3 février 2019 – A Nantes, la clientèle de la ligne 1 de tramway attend avec impatience le retour des douze rames Urbos 3 CAF immobilisées depuis le mardi 4 décembre 2018


A Nantes, la rame 392 Urbos 3 CAF, opérant sur la ligne 1 à destination du terminus provisoire « Bouffay » pour cause de travaux estivaux, est photographiée à la station « Gare SNCF », le vendredi 29 juillet 2016. Copyright : Yvon Brument

Depuis le mardi 4 décembre 2018, les douze rames Urbos 3 CAF, livrées en 2012 et 2013, numérotées 384 à 395, qui opèrent exclusivement sur la ligne 1 de tramway nantais, une des plus fréquentées de France, sont immobilisées au dépôt « Dalby » après qu’un problème a été détecté au niveau du système de freinage (sources : 20 minutes le mardi 4 décembre 2018 et France Bleu le mardi 29 janvier 2019).

En attendant le retour de ces douze rames espagnoles, dont onze ont été assemblées en France à Bagnères-de-Bigorre, qui font grandement défaut, ce sont les vaillantes rames françaises Alsthom et les rames allemandes Incentro ADtranz et Incentro Bombardier qui assurent quotidiennement le service sur la ligne 1 nantaise.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Voyages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 3 février 2019 – A Nantes, la clientèle de la ligne 1 de tramway attend avec impatience le retour des douze rames Urbos 3 CAF immobilisées depuis le mardi 4 décembre 2018

  1. Roman REBESKO dit :

    vaillantes en effet puisque les plus anciennes ont dépassé largement les 30 ans !!…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.