30 novembre 2020 – ZAC Cambacérès à Montpellier, la nouvelle gouvernance de Montpellier Méditerranée Métropole et la pandémie de Covid-19 chamboulent tout


En Conseil de métropole réuni le lundi 23 novembre 2020, Coralie Mantion (EELV), vice-présidente déléguée à l’Aménagement durable du territoire, à l’Urbanisme et à la Maîtrise foncière au sein de Montpellier Méditerranée Métropole, a déclaré qu’il n’y aura pas de logements construits dans la ZAC Cambacérès.

Une déclaration tout à fait cohérente dans la mesure où les Montpelliérains savent très bien que la ZAC en question est exposée tant à la pollution atmosphérique qu’à la pollution sonore, pour être implantée entre les autoroutes A709, au nord, et A9, au sud, et pour se trouver sous le couloir aérien d’approche par vent marin de l’aéroport Montpellier Méditerranée et tout à côté, dans sa partie sud, du contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier (CNM) où circulent la majorité des trains de fret de l’axe Narbonne – Nîmes, dont une bonne partie de nuit.

Quant au futur stade Louis-Nicollin, il ne sera pas construit dans cette ZAC, ce qui est également une bonne chose. Mais a-t-on vraiment besoin d’un nouveau stade à Montpellier ?

Outre la future Halle de l’innovation, dont les travaux de construction ont pris du retard en raison de la pandémie de coronavirus Covid-19, la future école supérieure de commerce de Montpellier, appelée depuis 2014 « Montpellier Business School », sera édifiée sur un terrain de 29 000 m ² situé en bordure de l’actuelle rue du Mas-de-Brousse et dont les locaux doivent également abriter le siège de la CCI 34, le CFA Sud Formation et l’antenne de la CCI Occitanie. L’ouverture du nouveau campus, un temps programmée en 2023, pourrait être reportée à 2024 à cause des conséquences économiques désastreuses liées au Covid-19.

La construction de logements (2 500 dont 400 étudiants programmés à l’origine, note du webmestre) et du stade Louis-Nicollin n’étant plus à l’ordre du jour, la desserte de la ZAC Cambacérès et de la gare de Montpellier Sud de France par la ligne 1 de tramway devrait être reconsidérée quitte à perdre une année ou deux années supplémentaires pour ce qui est de sa mise en service. Au lieu de construire deux stations, seule la station terminus devrait être réalisée, mais l’implantation de cette dernière devrait se faire dans l’actuelle rue du Mas-de-Brousse à la hauteur de la future Halle de l’innovation. Cette réduction de voilure permettrait d’économiser quelques millions d’Euros (200 mètres de longueur et une station en moins, note du webmestre), ce qui n’est pas négligeable dans le contexte actuel. Une réduction de voilure qui concernerait également la future Halle de l’innovation dont le coût de l’opération s’établirait désormais à 17,65 M€ HT au lieu des 23,20 M€ HT annoncés dans la fiche de presse datée du jeudi 26 décembre 2019.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 1, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 30 novembre 2020 – ZAC Cambacérès à Montpellier, la nouvelle gouvernance de Montpellier Méditerranée Métropole et la pandémie de Covid-19 chamboulent tout

  1. Ping : 6 mars 2021 – Gare de Montpellier Sud de France : une partie du parvis Melvin-Jones sens dessus dessous | Tramway de Montpellier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.