4 mai 2020 – Rétrotram : Marseille en doublette


A Marseille, une doublette de motrice PCC La Brugeoise et Nivelles, opérant sur la ligne 68 en direction du terminus « Saint-Pierre », est photographiée sur le boulevard Chave, à la hauteur de l’arrêt « Jean Martin », le lundi 12 mars 1984. Copyright : jean-pierre autié

A Marseille, sur l’unique ligne 68 de tramway, après avoir circulé en unité simple entre 1969 et le début de l’année 1984 (lire l’info et voir les photos mises en ligne le jeudi 30 avril 2020), les seize motrices PCC La Brugeoise et Nivelles numérotées 2001 à 2016 totalement rénovées dans le courant de l’année 1983 et au début de l’année 1984 et renumérotées TA01 à TA16 en fonction de la date effective de fin de rénovation de chaque motrice, auxquelles sont venues se rajouter trois nouvelles motrices du même type numérotées TB17 à TB19 livrées au début de l’année 1984, ont été aptes à circuler en unité multiple à compter du mois de mars 1984.

Ce mode opérationnel a duré jusqu’à la fermeture de la ligne 68, le jeudi 8 janvier 2004.

Après trois années de travaux, cette ligne 68 a été remplacée par la ligne T1 de l’actuel réseau de tramways de Marseille qui compte à ce jour 3 lignes : T1, T2 et T3.

Cette ligne T1 qui relie « Les Caillols » à « Noailles », reprend le tracé de la ligne 68 entre la station « Saint-Pierre » et le terminus « Noailles ». Les voies sont passées à l’écartement standard de 1 435 mm, contre 1 430 mm antérieurement, et le tunnel de Noailles, dénommé également tunnel de la Plaine, a dû être équipé d’une seule voie à double sens en raison du gabarit des rames Flexity Outlook Bombardier qui opèrent indifféremment sur les lignes T1, T2 et T3. La section « Les Caillols » – « La Blancarde » a été opérationnelle à compter du samedi 30 juin 2007. Il a été nécessaire d’attendre le jeudi 8 novembre 2007 pour revoir le tramway en service commercial sur toute la longueur du boulevard Chave et le samedi 27 septembre 2008, jour où les nouvelles rames articulées à plancher bas intégral ont pu atteindre le terminus « Noailles » en service régulier.

Info : jean-pierre autié et Edouard Paris

Cet article a été publié dans Fourre tout, Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.