26 août 2020 – Port du masque obligatoire assoupli pour les usagers utilisant un mode de circulation douce (vélo, trottinette, skate, rollers, overboard) à Montpellier et dans les communes héraultaises où cette mesure est imposée sur l’ensemble de l’espace public extérieur


Dans un communiqué de presse daté du mardi 25 août 2020, le Cabinet du préfet de l’Hérault précise :

« Le décret du 30 juillet 2020 habilite le préfet à étendre l’obligation du port de masque à
certains lieux publics découverts si des circonstances locales le justifient pour lutter contre
la propagation de l’épidémie de covid-19
.

Dans la mesure où les usagers utilisant un mode de circulation douce (vélo, trottinette, skate, rollers, overboard) sont de passage, ils ne font pas courir de risque de contact dès lors qu’ils se trouvent sur une voie de circulation adaptée à savoir les pistes cyclables, les routes,
chemins etc.

Par conséquent l’obligation de porter un masque ne s’applique pas dans leur cas sous
réserve cependant de ne pas être en groupe, ou au contact de piétons notamment sur des
zones de rencontres telles que définies dans l’article R110-2 du code de la route
.

Concrètement, tous les piétons ont pour obligation de porter le masque, y compris s’ils font
du sport sur la voie publique, dans les communes pour lesquelles cette mesure a été prise
par arrêté préfectoral
. »

Concernant Montpellier, il faut partir du principe que le périmètre de l’Ecusson constitue une zone de rencontre, de sorte que l’obligation du port du masque sur le nez et la bouche s’impose de fait aux adeptes d’un mode de circulation douce.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour 26 août 2020 – Port du masque obligatoire assoupli pour les usagers utilisant un mode de circulation douce (vélo, trottinette, skate, rollers, overboard) à Montpellier et dans les communes héraultaises où cette mesure est imposée sur l’ensemble de l’espace public extérieur

  1. Miguel dit :

    Le lien vers le communiqué de la préfecture est erroné, la bonne adresse est:
    http://www.herault.gouv.fr/content/download/35027/234874/file/CP%20port%20du%20masque%20a%20velo%20ou%20trottinette_assouplissement%20de%20la%20mesure_250820.pdf
    Remarque: pour les piétons, les autorités disent que les verbalisations se feront avec discernement et qu’il n’y aura pas d’amende lorsque quelqu’un est tout seul dans la rue. Mais attention car le « discernement » devient vite de l’arbitraire: selon que vous semblez pouvoir vous faire entendre (un bon réseau, de quoi payer un avocat…) ou que vous vivez dans un quartier déshérité, la police ne vous traitera pas pareil, on l’a déjà constaté lors du confinement. Il est regrettable que l’arrêté du préfet n’énonce pas certaines règles de discernement.

    • Bonjour Miguel,
      Effectivement, lors de l’ultime vérification avant mise en ligne de l’info, j’ai omis de cliquer sur la phrase qui fait mention du communiqué de presse, sans quoi j’aurais rectifié aussitôt.
      Un très grand Merci de m’avoir signalé cette erreur d’aiguillage.
      Cordialement
      Edouard Paris

  2. RAOUL dit :

    De l’utilisation des masques :
    Il semblerait que bon nombre de nos concitoyens, par souci d’économie, ou parce qu’ils n’ont aucune notion d’hygiène, utilisent le même masque jetable pendant plusieurs jours. Espérons qu’ils lavent quotidiennement leurs masques en tissu…
    Finalement, on se pense protégé par le port du masque chez les autres : pas du tout, nombre de « masqués » portent des protections sans efficacité voire contaminées… Alors le débat sur le port du masque par les utilisateurs d’un mode de circulation douce devient une vue de l’esprit…

    Ces irresponsables font-il partie de ceux qui hurlaient à la mort lors de la pénurie de masques ? Sont-ils nostalgiques du confinement et de ses conséquences économiques ?
    On n’est pas près de stopper l’épidémie dans ces conditions…

    • Miguel dit :

      Réutiliser longtemps les masques jetables est une mauvaise idée: leurs fibres plastique accumulent les bactéries, c’est un bouillon de culture. Ceux qui le font risquent d’attraper des microbes, mais au moins ils continuent à ne pas postillonner des virus, et même si ils en déposent partout à force de toucher leur masque dégoûtant, vous vous protégez vous-même en vous lavant les mains, et en ne touchant pas votre bouche, votre nez et vos yeux (le fait de porter un masque dans la rue n’a d’ailleurs peut-être que cette utilité, celle de vous rappeler de ne pas toucher ces orifices avec vos doigts, mais ce n’est pas rien). Pour les masques en tissu, j’attends que mon stock soit sale avant de tous les laver dans la même casserole.

  3. RAOUL dit :

    Les masques trop longtemps utilisés ne filtrent plus les virus que l’on sécrète, et sont dangereux pour soi-même et aussi pour les autres. Le corps médical est unanime sur ce point.
    Le fait de porter un masque jetable neuf, ou un masque en tissu propre (lavé après utilisation, peu importe la méthode), pendant 4 heures au maximum, n’a pas pour seule utilité de vous rappeler de ne pas toucher votre visage : il protège les autres par une filtration optimum, même si elle n’est pas de 100 %.
    En tout état de cause, le masque n’est en effet qu’un complément aux autres gestes barrières qui restent fondamentaux, et à condition de le porter correctement, pas plus de 4 heures, puis de le jeter, ou de le laver avant une autre utilisation, s’il est en tissu.

Répondre à Miguel Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.