14 octobre 2020 – Prix de l’abonnement annuel étudiants dans les métropoles et agglomérations françaises dotées d’une ou plusieurs lignes de tramway et/ou de métro


Le tableau au format.pdf téléchargeable rattaché à la présente info est un comparatif des prix de l’abonnement annuel étudiants et/ou jeunes appliqués dans les métropoles et agglomération françaises dotées d’une ou plusieurs lignes de tramway et/ou de métro ainsi que d’un réseau de bus plus ou moins dense. A Brest, le téléphérique urbain est accessible avec l’abonnement Bibus.

Les villes d’Annemasse (Haute-Savoie) et Saint-Louis (Haut-Rhin) ne sont pas prises en compte, leur ligne de tramway étant une extension du réseau de tramways de Genève (Suisse) pour la première et de Bâle (Suisse) pour la seconde.

Ainsi que tout un chacun peut le constater en consultant le tableau, après Aubagne où les transports publics sont gratuits pour tous, la gratuité s’applique aux jeunes âgés de moins de 25 ans qui résident dans les agglomérations Port du Hainaut et Valenciennes.

A Montpellier, après avoir instauré la gratuité des transports en commun le weekend réservée aux seuls habitants de la Métropole sur le réseau TaM Montpellier 3M, une baisse de 10 % du prix des abonnements a été appliqué depuis le jeudi 17 septembre 2020 également au bénéfice des seuls habitants de Montpellier Méditerranée Métropole. De ce fait, les étudiants de moins de 26 ans qui vivent hors métropole, mais qui font néanmoins leurs études à Montpellier, continuent de payer le tarif en vigueur depuis le lundi 1er septembre 2014, soit 196 € au lieu de 176,40 €. A Lille, le tarif de 256 € s’applique sur une période de dix mois de septembre à juin pour tous les jeunes de 4 à 25 ans, étudiant non boursier, jeune salarié, collégien, écolier qui résident dans la Métropole européenne de Lille qui compte 95 communes totalisant ensemble près de 1 200 000 habitants. Les non-résidents doivent payer 525,00 € l’abonnement annuel. Sur le réseau Transvilles, qui regroupe les agglomérations Porte du Hainaut et Valenciennes Métropole, soit un total de 82 communes, où la gratuité des transports a été instauré depuis le dimanche 1er septembre 2019 au bénéfice de celles et ceux âgés de moins de 25 ans au 31 août, leurs homologues de moins de 25 ans qui sont non-résidents doivent s’acquitter du prix fort soit 360 € au lieu de 240 € avant la gratuité. Le Mans, de son côté, ne fait pas de différenciation entre les étudiants fréquentant un établissement universitaire sur le Mans Métropole, qu’ils habitent ou non dans cette agglomération.

Les tarifs de l’abonnement annuel étudiants et/ou jeunes figurant dans le tableau ont été vérifiés ce mercredi 14 octobre 2020 sur chaque site internet des entreprises de transports publics des métropoles et agglomérations listées.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, Voyages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.