30 mars 2019 – Dernier envol d’un avion de la compagnie Ryanair depuis l’aéroport de Montpellier Méditerranée ce samedi 30 mars 2019


Le Boeing 737-800 Next Generation, aux couleurs de la compagnie aérienne à bas coût Ryanair, immatriculé EI-FOG, assurant le vol FR8078 Montpellier Méditerranée (MPL) – Bruxelles Charleroi (CRL), est photographié peu de temps après sont décollage de la piste 12L de l’aéroport montpellierain, le samedi 30 mars 2019 à 17h36. Copyright : Edouard Paris

Le Boeing 737-800 Next Generation,  immatriculé EI-FOG, assurant le vol FR8078 Montpellier Méditerranée (MPL) – Bruxelles Charleroi (CRL), a décollé de la piste 12L de l’aéroport montpellierain à 17h36, ce samedi 30 mars 2019, mettant un terme à près de seize ans et demi de présence de la compagnie irlandaise à bas coût Ryanair sur le tarmac de la plateforme aéroportuaire montpelliéraine.

Ce départ serait-il la conséquence d’une enquête lancée au début du mois de juillet 2018 par la Commission européenne sur les contrats de services de marketing conclus entre Ryanair et l’Association de promotion des flux touristiques et économiques (APFTE) de l’aéroport Montpellier Méditerranée dont les conditions d’application auraient conféré à la compagnie aérienne irlandaise à bas coût un avantage économique indu par rapport à ses concurrents ?

En 2018, le trafic généré par les deux lignes (Francfort Hahn et Bruxelles Charleroi) exploitées par Ryanair depuis et vers Montpellier a représenté 82 525 voyageurs, soit 4,39 % du trafic annuel de la plateforme montpelliéraine qui s’est établi à 1 879 963 voyageurs et qui a enregistré 30 391 voyageurs de plus par rapport à l’année précédente.

La direction de l’aéroport de Montpellier Méditerranée demeure toutefois optimiste sur la croissance du trafic voyageurs pour l’année 2019. Elle mise notamment sur la nouvelle liaison saisonnière Moscou (aéroport de Domodedovo) – Montpellier, tant souhaitée par Philippe Saurel, maire de la ville de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, dont les trois vols hebdomadaires seront assurés par la compagnie Ural Airlines entre le dimanche 2 juin et le samedi 26 octobre 2019.

A noter qu’Air France, via sa filiale Hop!, abandonne la liaison Nantes – Montpellier. C’est la compagnie à bas coût espagnole Volotea qui exploitera seule cette ligne quotidiennement à compter du dimanche 31 mars 2019.

Si Ryanair quitte Montpellier, il n’en reste pas moins que quatre autres plateformes aéroportuaires de l’ex-Languedoc Roussillon continueront à accueillir des vols de la compagnie aérienne à bas coût irlandaise : Béziers, Carcassonne, Nîmes et Perpignan.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Voyages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 30 mars 2019 – Dernier envol d’un avion de la compagnie Ryanair depuis l’aéroport de Montpellier Méditerranée ce samedi 30 mars 2019

  1. ARNAUD dit :

    Est-il raisonnable de développer à deux pas de Montpellier deux aéroports deux plateformes minuscules portées à bout de bras par des aides publiques qui viennent concurrencer inutilement un aéroport régional qui dessert parfaitement tout le Bas-Languedoc. Montpellier qui a du mal à émerger face à Toulouse et Marseille n’a vraiment pas besoin de cette concurrence qui freine son développement.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.