22 septembre 2012 – Valideurs extérieurs de titres de transport


C’est au au cours de la Semaine Européenne de la Mobilité organisée cette année entre le dimanche 16 septembre et le samedi 22 septembre, que sont apparues les premières bornes équipées de valideurs  extérieurs de titres de transport sur le réseau de tramways, une première à Montpellier.

Les stations qui en disposent en comptent quatre, soit deux sur chaque quai, au pied de chaque mât où est fixée la signalétique de la station.

Valideurs extérieurs le 22 septembre 2012

Copyright : Louis Ferdinand

La photo qui illustre le présent article a été prise à la station « Louis Blanc » communes aux ligne 1 et 4 « Circulade incomplète ». Elle montre une des quatre bornes fonctionnelles de cette station.

Le voyageur qui validera son titre de transport à l’une des bornes du quai, n’aura plus à le valider en entrant dans la rame.

Un conseil pour ceux qui utilisent les tickets un voyage, aller-retour ou dix voyages : si vous décidez de valider à l’extérieur, attendez que la rame soit sur le point d’arriver en station afin de ne pas gaspiller de précieuses minutes sur les soixantes minutes de validité de votre ticket, surtout si vous votre trajet comprend une ou plusieurs correspondances dans l’heure.

Maintenant dans les rames, aux stations équipées de bornes, il sera bien difficile de faire la distinction entre le voyageur qui fraude et celui qui aura validé à l’extérieur.

A propos de la Semaine Européenne de la Mobilité, les Transports de l’agglomération de Montpellier (TaM) auraient pu se passer d’une campagne publicitaire vraiment inutile.

Le site des TaM indique jusqu’à aujourd’hui que le forfait spécial de sept jours, à valider au cours de cette Semaine Européenne de la Mobilité, est disponible dès le 13 septembre 2012 dans les agences commerciales TaM, dans les Maisons de l’agglomération, aux distributeurs automatiques des stations de tramway et auprès des commerçants relais TaM.

Le 13, je passe dans une Maison de l’aggo, puis dans une agence TaM. Aucun ticket spécial à 10 €. Je renouvelle la démarche le lendemain, en Maison d’agglo, en agence TaM et chez des revendeurs de titres de transport TaM.  Impossible de se procurer le fameux ticket. Le 15 et le 16 septembre, en achetant le journal je pose la question à deux revendeurs différents de titres de transport TaM. Même réponse : ticket non livré.  De retour à Montpellier le 20, pas plus ! Ultime tentative le 21 septembre, chez mon marchand de journaux qui avait reçu le livreur de tickets TaM une heure avant. En vain ! Seuls les distributeurs automatiques de titres de transport proposaient le ticket spécial mais pas dans sa version collector.

Info : Louis Ferdinand

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, Ligne 1, Ligne 4, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour 22 septembre 2012 – Valideurs extérieurs de titres de transport

  1. claude34 dit :

    Je me demande si, une fois toutes les stations équipées, ils ne supprimeront pas les valideurs à l’intérieur des trams ? Je constate que la fraude la plus courante est d’avoir un ticket « prêt à valider » en poche, et de surveiller la présence d’agents sur le quai des stations.

  2. Ping : 29 septembre 2012 – Valideurs de quais et valideurs embarqués | Tramway de Montpellier

  3. Ping : 13 octobre 2012 – Quaisaco ? | Tramway de Montpellier

  4. Ping : 1er novembre 2012 – Après « Louis Blanc , dix autres stations disposent de valideurs sur quais | «Tramway de Montpellier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.