13 août 2021 – Extension future des capacités du Centre d’Exploitation et de Maintenance « Les Hirondelles », quartier Mosson à Montpellier


Dans le cadre de la création de la ligne 5 de tramway, le Centre d’Exploitation et de Maintenance (CEM) « Les Hirondelles », quartier Mosson à Montpellier, va étendre ses capacités pour accueillir 22 nouvelles rames dédiées à la future ligne de tramway, une adaptation nécessaire le temps de la réalisation du nouveau dépôt de tramway prévu en 2026-2027, quartier Grammont à Montpellier.

L’extension des capacités du CEM « Les Hirondelles » d’un montant de 15 M€ H.T. va consister en :

  • la création de trois nouvelles voies de remisage,
  • la création d’une voie d’atelier sur l’emprise actuelle,
  • la mise en longueur et l’adaptation des positions de l’atelier tramway, les nouvelles rames mesurant 44,5 mètres de long,
  • la mise en longueur de la station service,
  • le renfort de la sous-station électrique et des signalisations ferroviaires,
  • le remplacement de la machine à laver tramway,
  • la création d’une voie de montage constructeur tramway pour la réception du matériel roulant,
  • l’amélioration des voies ferrées existantes en entrée/sortie de dépôt.

Ce projet d’extension des capacités du CEM « Les Hirondelles » a été approuvé à l’unanimité par les conseillers métropolitains en séance ordinaire du mercredi 28 juillet 2021 après qu’aucun d’entre eux n’a demandé la parole à la suite de l’exposé présenté par Michaël Delafosse en sa qualité de président de la Métropole.

L’affaire suivante numérotée 6 concernait le projet de création d’un nouveau Centre d’Exploitation et de Maintenance (CEM) dans le quartier Grammont à Montpellier à l’horizon 2026-2027 pour un coût estimé à 100 M€. Cet affaire a été approuvé à l’unanimité après que Cyrille Meunier, seul conseiller métropolitain à intervenir, a proposé la construction d’un parking P+Tram juste à côté du nouveau CEM doublée de la création d’une bretelle directe d’accès à ce nouveau parking depuis l’A709. Une proposition tout à fait incongrue quand on sait que le parking P+Tram « Circé » d’une capacité de 1 200 places, ouvert le samedi 19 septembre 2009 et situé entre le terminus « Odysseum » et la station « Place de France » de la ligne 1, est le plus souvent aux deux tiers vide en journée si ce n’est plus.

Un nouveau dépôt dont on pourrait bien se passer compte tenu de son coût astronomique et qui va nécessiter la suppression du dépôt « La jeune Parque » dont la vente du foncier doit servir au financement partiel de la nouvelle structure qui sera dotée d’une station de production et de distribution d’hydrogène pour les bus équipés d’une pile à combustible.

A titre d’information, en page 38 d’un des documents consultables au moment de la première enquête publique sur le projet de la ligne 5 de tramway intitulé « .E Caractéristiques principales des ouvrages », tout un chacun peut lire : « Le projet de la ligne 5, nécessitera le remisage et la maintenance de 20 nouvelles rames. Ces 20 rames seront réparties entre les deux centres de maintenance et de remisage du réseau. Chacun des centres sera agrandi pour accueillir de nouvelles places de maintenance et de remisage. 12 nouvelles places de remisage et 3 postes de maintenance supplémentaires seront créées sur le situe du CEM « Les Hirondelles » ainsi que 6 places de remisage et 2 postes de maintenance supplémentaires sur le site de « La jeune Parque ». Des remisages nocturnes complémentaires seront réalisés sur les postes de maintenance et en extrémité de ligne. Les opérations de maintenance principales et secondaires du parc tramway seront effectuées au centre « Les Hirondelles » et à « La jeune Parque ». Les rames seront maintenues sur leur site de remisage respectif. La rotation quotidienne des rames remisées en ligne permettra d’effectuer leur maintenance sur leur dépôt de rattachement. »

A l’ouverture de la ligne 5 en 2025, si le calendrier peut être respecté, seules 20 rames seront suffisantes dans la mesure où les travaux de réalisation de deux sections à voie unique, Lavérune – Rond-Point Maurice-Gennevaux à l’ouest et Rond-Point de Girac – Clapiers au nord-est, ainsi que ceux de la courte branche à double voie des Bouisses, pourraient être repoussés aux calendes grecques.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 5, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.