15 février 2021 – A Nîmes, le contexte économique difficile, conséquence de la crise sanitaire, entraîne le report de l’extension de la ligne Tram’bus T2 et celui du prolongement de la ligne Tram’bus T1


Inaugurée et mise en service le mardi 7 janvier 2020, la ligne Tram’bus T2 Diagonal, une ligne de bus à haut niveau de service (BHNS), qui relie depuis cette date « Gare Feuchères » à « CHU Carémeau », doit faire l’objet d’une extension vers le nord-est entre « Gare Feuchères » et « Paloma » dont l’achèvement des travaux était initialement fixé à l’horizon de juin 2021 puis repoussé à la fin de l’année 2021. Cependant, en raison du contexte économique difficile, conséquence de la crise sanitaire provoquée par la pandémie de la Covid-19, le président de Nîmes Métropole, Franck Proust, a déclaré au quotidien régional Midi Libre que la nouvelle section de la ligne Tram’bus T2 Diagonal ne serait pas opérationnelle avant le début de l’année 2023.

Concernant la ligne Tram’bus T1, première ligne de bus à haut niveau de service (BHNS) nîmoise entrée en service le samedi 29 septembre 2012 entre « Arènes » et « Parking Relais A54 », prolongée au nord le samedi 3 décembre 2016 jusqu’à « Gambetta – Coupole » dans le centre historique de Nîmes, puis prolongée au sud le samedi 7 décembre 2019 jusqu’au premier rond-point nord de la route de Saint-Gilles implanté dans la ville de Caissargues, là aussi, il faudra prendre son mal en patience, au pire jusqu’en 2025, avant qu’une desserte du sud de cette commune gardoise ne se concrétise.

Info : Edouard Paris

Cet article a été publié dans Fourre tout, Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 15 février 2021 – A Nîmes, le contexte économique difficile, conséquence de la crise sanitaire, entraîne le report de l’extension de la ligne Tram’bus T2 et celui du prolongement de la ligne Tram’bus T1

  1. ju34 dit :

    Utilisateur régulier du tram’bus T2 pendant plusieurs mois, c’est pour moi un échec : moins de passage qu’avec la précédente ligne 2, un confort très moyen mais bien sûr variable en fonction du conducteur et dans 80 % du temps un énorme espace entre le quai et le bus, là aussi variable en fonction du conducteur mais la plupart du temps on a bien 10, 20 cm parfois plus ! Un bus aussi long est pour moi une fausse bonne idée, trop difficile à conduire… avec un budget moindre on aurait pu faire bien plus efficace !

  2. Miguel dit :

    À Nancy aussi ça patine: le projet de transformation en tramway (sur rails) de l’actuel tramway sur pneus, le TVR, est « suspendu »:
    https://www.francebleu.fr/infos/transports/grand-nancy-le-projet-de-tramway-sur-fer-suspendu-1613072120
    C’est dommage, vu que ce TVR marche paraît-il très mal, beaucoup moins bien que le Translohr qui circule dans d’autres villes (comme Clermont-Ferrand, Padoue/Padova en Italie, ou Châtillon-Viroflay en banlieue parisienne), et a fortiori qu’un tramway sur rails.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.