3 août 2015 – Chaînon manquant de la ligne 4 : la petite touche australienne


A l’exception de tramwaydemontpellier.net, aucun média local n’a précisé que les rails et appareils de voie employés à la construction du chaînon manquant de la ligne 4 ont été fabriqués par la société autrichienne voestalpine Schienen Gmbh.

Le dimanche 26 juilllet 2015, boulevard du Jeu-de-Paume à Montpellier, en jetant un œil sur un document agrafé à une des parois pleines d’une caisse qui contenait des éléments en aciers spéciaux destinés à la fixation des traverses au patin des rails des appareils de voie en cours d’installation entre le boulevard de l’Observatoire et le boulevard Pasteur à Montpellier durant cet été 2015, on pouvait lire que les éléments en question appelés fast clips en anglais ou attaches de type Nabla en français, d’un poids unitaire de 1,217 kilo, ont été fabriqués en Australie par la société Intercast&Forge (dont le siège se situe à Wingfield, 1 Schumacher Road,  banlieue d’Adelaïde, dans une zone industrielle dont les rues ont la particularité de porter les noms de pilotes de Formule 1 dont ceux des Français Lafitte et Streiff, note du webmestre).

Globalisation, quand tu nous tiens !

Info : Louis Ferdinand et Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 4, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 3 août 2015 – Chaînon manquant de la ligne 4 : la petite touche australienne

  1. Miguel dit :

    D’après les sites web des entreprises, Intercast&Forge (Australie) appartient à Pandrol (Angleterre), qui appartient à Delachaux (France). Donc finalement c’est français, cocorico, ou plutôt cock-a-doodle-doo…
    La caisse indique comme destinataire la SNCF à Chalon: elle n’a pas dû arriver directement à Montpellier.
    Pandrol indique que son attache « Nabla tram » a été utilisée sur les trams de Paris, Lyon et Le Havre: http://pandrol.com/product/pandrol-nabla-tram
    L’usine australienne est spécialisée dans le moulage avec moule en sable (cast = mouler), mais son nom sous-entend qu’elle peut aussi forger des pièces. Vue la forme de la pièce, j’aurais pensé à une fabrication par forgeage ou emboutissage: on dirait qu’elle est fabriquée à partir d’une plaque métallique, et non coulée dans un moule.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s