20 mai 2016 – Chemins de fer de Provence (CP), une ligne Digne d’intérêt jusqu’à Nice


Nice – Digne est une ligne à voie métrique de 151 km, seule rescapée de l’ancien réseau de lignes secondaires géré par la Compagnie des Chemins de fer du Sud de la France établi sur les départements du Var, des Alpes-Maritimes et des Basses-Alpes (Alpes-de- Haute-Provence depuis la mi-avril 1970).

Une ligne qui a la vie dure car il s’agit d’une ligne de montagne comme l’a tristement rappelé l’accident survenu entre Annot et  Saint-Benoit, le samedi 8 février 2014, où la motrice 802 de l’autorail double motrice AMP 801/802 a été heurtée et détruite par un rocher d’une vingtaine de tonnes détaché du flanc de la montagne. Deux personnes ont perdu la vie dans cet accident.

Cette ligne est exploitée par la Régie régionale des transports (RTT) depuis le mercredi 1er janvier 2014, qui dépend du conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), en remplacement d’une filiale de Transdev.

A ce jour, le parc roulant moteur est notamment composé de 3 autorails modernes double motrice AMP (Autorail Métrique grand confort Provence), numérotés 803/804, 805/806 et 807/808, construits en 2010 en France par CFD Bagnères et mis en service commercial au printemps 2011. En service également, des autorails CFD Montmirail X 301 à X 304 (année de construction 1972), X 305 à X 306 (année de construction 1977) et X 307 (année de construction 1975), ce dernier ayant la particularité d’arborer une plaque CFC qui trahit ses origines corses. L’autre particularité de cet autorail X 307 est son faible kilométrage, 212 000 km au compteur, pour avoir été refait à neuf à la suite d’un incendie en 2009, quand les autres autorails du même type affichent plus de 3 500 000 km chacun. Six rames diesel double caisse de la série 61 du constructeur espagnol CAF ont été achetées d’occasion aux Serveis Ferroviaris de Mallorca (SFM). Après essais, homologation et formation du personnel de conduite, ces rames assureront principalement, d’ici à la fin de l’année 2016, des navettes ferroviaires entre la gare de Nice CP et celle de Plan-du-Var.

C’est en 1975 que Jacques Chaussard a créé l’association de défense de la ligne connue sous le nom de Groupe d’Etude pour les Chemins de fer de Provence (GECP.) A force de persévérance, avec toute son équipe, il a réussi à lancer dès 1980 le Train des Pignes à vapeur qui est devenu au fil des années un atout touristique supplémentaire du magnifique arrière pays niçois. Un train à vapeur que le million de fidèles téléspectateurs d’Échappées Belles sur France 5 pourra découvrir au cours de la diffusion du magazine consacré à la Route Napoléon, le samedi 11 Juin 2016 en première partie de soirée.

Info : Michel Bozzola

Cet article, publié dans Fourre tout, Voyages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 20 mai 2016 – Chemins de fer de Provence (CP), une ligne Digne d’intérêt jusqu’à Nice

  1. Ping : 1er avril 2017 – De Nice à Puget-Théniers avec les Chemins de fer de Provence (CP) | Tramway de Montpellier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s