12 janvier 2014 – Circé, un parking-relais dans le rouge


Hier après-midi, 11 janvier 2014, premier samedi des soldes d’hiver, du côté de la zone ludico-commerciale d’Odysseum, nombreux étaient les automobilistes englués dans des embouteillages à la recherche d’une place de stationnement.

Si les parkings situés le long des boulevards Pénélope et Télémaque affichaient complets, il n’en était pas de même pour le parking-relais Circé, géré par TaM, d’une capacité de 1200 places,  qui aurait dû absorber, à la faveur de cette journée particulière, le trop-plein des automobiles dont les passagers venaient courir les soldes.

A 15h30, le parking Circé était à moitié plein et le flot des voitures entrantes était légèrement supérieur à celui des voitures sortantes, de sorte que le nombre de véhicules garés sur ce parking, à un moment donné, n’a certainement jamais dépassé le taux de remplissage de 55% au plus fort de la journée, soit au mieux 660 places occupées en même temps.

Depuis son inauguration, le 19 septembre 2009, le parking Circé, n’a jamais rencontré le succès escompté. Certes, le nombre de véhicules conduits par les titulaires d’un abonnement TaM a doublé entre 2010 et 2011,  mais pour la simple raison que TaM a eu la très mauvaise idée d’appliquer, jusqu’au 1er août 2010, un tarif abonnés supérieur à tous les autres parkings-relais implantés le long des lignes de tramway. Si on compare les chiffres 2010 et 2011* du parking-relais Circé (1200 places) à ceux du parking-relais Occitanie (620 places), le pourcentage d’occupation est nettement plus favorable à ce dernier .

Occitanie : 2010 : 96.773 véhicules abonnés + 96.296 véhicules hors abonnement = 193.065.

Circé : 2010 : 56.682 véhicules abonnés + 44.105 véhicules hors abonnement = 100.785.

Occitanie : 2011 : 91.739 véhicules abonnés + 98.999 véhicules hors abonnement = 190.738.

Circé : 2011 : 108.847 véhicules abonnés +  50.817 véhicules hors abonnement = 159.664.

Depuis le mois d’avril 2013, le parking Circé est un des trois parkings-relais à disposer de bornes dites « intelligentes ». Dans un article du magazine mensuel Ville, Rail & Transports du mois de décembre 2013, en page 28, il est précisé au sujet de ces bornes intelligentes « qu’elles permettent de lire et de contrôler la durée de stationnement et d’appliquer une grille tarifaire horaire. Le ticket lu par cette borne comprend un double encodage, l’un pour le parking, l’autre pour le tramway. Ce ticket accorde un délai de 30 minutes pour emprunter le tram et conserver une tarification attractive. Faute de quoi, les tarifs de stationnement grimpent. Grâce à sa tarification, ce ticket permet également de réguler le stationnement et d’éviter que les clients des zones commerciales ne viennent trop encombrer ces parkings. » Ceci peut expliquer pourquoi le parking Circé  ne sera jamais saturé, même en période de soldes.  Son accès peu aisé n’est pas étranger, lui aussi, à sa faible fréquentation.

Lire ou relire l’info du 17 juillet 2013.

* Source : page 51 du rapport de la cour régionale des comptes Languedoc-Roussillon sur la SAEML TaM, en ligne depuis le 19 décembre 2013.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 1, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 12 janvier 2014 – Circé, un parking-relais dans le rouge

  1. Démosthène dit :

    Il sert – aussi – aux usagers du Cinéma Gaumont…
    Je l’utilise à cette occasion et ne trouve pas son accès si compliqué que cela…. …et surtout de fait on trouve facilement une place même en RDC pas loin de l’entrée ( et à l’ombre l’été )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s