18 janvier 2013 – Les probabilités de voir le tramway desservir l’aéroport de Montpellier sont des plus minces


Quel est le point commun entre Montpellier, Nice, Lyon, Marseille, Toulouse, Mulhouse, Bordeaux, Nantes, Brest, Lille et Strasbourg ?

Toutes ces grandes agglomérations ou métropoles disposent d’une ou plusieurs lignes de tramway et sont dotées d’un aéroport dont le trafic passagers, départs et arrivées confondus, dépasse le ou les millions de passagers.

En 2012, selon les chiffres publiées le 17 janvier 2013 par le site aerobuzz.fr, l’aéroport de Montpellier s’est distingué parmi les aéroports des villes citées plus haut. Il est le seul aéroport du club des millionnaires à avoir enregistré une baisse du trafic passagers sur l’année 2012 (- 1,91%) avec un repli de 6,47 % pour le seul mois de décembre 2012, comparé à celui du mois de décembre 2011.

En 2012, les 10 autres aéroports des agglomérations ou métropoles disposant d’un tramway ont enregistré des hausses de fréquentation remarquables. Sur le podium : Lille + 20% avec 1.397.637 passagers, Marseille + 12,7% avec 8.295.479 passagers et Nantes + 11,87% avec 3.631.693 de passagers.

Avec 1.288.215 passagers, Montpellier perd sa 9ème place parmi les aéroports métropolitains de province, et occupe désormais la 10ème place derrière Lille.

Les causes de ce  recul du trafic passagers de l’aéroport de Montpellier sont diverses  :

– Des difficultés d’accès par la route, notamment pour les personnes qui résident au nord du centre ville de Montpellier;

– Une navette aéroport qu’il faut aller chercher Place de l’Europe et non pas du côté de la Gare Saint-Roch à Montpellier, avec des horaires qui sont calés sur les rotations des avions d’Air France à destination ou en provenance de Paris Orly ou de Paris Roissy;

– Une absence de la gratuité pour un stationnement de moins de 30 minutes sur un ou deux parkings dédiés de l’aéroport;

– Une agglomération de Montpellier plus durement touchée par la crise économique ou moins attractive en raison du niveau de ses impôts locaux et de la cherté de la vie.

L’arrivée de nouvelles compagnies sur le tarmac montpelliérain comme Volotea (lignes sur Strasbourg et Nantes depuis le mois de septembre 2012) ou Air Arabia (lignes sur le Maroc principalement) n’a pas dopé le trafic passagers.

Compte tenu des résultats  de l’année 2012 et des années précédentes, verra-t-on un jour le tramway desservir l’aéroport ?

Copyright : Edouard Paris

Copyright : Edouard Paris

Le webmestre en doute beaucoup. A ce jour, seul l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry est desservi par un tramway rapide « rhônexpress » qui relie le quartier Part Dieu en moins de trente minutes. En 2012, le nombre de passagers enregistrés sur cet aéroport s’est élevé à 8.451.039. En 2014, ce sera au tour de l’aéroport de Toulouse-Blagnac (7.559.350 passagers en 2012)  et sa zone aéroportuaire aux milliers d’emplois d’être desservis par le tramway. A Montpellier, non seulement le trafic passagers n’est pas à la hauteur, mais chose plus gênante, l’aéroport est situé sur le territoire d’une commune qui ne dépend pas du périmètre de l’agglomération. Si les rames de la ligne 3 ne vont pas jusqu’à la mer,  c’est aussi pour la même raison. De plus, les nuages noirs s’amoncellent. La société Latécoère Aéroservices basée à Cornebarrieu (Haute-Garonne), dont un établissement secondaire emploie 62 salariés sur le site de l’aéroport montpelliérain, a été mise en redressement judiciaire par le Tribunal de commerce de Toulouse, le 8 janvier 2013. De même, l’école de formation aux métiers de l’aéronautique (ESMA) installée sur la zone aéroportuaire de Montpellier-Mauguio est elle aussi en grandes difficultés financières et placée en redressement judiciaire depuis avril 2012.

Enfin, il est question d’une future gare TGV qui serait construite à proximité de l’aéroport.

La messe est dite pour l’aéroport de Montpellier-Méditerranée.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 3, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour 18 janvier 2013 – Les probabilités de voir le tramway desservir l’aéroport de Montpellier sont des plus minces

  1. Usager T3 dit :

    Félicitations pour cet article vraiment très intéressant!

  2. Ping : 15 mai 2013 – tramwaydemontpellier.net source d’information pour L’Agglo Rieuse | Tramway de Montpellier

  3. Peut-on réellement envisager l’ATTRACTIVITE de Montpellier Agglomération en construisant une Ecocité Montpellier Agglomération entre deux autoroutes fréquentées par 100.000 à 160.000 véhicules/Jours alors que les particules issues des grandes voie de circulation sont à l’origine de près de 40.000 décès/An prématurés sur le territoire?

    L’EQUITE impose une vision planétaire pour “L’HOMME”: RÉHABILITER Montpellier en Territoire à Energie Positive (TEPOS) sera l’entrepreneuriat européen des Artisans de “L’ESPACE”.

    “L’ESPACE” par définition est sans impact foncier…, outre les enjeux environnementaux et sociétaux, a la capacité de rendre chaque agglomération du territoire national autonome en énergie.
    Crise économique ou crise des politiques environnementales quand plus de 1000 milliards d’euro ont contribué aux financements du “Pétrole”, une ressource fossile , épuisable, polluante, à bannir du bouquet énergétique et DÉJÀ inaccessible à plusieurs nations: la transition énergétique est donc une urgence impérieuse.

    LE DEGRÉ D’URGENCE: Bouleversements climatiques, énergies, nourritures, logements, eau pour la soif…? Nicolas Hulot nous apprendrait que ces maux n’ont plus de sens, la crise économique a masqué un temps la crise écologique. Une évidence quand on sait que la Chine, le Portugal, l’Espagne et d’autres nations se ravitaillent par cargo de céréales POUR LEURS CITOYENS en France, mais alors qui EST ou sera préposé au ravitaillement de la France? De grâce, PLUS de protectionnisme démagogue, de L’AUDACE, N’AYONS PAS PEUR, AGISSONS, IL N’EST PAS TROP TARD, “l’environnement” est SANS FRONTIÈRE.

    De Nicolas Hulot : « Dans cette société du théâtre des apparences, le paraître prime sur l’être. Chacun le sait, mais tout le monde y cède. La débauche de communication masque l’ignorance, l’incompétence ou le manque de pouvoir. On donne l’illusion de traiter des choses. Mais la désillusion est totale, et le discrédit des politiques s’accroît. »

  4. Ping : 29 juin 2013 – Se rendre à l’aéroport en tramway | Tramway de Montpellier

  5. Ping : 25 janvier 2014 – Gare Saint-Roch et aéroport de Montpellier Méditérranée | Tramway de Montpellier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s