22 janvier 2022 – Le Cerema vient de créer une base de données sur les BHNS (bus à haut niveau de service)


Le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema) vient de créer une base de données sur les BHNS (bus à haut niveau de service) pour permettre aux autorités organisatrices des mobilités (AOM) d’avoir en main tous les éléments leur permettant de choisir les modes de transport les plus adaptés à leurs territoires.

Avec une offre de service aux voyageurs située entre celles des tramways et des bus traditionnels, les lignes de bus à haut niveau de service (BHNS) connaissent depuis une quinzaine d’années un fort développement en France.

Bénéficiant en général de site propre sur une majorité de leur parcours, de priorité aux feux et d’une large plage horaire de service, ils présentent cependant des caractéristiques très variables d’une agglomération à l’autre. Afin de qualifier leur niveau de service, et d’avoir une vision d’ensemble des BHNS en service en France, le Cerema a initié la création d’une base de données nationale.

Le panel des BHNS français en service présente une grande diversité avec des niveaux de service très variables allant de la ligne de bus traditionnel améliorée jusqu’à l’équivalent d’une ligne de tramway.

La base de données dédiée, appelée « Panorama BHNS », permet de recenser un grand nombre de caractéristiques classées par thématiques (infrastructure, véhicules, information voyageurs, coûts…).

Cette base de données a été construite d’après les déclarations des AOM et des exploitants. En conséquence, certaines lignes de BHNS de la base de données présentent un niveau de service peu élevé tandis que d’autres lignes, ayant un niveau de service équivalent ou supérieur, n’auront pas été considérées comme des « BHNS » par les exploitants et AOM et seront donc absentes de la base de données.

Les données de la base seront recueillies et actualisées régulièrement auprès des AOM et exploitants.

La base comporte à ce jour 35 réseaux représentant plus d’une centaine de lignes.

Les critères retenus pour chaque réseau permettent une analyse globale de l’ensemble des lignes. Parmi les principaux critères pouvant qualifier le niveau de service d’une ligne de BHNS, la base fournit notamment des données relatives à :

  • la priorité aux carrefours,
  • la part de site propre,
  • le niveau de fréquence et de régularité,
  • la plage horaire de service.

Les réseaux ci-après nommés ont contribué à la constitution de la première base de données publiée le jeudi 13 janvier 2022 (les réseaux figurant en gras sont aussi équipés d’une ou plusieurs lignes de tramway fer) : Aix-en-Provence, Amiens, Angoulême, Annemasse, Avignon, Bayonne, Belfort, Besançon, Cannes, Chalon-sur-Saône, Clermont-Ferrand, Douai, Fort-de-France, Grenoble, La Rochelle, Le Mans, Lens, Lorient, Lyon, Marseille, Maubeuge, Metz, Mulhouse, Nancy, Nantes, Nîmes, Nouméa, Paris, Pau, Rouen, Saint-Brieuc, Saint-Nazaire, Strasbourg, Toulouse et Tours.

Un portrait de chaque réseau de BHNS sous forme de fiches est également projeté. Il reprendra les principales caractéristiques de chaque réseau et sera accompagné d’illustrations.

Info : Edouard Paris
Source : Cerema

Cet article a été publié dans Fourre tout, Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 22 janvier 2022 – Le Cerema vient de créer une base de données sur les BHNS (bus à haut niveau de service)

  1. Avez-vous vu le projet de BHNS pour Montpellier?
    Ce projet est une véritable mascarade. Les bus vont devoir se partager une seule voie pour deux sens de circulation. Vu la faible fréquentation des nouvelles pistes cyclables on aurait très bien pu réduire la largeur de celle-ci de moitié, afin de gagner de l’espace sur la chaussée et faire un véritable BHNS en site propre.

    • Bonjour Cyril,
      Si les tramways peuvent circuler en toute sécurité sur une voie unique à double sens, il me paraît peu probable qu’une voie unique à double sens réservée aux BHNS en milieu de chaussée soit acceptée par les services de l’Etat compte tenu des risques élevés de collision frontale avec un véhicule tiers dont le conducteur ou la conductrice se serait engagé(e) intentionnellement ou par inadvertance sur cette voie dédiée.
      Cordialement
      Edouard Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.