22 décembre 2018 – Navette Gare Montpellier Sud de France, certain(e)s conducteurs et conductrices de TaM Montpellier 3M manquent de professionnalisme


Rond-point du boulevard Pénélope à Montpellier, une navette Gare Montpellier Sud de France roulant à fond la caisse avec une seule passagère à bord, le samedi 15 décembre 2018 à 13h54. Copyright : Edouard Paris

Tramwaydemontpellier.net reproduit en intégralité la teneur d’un commentaire laissé ce samedi 22 décembre 2018 au pied d’une info mise en ligne le vendredi 6 juillet 2018.

« Bonjour,

Voici le témoignage d’une mésaventure qui m’est arrivée le jeudi 6 décembre 2018 et qui m’a fait perdre quasiment 100 euros.

– Je devais prendre le Ouigo de 16h15 à la Gare Sud de France. Pour cela, j’avais prévu de prendre la navette de 15h42 à l’arrêt « Place de France », laquelle doit mettre 10 mn max pour arriver jusqu’à la gare.

– La navette est arrivée dans le sens de l’arrivée, côté patinoire, et devait faire un demi-tour comme prévu à un rond-point situé plus loin, au nord-est du parking Circé, pour revenir sur ses pas. Sauf qu’elle n’est jamais arrivée dans le sens des départs, côté multiplexe Gaumont.

– j’ai donc attendu la suivante de 15h52 et je n’étais pas le seul. La navette s’est pointée côté arrivée en retard. J’ai hélé la conductrice de la navette afin qu’elle se dépêche car nous étions une trentaine de personnes à attendre. Elle est partie pour faire le demi-tour et nous l’avons vu au loin se garer à côté d’un autre bus et discuter au moins 5 minutes. Puis elle est arrivée au ralenti pour enfin nous récupérer.

– Nous sommes arrivés à la gare Sud de France à 16h09. Nous avons sprinté pour nous présenter en zone d’embarquement à 16h11. Là, le vigile de la sécurité avait placé les barrières et nous a bloqué l’accès au quai alors que du monde montait dans le train plus bas. Nous lui avons expliqué la situation et il n’a rien voulu entendre. Il nous a dit qu’il faisait parti d’une société privée qui n’avait rien à voir avec Ouigo et qu’il ne nous laisserait pas passer. Les gens embarquaient tranquillement dans le Ouigo sous nos yeux alors que l’agent de sécurité n’avait qu’un appel au talkie walkie à faire. Le train est parti sous les cris et pleurs de 30 personnes se faisant arnaquer. Une personne âgée faisait vraiment  peine à regarder.

– J’ai été obligé de prendre un autre train car j’avais un entretien d’embauche à Paris le lendemain matin. J’ai dû me rendre à la gare de Montpellier St Roch en tramway pour trouver un train qui partait 2 heures plus tard après avoir acquitté 92 euros.

– Finalement, à cause du manque de professionnalisme de la personne au volant de la navette pour la gare et de l’absence de communication entre la navette, la gare Sud de France, le vigile ( qui était à la limite du correct) et Ouigo, cette histoire m’a coûté quasiment 100 euros, ce qui n’est pas rien. Nous étions nombreux dans mon cas.

Je trouve tout de même cette organisation scandaleuse et archaïque.

Surtout que 2 semaines plus tôt, j’avais attendu le Ouigo qui avait au moins 40 minutes de retard….

Vers qui se retourner dans ces cas là ? »

JBD

Note : le samedi 15 décembre 2018 à 13h50, après être descendu du tramway à la station « Place de France » pour se diriger vers l’arrêt « Place de France » de la navette bus Gare Montpellier Sud de France, le temps de quitter le quai pour traverser les voies du tramway avec d’autres personnes tirant des bagages, qui elles prenaient le Ouigo de 14h49, la navette qui était à l’arrêt est partie devant mes yeux sans attendre qui que ce soit. Sachant qu’elle allait faire un détour, j’ai accéléré le pas entre la patinoire et le rond-point du boulevard Pénélope où j’ai eu la chance de voir et d’immortaliser la navette en question en train de rouler à fond la caisse (elle aurait dû quitter l’arrêt « Place de France » à 13h45 selon l’horaire affiché) avec…une seule passagère à son bord.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 1, Voyages, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour 22 décembre 2018 – Navette Gare Montpellier Sud de France, certain(e)s conducteurs et conductrices de TaM Montpellier 3M manquent de professionnalisme

  1. Roman REBESKO dit :

    Ce n’est pas une attitude nouvelle… combien de fois ai je vu une rame L1/L3 démarrer de La Mosson alors que des personnes arrivent en courant au rythme qu’ils peuvent…
    d’un bus Hérault Transport ou TAM ou du P+Tram ?!

  2. J-B C dit :

    Vous pouvez dire à ce Monsieur et aux passagers de contacter la clinique juridique de Montpellier sur Facebook, ils arrivent à résoudre ce genre de problèmes gratuitement

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.