15 septembre 2019 – A compter du dimanche 15 décembre 2019, la gare de Montpellier Saint-Roch devrait perdre une quinzaine de TGV


A partir du dimanche 15 décembre 2019, la gare de Montpellier Saint-Roch devrait perdre une quinzaine de mouvements TGV au bénéfice de la gare de Montpellier Sud de France. Photo du parvis de la gare de Montpellier Saint-Roch, le mercredi 11 septembre 2019. Copyright : Edouard Paris

A l’échelle européenne les changements d’horaires des trains vont entrer en vigueur le dimanche 15 décembre 2019.

C’est à cette même date que sera mise en service la gare de Nîmes Pont-du-Gard construite à l’extrémité nord-est du contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier (CNM).

Avec l’ouverture de cette nouvelle gare, c’est une quinzaine de trains à grande vitesse qui ne desserviront plus les gares de Nîmes Centre et de Montpellier Saint-Roch, si on compare les grilles horaires applicables jusqu’au samedi 14 décembre 2019 à celles qui seront appliquées à compter du dimanche 15 décembre 2019. Sur ce dernier point, le webmestre s’est attelé à établir les grilles horaires des journées du lundi 16 septembre 2019 et du lundi 16 décembre 2019 pour les liaisons directes TGV/Inoui entre Montpellier et Paris gare de Lyon et vice versa et entre Montpellier et Lyon Part Dieu et vice versa afin que les utilisatrices et utilisateurs du TGV sur ces deux principales relations, qui auront la curiosité de consulter le document établi au format pdf, puissent avoir une idée de ce qui les attend dès le dimanche 15 décembre 2019. En effet, si on n’y prend pas garde les probabilités de faire une erreur au moment de la réservation d’un billet aller-retour tant sur la gare de départ que sur la gare de retour seront élevées à Montpellier, d’autant plus que les prix seront plus attractifs, en général une dizaine d’euros de différence, en faveur d’un trajet à partir de ou en direction de la gare excentrée de Montpellier Sud de France par rapport à la gare de Montpellier Saint-Roch en centre-ville. Pour celles et ceux qui gareront leur voiture dans le parking d’une des deux gares, il sera bien évidemment préférable de choisir un aller-retour sur la même gare.

A noter que l’ensemble des Intercités desservira exclusivement la gare de Montpellier Saint-Roch à compter du dimanche 15 décembre 2019. Par ailleurs, la gare de Montpellier Saint-Roch devrait être desservie par un ou deux Ouigo en provenance de Paris gare de Lyon à partir de cette même date. A ce sujet, on en saura plus le jeudi 3 octobre 2019.

Si la gare de Nîmes Pont-du-Gard, située à 14 km du centre-ville de la préfecture gardoise, sera reliée à la gare de Nîmes Centre par des TER, sauf après 21h où ce seront des bus qui prendront le relais des TER, du côté de Montpellier, pour rejoindre la gare Saint-Roch ou le centre-ville depuis la gare Sud de France, ou faire le chemin inverse, il faudra toujours se contenter d’une relation indirecte navette bus + tram jusqu’ à l’été 2022 au cours duquel devrait être mis en service le prolongement de la ligne 1 de tramway entre l’actuel terminus « Odysseum » et le parvis nord-ouest de la gare de Montpellier Sud de France.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 1, Voyages, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 15 septembre 2019 – A compter du dimanche 15 décembre 2019, la gare de Montpellier Saint-Roch devrait perdre une quinzaine de TGV

  1. Miguel dit :

    L’arrêt du passage des Intercités par la gare de la Mogère confirme qu’ils ont bien servi de variable d’ajustement pour remplir artificiellement cette gare absurde. Et Nîmes-Manduel, c’est pas mieux, car elle a beau se trouver au croisement entre le contournement ferroviaire fret-TGV venant de Montpellier-Mogère et la voie ferrée allant vers Marseille, la bretelle de raccordement passe à l’extérieur de la gare et donc cette gare n’est pas utilisable par les Intercités Bordeaux-Marseille.
    Puisque SNCF Mobilités semble avoir cédé, au point d’envoyer la moitié des TGV dans les gares excentrées, c’est désormais aux voyageurs de faire pression avec leurs pieds, ou plutôt leurs valises et leur carte bancaire, en boycottant ces gares qui leur font perdre du temps. Il paraît que le temps (perdu par les voyageurs), c’est de l’argent (que la SNCF ne devrait pas gagner).
    À noter le grand flou pour les TGV vers l’Espagne: SNCF Réseau prévoyait qu’ils partent tous de la Mogère, SNCF Mobilités (alliée à la Renfe) semble faire un autre choix, et on ignore toujours si le groupe ILSA (propriétaire de Air Nostrum, à Valencia) va réellement lancer un TGV privé entre Madrid Puerta de Atocha et Montpellier Saint-Roch: elle voulait forcer la Renfe à lui louer des vieux TGV de fabrication française mais ça ne semble pas si simple, la Renfe l’accuse de lancer un pseudo-itinéraire international (et donc autorisé à la concurrence) alors que le marché principal est Madrid-Barcelone, et ILSA semble avoir passé la main au groupe Acciona qui est autrement plus gros et qui envisage une concurrence frontale avec la Renfe, en achetant des rames neuves (plusieurs modèles envisagés, dont le nouveau Talgo Avril, original par sa faible hauteur (comme tous les Talgo, il n’a pas de bogie) et surtout par ses 5 passagers de front au lieu de 4 sur la plupart des trains).
    https://mediarail.wordpress.com/2018/12/17/grande-vitesse-la-concurrence-en-espagne-cest-pour-2020/

  2. Ping : 7 octobre 2019 – Des Ouigo quotidiens Paris gare de Lyon – Montpellier dès le dimanche 15 décembre 2019 | Tramway de Montpellier

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.