26 mai 2020 – Pandémie de coronavirus Covid-19 oblige, en journée la voie en tiroir de l’avenue Saint-Charles à Montpellier sert de site de désinfection de l’intérieur des rames opérant sur la ligne 4


Sur la voie en tiroir de l’avenue Saint-Charles à Montpellier, l’intérieur de la rame 2033 Citadis 302 Alstom opérant sur la ligne 4 vient de subir une séance de désinfection. Photo prise le mardi 26 mai 2020 après-midi, 16e jour de déconfinement progressif en lien avec la pandémie de coronavirus Covid-19. Copyright : Edouard Paris

Depuis le lundi 11 mai 2020, premier jour de déconfinement progressif en lien avec la pandémie de coronavirus Covid-19, les riverains de l’avenue Saint-Charles doivent être certainement étonnés de revoir des rames de la ligne 4 en train de stationner l’espace de quelques minutes sur la voie en tiroir parallèle à ladite avenue.

En effet, tant que la ligne 4 n’était pas entièrement bouclée (07/04/2012 – 01/07/2016), les rames opérant sur celle-ci effectuaient des allers-retours entre les terminus « Saint-Denis » et « Place Albert 1er » via les prés d’Arènes, les rives du Lez, le quartier des Aubes et le boulevard Louis-Blanc et venaient manoeuvrer sur cette voie en tiroir juste après leur arrivée au terminus « Place Albert 1er » qui est également une station de la ligne 1 rebaptisée à la suite du bouclage de la ligne 4, « Place Albert 1er – Saint-Charles ». Il s’agissait notamment pour le conducteur ou la conductrice de passer d’une cabine à l’autre d’une rame Citadis 302 Alstom.

Très rarement utilisée après le bouclage de la ligne 4, cette voie en tiroir sert actuellement en journée de site de désinfection de l’intérieur des rames circulant sur la ligne 4, dans le cadre de la campagne de prévention contre la propagation du coronavirus Covid-19. Un agent de propreté en tenue appropriée à ce genre de tâche intervient dans la rame après qu’un jockey l’a conduite jusque là pour l’avoir prise en main sur voie 2 à la station « Place Albert 1er Saint-Charles » de la ligne 1 où le conducteur et la conductrice attitré(e) lui a passé les commandes en échange de celles d’une rame désinfectée préalablement amenée par ce même jockey sur voie 1 de la station précitée.

Avec ce service de désinfection en ligne, Max, un des auteurs de la présente info a connu une drôle d’aventure, le vendredi 22 mai 2020. Extrait : « J’ai pris la ligne 4 pour un trajet « Louis Blanc » – « Gare Saint-Roch » dans le sens b. Quelques instants après être monté à bord de la 2033 à la station « Louis Blanc », une annonce est faite pour signaler aux voyageurs que la rame allait être désinfectée sur le secteur Albert 1er. Ainsi, tous les voyageurs ont été invités à descendre à la station « Place Albert 1er – Saint-Charles » de la ligne 1 quai direction « Mosson » et à emprunter une autre rame de la ligne 4 venant de sortir de la séance de désinfection qui stationnait déjà le long du quai direction « Odysseum » de cette même station. »

Info : Max et Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 4, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 26 mai 2020 – Pandémie de coronavirus Covid-19 oblige, en journée la voie en tiroir de l’avenue Saint-Charles à Montpellier sert de site de désinfection de l’intérieur des rames opérant sur la ligne 4

  1. Raoul dit :

    Bonjour,
    Heureusement, les véhicules sont désinfectés ! Correctement et suffisamment souvent : c’est à espérer, vu le comportement des voyageurs, en particulier dans le tramway.
    L’attitude des passagers lors de voyages sur la ligne 1 jeudi 28 mai m’a inquiété. Si les distances physiques sont à peu près respectées en heures creuses, le port du masque laisse vraiment à désirer. Tout le monde en porte un… Mais 2 passagers sur 3 le portent sous le nez, ou sous le menton… Port inutile et même dangereux, surtout dans une rame climatisée, car c’est bien là le danger : la climatisation dans les véhicules de transport en commun, qu’il est impossible d’arrêter, au moins dans les rames, et favorise la propagation des virus.
    Heureusement, l’ouverture générale des portes permet de renouveler un peu l’air à chaque station, mais si chaque passager portait son masque correctement, il protégerait les autres, et ainsi tout le monde serait mieux protégé…
    Pourquoi avoir hurlé sur la pénurie de masques, si c’est pour mal les utiliser ? Lorsqu’au début de l’épidémie en France, plusieurs professeurs de médecine avaient affirmé (à l’époque où on ignorait encore que les adultes pouvaient être asymptomatiques en grand nombre) que les masques étaient inutiles, en particulier car nombreux les porteraient de façon inadaptée et dangereuse, ils n’avaient pas tort…
    Cordialement
    Raoul

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.