12 mars 2017 – Google Maps Transit, la France se démarque des autres grands pays européens


Après les bus et le métro, les Franciliens peuvent consulter les horaires des stations de tramway de Paris et d’Île-de-France. Capture d'écran Google Maps présentant les horaires de la station "Aéroport d'Orly" du T7, le samedi 11 mars 2017 à 18h15

Après les bus et le métro, les Franciliens peuvent consulter les horaires des stations de tramway de Paris et d’Île-de-France. Capture d’écran Google Maps présentant les horaires de la station « Aéroport d’Orly » du T7, le samedi 11 mars 2017 à 18h15

Il suffit de consulter la liste des pays européens, où les régions et agglomérations ont pris l’initiative d’ouvrir leurs données transport à l’application Google Maps Transit, pour constater que la France fait vraiment pâle figure par rapport à l’Allemagne, la Grande-Bretagne, l’Italie, l’Espagne, les Pays-Bas et la Suisse en particulier.

Dans l’Hexagone, à ce jour, parmi les métropoles équipées d’une ou plusieurs lignes de tramway, seules Bordeaux, Strasbourg, Nice, Marseille, Valenciennes, Paris et l’Île-de-France offrent à leurs habitants, mais également aux professionnels en déplacement et aux touristes de passage, l’opportunité de prendre plus facilement les transports urbains en utilisant Google Maps à partir de leurs smartphones et tablettes dotés de la fonction GPS.

Alors que ses homologues turinoise, milanaise et genevoise ont déjà franchi le pas depuis plusieurs années, on se demande bien pourquoi une métropole comme Lyon, dont le réseau de transports en commun est le premier de province, rechigne à ouvrir ses données transport à l’application Google Maps Transit.

Dans les dix-huit autres grandes villes françaises équipées d’une ou plusieurs lignes de tramway, le tracé n’apparaît pas sur Google Maps pour Aubagne, Besançon et Le Havre (qui fête ses 500 ans cette année, note du webmestre) et quand le tracé y figure, il manque l’emplacement des stations comme à Reims, Angers, Brest et Tours. À Montpellier, la ligne 1 a son terminus à la station « Stade de la Mosson » et la ligne 4 n’est toujours pas bouclée.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 1, Ligne 4, Voyages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s