14 septembre 2015 – Retour à Aubagne, un an après la mise en service du tramway


Inaugurée le samedi 30 août 2014 et mise en service le lundi 1er septembre 2014, il était logique de faire le point sur le fonctionnement de l’unique ligne du tramway d’Aubagne d’une longueur de 2,8 km, la dernière visite sur place remontant au vendredi 12 septembre 2014.

Le vendredi 4 septembre 2015, en milieu d’après-midi, trois rames Citadis Compact Alstom, sur les huit qui composent le parc roulant, étaient en circulation. Les 003, 006 et 007.

Monté à bord sans payer, les transports urbains de l’agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Etoile étant toujours gratuits, l’intérieur des trois rames en service donne une bonne impression de propreté. Une impression de propreté que l’on retrouve dans les sept stations de la ligne terminus compris.

Par rapport au ressenti de l’an dernier, les conducteurs maîtrisent parfaitement leur nouvel outil de travail. Jusqu’à l’année dernière, ils conduisaient exclusivement des bus.

Au centre d’exploitation et de maintenance « La Tourtelle », situé entre la station éponyme et la station « Piscine Alain Bernard », le long d’une artère gagnée par la densification urbaine (quartier Rousselot, note du webmestre) , quatre rames Citadis Compact Alstom étaient garées sur des voies extérieures, parmi lesquelles les 002 et 008. Il n’a pas été possible d’identifier les deux autres rames dans la mesure où la numérotation, en chiffres blancs, est peu lisible car elle est placée au-dessus de chaque porte à un vantail sur les lèvres pulpeuses de personnages, parmi la centaine qui orne chaque unité, sortis tout droit de l’imagination de l’artiste sétois Hervé Di Rosa, quand ce n’est pas sur la dentition blanche de ces mêmes personnages surnommés « Les Renés ». Quant à la huitième rame, un conducteur n’a pas su dire si elle se trouvait à l’intérieur du hangar où si elle était à la disposition de la société Alstom.

L’autorité exploitante de la ligne dispose de deux véhicules de service rail-route. Une balayeuse identique à celle qui opère sur le réseau de tramway de Montpellier et un Unimog, équipé d’une nacelle, apte à tracter une rame tombée en panne.

Si trois rames suffisent amplement à l’exploitation de la ligne actuelle de tramway, il est impératif que dans l’avenir le parc roulant soit utilisé de façon optimale. Une consultation téléphonique sur le projet d’un Val’Tram devant relier la gare d’Aubagne à la commune de La Bouilladise a été organisée du lundi 25 mai au samedi 20 juin 2015. Selon le site seignanx.pcf.fr (info datée du mercredi 8 juillet 2015), le bilan de cette consultation téléphonique est un plébiscite. Le projet recueillerait l’adhésion de 91% des personnes interrogées. Objectifs : début des travaux fin 2017 et mise en service début 2020, à la condition que les financements soient trouvés d’ici à l’été 2017.

Info : Louis Ferdinand

Cet article, publié dans Fourre tout, Voyages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour 14 septembre 2015 – Retour à Aubagne, un an après la mise en service du tramway

  1. TITIRS dit :

    Je ne trouve nulle part d’information concernant la fréquentation de cette micro ligne dont je doute toujours de la pertinence en l’état actuel.
    Lors de votre visite, quel était le taux de remplissage des rames?

  2. Louis Ferdinand dit :

    Je pense que les élus de l’Agglo d’Aubagne ne sont pas trop motivés pour communiquer sur les résultats vu qu’ils ont interrompu la réalisation de la 2ème et 3ème phase de ce projet.
    Il m’a été impossible de joindre un responsable au téléphone pour avoir quelques renseignements.
    A priori il doit y avoir plus de voyageurs que la ligne de bus qui faisait le même trajet. Dans toutes les villes où des lignes de trams ont remplacé des bus les chiffres ont progressé. Cela est dû à l’attractivité du tram par rapport au bus et surtout à une grille horaire plus fournie.
    Je suis arrivé à Aubagne vers 15h00 venant de Marseille, depuis la gare routière de la place Castellane avec le bus du Département. Je suis retourné à Marseille Saint-Charles à 17 h 00 par la SNCF, départ gare d’Aubagne par la 3ème voie mise en service le 14 décembre 2014, après 5 ans de travaux soit actuellement 35 TER par jour entre ces 2 villes.
    A propos du tramway, bonne fréquentation au départ de la gare d’Aubagne, rames pleines grâce aux scolaires et, suivant leur âge, leurs accompagnateurs. Dans l’autre sens 10 à 15 personnes, pas plus.

  3. Ping : 4 mars 2016 – Washington DC renoue enfin avec le tramway | Tramway de Montpellier

  4. charlotte dit :

    Bonjour, quelques chiffres à ce propos : le tramway d’Aubagne représente 7% des km du réseau de transport public du territoire mais il assure 37% des voyages.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s