par le Pont-de-Sète, l’autre par la rue Catalan allongée, s’ajoute un accès à partir du boulevard Vieussens conséquence de l’ouverture d’une artère à double sens le mardi 21 février 2017.

Côté voies de sortie, celle à sens unique débouchant sur l’avenue de Maurin demeure, mais celle, toujours à sens unique, débouchant sur le boulevard Vieussens, face au traiteur Parguel, est supprimée. A la différence de cette voie à sens unique mise en service le mardi 10 novembre 2015, qui n’autorisait pas de tourner à droite sur le boulevard Vieussens, la nouvelle sortie de la ZAC Saint-Roch offre le choix entre tourner à droite et tourner à gauche sur ce même boulevard.

Reste que la signalisation est incomplète. Au bout de la nouvelle voie de circulation, côté boulevard Vieussens, les panneaux directionnels sont aux abonnés absents. À l’opposé, rue Catalan, juste avant la rue Albert-Leenhardt, il n’existe pas de panneau directionnel indiquant l’accès au parking Saint-Roch de telle sorte que des automobilistes donnent un coup de frein brutal au moment où ils arrivent à la hauteur de la rue Albert-Leenhardt ne sachant pas s’ils doivent continuer tout droit ou tourner à gauche.

Info : Anje34 et Edouard Paris

Publié dans Fourre tout, Ligne 2, Ligne 4 | Tagué , , | Laisser un commentaire

24 février 2017 – 30 rames Citadis 401 Alstom et 15 rames Citadis 302 Alstom feront peau neuve grâce à une société francilienne

Le mercredi 19 octobre 2016, TaM Montpellier 3M publiait un avis public à concurrence intitulé : « Prestations d’adhésivage de 30 rames de tramway Citadis 401 Ligne 1 et 15 rames de tramway Citadis 302 Ligne 2 de Montpellier Méditerranée Métropole », la description de l’objet étant la suivante : rénovation esthétique par adhésivage des rames de tramway Citadis 401 de la ligne 1 et Citadis 302 de la ligne 2 de Montpellier Méditerranée Métropole.

Avis d'attribution du marché publié dans La Gazette de Montpellier du jeudi 23 février au mercredi 1er mars 2017

Avis d’attribution du marché publié dans La Gazette de Montpellier du jeudi 23 février au mercredi 1er mars 2017

Le mardi 14 février 2017, le marché a été attribué à l’établissement SOCIETE DECO ADER, 3 avenue du 1er mai, 91120 Palaiseau, un établissement secondaire de l’entreprise SOCIETE DECO ADER, dont le siège social se situe à Villebon-sur-Yvette (91140), avenue de la Plesse, connue sous le nom commercial de DecoAder®, spécialisée notamment dans le marquage technique des trains, des tramways et des bus.
Montant hors taxe min : 290.106,32 € décomposé comme suit :
– tranche ferme : 175.951,75 € hors taxe pour les 30 rames Citadis 401 Alstom de la ligne 1, soit 5.865,06 € HT par unité.
– tranche optionnelle : 114.154,57 hors taxe pour les 15 rames Citadis 302 Alstom de la ligne 2, soit 7.610,30 € HT par unité.

Info : Louis Ferdinand

Publié dans Fourre tout, Ligne 1, Ligne 2 | Tagué | Laisser un commentaire