9 décembre 2020 – Montpellier, qui ne connaît apparemment pas la crise, s’apprête à lancer un appel d’offres portant sur la commande de 77 nouvelles rames de tramway


A Milan, où on se fait un devoir de maintenir en très bon état d’entretien et de marche les motrices et rames de tramway de toutes générations, l’opérateur Azienda Transporti Milanesi S.p.A. (ATM) s’est résolu à remplacer d’ici à 2025 les motrices nonagénaires de la série 1500 Peter-Witt fabriquées en 1929 pour les plus anciennes et en 1930 pour les plus récentes, dont plus d’une centaine d’entre elles sont toujours en service commercial à ce jour sur plusieurs lignes du réseau de tramways milanais, par 70 nouvelles rames articulées bidirectionnelles triple caisse à plancher surbaissé Tramlink du constructeur Suisse Stadler, 10 autres rames du même type devant prendre la relève des « treni bloccati » (années 1950 à 1953) de la ligne suburbaine 179.

A Montpellier, au diable l’avarice !

Ce mercredi 9 décembre 2020, la troïka composée de Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, Julie Frêche, vice-présidente de la Métropole déléguée aux transports et aux mobilités actives, et Laurent Nison, président de TaM Montpellier 3M, a annoncé que la Métropole s’apprête à lancer un appel d’offres portant sur la commande de 77 rames neuves, dont la livraison débuterait à partir de 2024 à raison de deux à trois unités par mois jusqu’en 2030.

30 d’entre elles remplaceront les 30 rames Citadis 401 Alstom opérant sur la ligne 1, qui n’est plus depuis bien longtemps la plus fréquentée de France, livrées sous le type 301 en 1999 et 2000 pour celles numérotées 2001 à 2028 et au début de l’année 2002 pour les deux dernières numérotées 2029 et 2030, leur rallongement à cinq caisses étant intervenu entre le mois de juillet 2002 et le mois de mai 2003.

22 nouvelles rames seront affectées à l’exploitation de la future Ligne 5, dont la mise en service partielle est prévue d’ici à 2024. Le reste des nouvelles rames, soit 25, intégrera les réserves de TaM Montpellier 3M.

Le montant de la commande est estimé à 275 M€ et il s’agirait du plus important appel d’offres national de ce type.

A Nantes, la ligne 2, qui est également une des lignes de tramway les plus fréquentées de France, est exploitée exclusivement avec des rames Alsthom dont les premières unités ont été livrées en 1984 et les dernières en 1994. Ces rames au nombre de 46, qui opèrent aussi bien sur les lignes 1, 2 et 3 du réseau de tramways nantais, seront progressivement remplacées à partir de 2022, si le calendrier peut être tenu, par de nouvelles rames Citadis 405 Alstom commandées à 49 exemplaires pour un montant de près de 200 M€.

A noter que la conférence de presse de la troïka intervient au lendemain de la cérémonie de remise des prix du 29e palmarès des mobilités organisée par le magazine Ville Rail & Transports au cours de laquelle Montpellier n’a jamais été citée une seule fois.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, Voyages, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour 9 décembre 2020 – Montpellier, qui ne connaît apparemment pas la crise, s’apprête à lancer un appel d’offres portant sur la commande de 77 nouvelles rames de tramway

  1. Miguel dit :

    Y a-t-il une raison particulière qui explique cette retraite anticipée pour des rames qui n’auront que 25 ans? Un défaut technique sur des rames qui étaient des prototypes à l’époque? Le souhait d’éliminer les rames qui ont un gabarit plus important dans les virages à cause du porte-à-faux aux extrémités?
    La Métropole évoque une usure liée à une forte fréquentation. Mais les voyageurs n’usent normalement pas les moteurs ni les caisses, et on pourrait s’attendre plutôt à une rénovation à mi-vie, en remplaçant les sièges et les revêtements, pour permettre à ces rames de servir pendant encore 25 ans de service, pour continuer à faire crisser leurs roues dans les zigzags du réseau montpelliérain.

  2. Ping : 8 janvier 2021 – A Montpellier, l’effectif des rames Citadis 401 Alstom passe de 30 à 29 unités | Tramway de Montpellier

  3. Ping : 8 février 2021 – L’appel d’offres public européen portant sur la commande de nouvelles rames de tramway destinées au réseau TaM Montpellier 3M enfin publié | Tramway de Montpellier

  4. Ping : 9 février 2021 – La commande de 77 nouvelles rames de tramway par Montpellier Méditerranée Métropole et son montant estimé à 275 M€ (H.T.) ne doivent absolument rien au hasard | Tramway de Montpellier

  5. Ping : 28 mars 2021 – Boulevard du Jeu-de-Paume à Montpellier, une limitation de vitesse à 5 km/h qui s’adresse aux conductrices et conducteurs des rames opérant sur la ligne 3 | Tramway de Montpellier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.