22 juin 2016 – Future station « Albert 1er – Cathédrale », des valideurs extérieurs bien inutiles


Un des quatre valideurs de quai bien inutiles de la future station "Albert 1er - Cathédrale" photographié le lundi 20 juin 2016. Copyright : Anje34

Un des quatre valideurs de quai bien inutiles de la future station « Albert 1er – Cathédrale » photographié le lundi 20 juin 2016. Copyright : Anje34

Sur le chaînon manquant de la ligne 4 de tramway, après la future station « Peyrou – Arc de Triomphe », c’est au tour de la future station « Albert 1er – Cathédrale » à être équipée de quatre valideurs extérieurs, deux placés sur le quai 4a direction « Garcial Lorca » et deux installés sur le quai 4b direction « Garcia Lorca ».

Une première campagne d’installation de valideurs de quai s’est déroulée à l’automne 2012. Onze stations, considérées comme les plus fréquentées du réseau de tramways, en ont été dotées pour un coût global de 800.000 €. Le but étant de faciliter l’accès de la clientèle TaM à bord des rames aux heures de pointe.

L’installation de valideurs sur les quais de la future station « Albert 1er – Cathédrale » est-elle vraiment justifiée dans la mesure où la fréquentation de la station ne devrait pas être si extraordinaire que ça compte tenu du déménagement de la Faculté de Médecine d’ici à la fin de cette année 2016. Ajouter à cela, il y a le fait que les contrôleurs zélés vous demandent de revalider votre titre de transport dans la rame alors que vous avez déjà validé à une borne de quai.

A propos de fréquentation, le tandem TaM Montpellier 3M – Transdev table sur 25.000 voyages quotidiens sur la nouvelle ligne 4 de tramway bouclée, soit une hausse de 25% par rapport à l’actuelle ligne 4 qui enregistrerait 20.000 voyages par jour.

Un tandem qui est coutumier de prévisions de trafic extravagantes. La preuve, pour assurer la prorogation de leur contrat de délégation de service public pour un montant de 368 M€ sur huit années pleines (2010 – 2017) par Montpellier Agglomération, TaM et Transdev promettaient de booster la fréquentation du réseau de transport public urbain et péri-urbain en portant celle-ci de 68,1 millions de voyages annuels comptabilisés avant 2010 à 95 millions de voyages en 2017, soit une hausse de 39,5%.

A moins de deux ans de l’échéance du contrat de délégation de service public TaM Montpellier 3M – Transdev, selon un document mis en ligne récemment par Hérault Transport, intitulé : « Transport Scolaire – Guide Tarifaire 2016/2017« , le service communication de Montpellier Méditerranée Métropole fait déclarer à Philippe Saurel, président de Montpellier Méditerranée Métropole et maire de la ville de Montpellier, et à Isabelle Gianiel, vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole déléguée aux Transports et à la Mobilité :
« Avec le récent bouclage de l’Ecusson avec la ligne 4 de tramway, Montpellier Méditerranée Métropole joue plus que jamais un rôle central dans le domaine des déplacements à l’échelle de son territoire. Deux chiffres témoignent si besoin de cette réalité : 330 000 clients empruntent le réseau chaque jour et, en 2015, la fréquentation sur l’ensemble de celui-ci a atteint 80 millions de voyageurs. »

Avec 80 millions de voyages en 2015, c’est 11,9 millions de voyages annuels en plus par rapport aux derniers chiffres connus avant la prorogation du contrat de délégation de service public, le vendredi 1er janvier 2010, soit une hausse de seulement 17,5%. Il faudrait 15 millions de voyages annuels supplémentaires pour atteindre l’objectif des 95 millions en 2017, soit une augmentation de 18,7 %  et ce n’est  certainement pas la nouvelle ligne 4 de tramway bouclée qui dopera la fréquentation du réseau global TaM Montpellier 3M d’ici là.

En hors sujet, la fin des déclarations de Philippe Saurel et d’Isabelle Gianiel dans le document précité raviront les partisans de la ligne 5 de tramway :
« Enfin, des réflexions sont d’ores et déjà engagées par la Métropole pour travailler sur l’après “tout-tramway” et ainsi proposer des solutions de mobilités diverses et adaptées à chaque voyageur : un nouveau réseau de bus plus lisible et à haut niveau de service, un développement des modes doux, du co-voiturage et de l’auto partage. »

Info : Anje34 et Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 4, Ligne 5, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour 22 juin 2016 – Future station « Albert 1er – Cathédrale », des valideurs extérieurs bien inutiles

  1. Kévin dit :

    800.000€ pour équiper inutilement 11 stations ? Ouille …

    C’est assez étrange de ne pas communiquer plus que ça (= de trouver l’information uniquement sur le document d’inscription au transport scolaire) sur les chiffres, tout de même impressionnants, de la fréquentation du réseau.
    Sauf erreur de ma part, en 2010, la L3 était toujours en travaux, avec des prévisions bien plus élevées que la fréquentation réelle, et la L5 était aussi dans les cartons, avec une ouverture prévue pour 2016/2017. Dans ce contexte, annoncer autant n’était pas tant irréaliste que ça.
    Sauf qu’en 2016, la L5 est abandonnée (ou, du moins, c’est un dossier de plus placé en bas de la pile), la L3 ne va toujours pas jusqu’à la mer, l’extension de la L1 vers la Mogère (et l’aéroport ensuite, comme annoncé la semaine dernière lors de la présentation du quartier autour de la nouvelle gare) ne remontera pas la barre : prévue pour 2019/2020, sans la gare de Manduel, la Mogère restera une gare fantôme. Et vu qu’il n’y a rien de lancé pour Manduel à l’heure actuelle, il faudra attendre quelques années pour réellement booster la fréquentation.

    (En parlant de cela, heureusement qu’il n’y a pas autant de voyageurs qu’espéré sur le réseau : les rames des L1, L2 et L3 sont souvent pleines en centre-ville et on est de plus en plus à l’étroit dedans …)

    • anje34 dit :

      Bonjour Kévin,

      Comme annoncé par ailleurs, le premier ministre Manuel Valls vient voir son « copain » Philippe Saurel ( à plein temps dans les inaugurations) le 1er juillet 2016 pour inaugurer le tronçon de la Ligne 4, Albert 1er/Observatoire, ( non, pardon la nouvelle ligne 4 bouclée), avec un peu de patience nous aurons des effets d’annonces, cela s’appelle de la communication…
      Pour rappel
      (En hors sujet, la fin des déclarations de Philippe Saurel et d’Isabelle Gianiel dans le document précité raviront les partisans de la ligne 5 de tramway :
      « Enfin, des réflexions sont d’ores et déjà engagées par la Métropole pour travailler sur l’après “tout-tramway” et ainsi proposer des solutions de mobilités diverses et adaptées à chaque voyageur : un nouveau réseau de bus plus lisible et à haut niveau de service, un développement des modes doux, du co-voiturage et de l’auto partage. »

      Que veut dire l’après tout-tramway et c’est quand?

      Vous dites : C’est assez étrange de ne pas communiquer plus que ça!!!
      Heureusement le site « https://tramwaydemontpellier.net » non inféodé,communique …

      Anje34

  2. claude34 dit :

    Ca ne sert à rien, en effet, sauf s’ils enlèvent à terme les valideurs de l’intérieur des rames auquel cas il vaut mieux les installer maintenant. La dépense serait rentabilisée en deux jours je pense !

  3. Roman Rebesko dit :

    Curieux « bémol » des auteurs quant à l’installation de valideurs extérieurs…
    j’ai bonne mémoire et je me souviens très bien d’avoir lu sur le site – antérieurement – des critiques assez vives quant à l’absence de ce type de validation – contrairement à d’autres villes (Strasbourg où j’étais voici peu) qui ont opté pour ce système unique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s