1er décembre 2012 – Gare Saint-Roch : une oeuvre d’art à la place d’un garde corps


Copyright : Edouard Paris

Copyright : Edouard Paris

Place Auguste-Gibert à Montpellier, le garde corps qui se trouvait face aux colonnades grecques de la gare Saint-Roch à Montpellier, et qui séparait le parvis de ladite gare des voies du tramway pour des raisons évidentes de sécurité, vient de faire place à une nouvelle œuvre d’art signée de l’architecte Antoine Garcia-Diaz.

Cette œuvre  s’ajoute aux structures de style identique signées du même architecte et appelées Points Limite de Priorité (PLP)  qui dotent déjà la place Auguste-Gibert, carrefour stratégique des quatre lignes du réseau de tramways. A noter qu’un PLP est totalement masqué par les panneaux qui composent la nouvelle œuvre.

La sécurité des voyageurs qui sortent précipitamment de la gare est toujours assurée, mais les cyclistes qui avaient l’habitude d’accrocher l’antivol de leur vélo à l’ancien garde corps, doivent désormais se tourner vers les barres de maintien et de sécurisation, en nombre insuffisant, installées à quelques mètres de là.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 1er décembre 2012 – Gare Saint-Roch : une oeuvre d’art à la place d’un garde corps

  1. Ping : 30 mai 2015 – Tournoi de Roland-Garros place Auguste-Gibert à Montpellier | Tramway de Montpellier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.