8 octobre 2019 – Pont-de-Lattes à Montpellier, on rénove la voie ferrée à la mi-août puis on casse le revêtement de la plateforme au mois d’octobre


Les rails à vif sur le Pont-de-Lattes à Montpellier, à la bifurcation des lignes 1 et 3 de tramway. Photo prise le mardi 8 octobre 2019 après-midi. Copyright : Edouard Paris

Alors que les travaux de rénovation de la voie ferrée semblaient terminés sur le Pont-de-Lattes à Montpellier (voir les photos ci-après), à la bifurcation des lignes 1 et 3, le webmestre a constaté, ce mardi 8 octobre après-midi, qu’une partie du revêtement de la plateforme du tramway, qui était peut-être provisoire, a été certainement enlevée dans la nuit du lundi 7 au mardi 8 octobre 2019. De ce fait, la plupart des conducteurs de véhicules automobiles, qui ont la mauvaise habitude de circuler en sens interdit à cet endroit, rebroussaient chemin alors que d’autres passaient à tout prix en bordure des rails à vif quitte à endommager les pneus, les suspensions et la colonne de direction de leur utilitaire ou de leur voiture.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 1, Ligne 3, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour 8 octobre 2019 – Pont-de-Lattes à Montpellier, on rénove la voie ferrée à la mi-août puis on casse le revêtement de la plateforme au mois d’octobre

  1. Roman REBESKO dit :

    Nous sommes donc bien d’accord sur le fait que les nuisances de ces travaux sont … pour ceux qui ne respectent pas les règles de circulation et non pour le commun des usagers ?! …

    • Bonjour Roman,
      C’est effectivement la totale anarchie en ce qui concerne la circulation de véhicules automobiles (utilitaires, taxis, scooters, motos…) du côté de la gare Saint-Roch et du boulevard de l’Observatoire, sur un axe partant du Pont-de-Lattes jusqu’à la place Edouard-Adam via la rue de la République, alors que des panneaux de sens interdit sont bien en place. Il faut également parler de l’envahissement de la place de la Comédie et de la rue de la Loge par des véhicules utilitaires au-delà des heures autorisées de livraison.
      Il faudra sans doute attendre un drame pour que la municipalité réagisse enfin. Ce mercredi matin, un véhicule utilitaire de location s’est mis à reculer sur la plateforme du tramway à deux pas de la station « Observatoire » au moment où une personne traversait les voies du tramway après que le véhicule en question est passé devant elle et s’est arrêté brusquement au milieu du carrefour Observatoire – République – Anatole France – Victor Hugo où le conducteur a amorcé une marche arrière, parce qu’il ne savait pas où aller, en oubliant qu’une personne pouvait se trouver à ce moment là derrière les portes arrières du fourgon dépourvues de vitrage. Fort heureusement la personne qui traversait a eu le bon réflexe d’accélérer le pas en voyant que l’arrière du véhicule s’approchait dangereusement d’elle.
      Amicalement
      Edouard Paris

      • Roman REBESKO dit :

        Bien ! Donc les dégradations sont le fait de véhicules qui n’on rien à faire là …
        Donc … personnellement que les travaux durent et les perturbent me convient parfaitement !! …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.