5 mai 2016 – Au nom du FISE et du simple d’esprit


Épreuve de skate board au bord du Lez, sur un des nombreux spots du Festival International des Sports Extrêmes (FISE) à Montpellier, le jeudi 5 mai 2016. Copyright : Edouard Paris

Épreuve de skate board au bord du Lez, sur un des nombreux spots du Festival International des Sports Extrêmes (FISE) à Montpellier, le jeudi 5 mai 2016. Copyright : Edouard Paris

L’homme aux multiples casquettes et son équipe de communicants de la vieille école moscovite veulent en mettre plein la vue aux dizaines de milliers de jeunes spectateurs venus pour beaucoup de l’extérieur de la métropole montpelliéraine pour assister, l’espace d’un très long weekend, au Festival International des Sports Extrêmes (FISE) organisé à Montpellier, du mercredi 4 mai au dimanche 8 mai 2016, le long des berges du Lez, entre le bassin faisant face à l’Hôtel de Région et le parvis du Nouvel Hôtel de Ville.

Quelques jours plus tôt, Montpellier Méditerranée Métropole lançait sa propre campagne de promotion du FISE par voie d’affichage et de presse, complétée par le pelliculage de deux motrices de la rame 2098 Citadis 402 Alstom multilignes et par une large banderole sur une façade de l’Hôtel de la Métropole, place Zeus à Montpellier, devançant ainsi la campagne de promotion officielle du FISE par voie d’affichage et de presse, cette dernière financée en partie par la grande région.

Car Philippe Saurel, entend bien montrer qu’il est le seul maître à bord sur ses terres, ville et métropole, à défaut d’avoir conquis les suffrages des citoyens de la grande région Midi Pyrénées Languedoc Roussillon au mois de décembre dernier. D’ailleurs, ses coups de com’ ressemblent étrangement aux coups de com’ d’un certain Vladimir Poutine. A l’instar du président russe au four et au moulin, Philippe Saurel s’improvise conducteur de tramway, jardinier de la ville, démolisseur des halles Laissac…

Hier, mercredi 4 mai 2016, premier jour du FISE, l’homme aux multiples casquettes a sauté sur l’événement pour faire le buzz en annonçant le projet de construction d’un nouveau stade de football à Montpellier d’une capacité de 25.000 places, d’ici à 2020, contre 33.000 à l’emblématique stade de la Mosson, une annonce doublée, comme aux bons vieux temps du soviétisme, par une campagne institutionnelle vantant 0% d’augmentation des taux d’imposition Ville et Métropole.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 1, Ligne 3, Ligne 4, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 5 mai 2016 – Au nom du FISE et du simple d’esprit

  1. Miguel dit :

    Ah, si seulement Saurel pouvait essayer le grand tremplin de saut à vélo…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s