23 décembre 2018 – Une personne renversée par un tramway, place de la Comédie à Montpellier, ce dimanche en tout début de soirée


La rame 2010 Citadis 401 Alstom arrêté en pleine voie, quelques mètres après la station « Comédie » commune aux lignes 1 et 2 de tramway. Sur la droite de la photo des personnes entourent la victime allongée au sol. Photo prise le dimanche 23 décembre 2018 à 18h29. Copyright : Edouard Paris

Quelques secondes après avoir quitté la station « Comédie », la rame 2010 Citadis 401 Alstom, circulant en direction du terminus « Odysseum », a, semble-t-il, heurté une personne qui traversait les voies du tramway dans la courbe qui précède la rue Maguelone, ce dimanche 23 décembre 2018 vers 18h20.

La personne était allongée sur la voie 2, de sorte que les rames des lignes 1 et 2, venant de la gare Saint-Roch, se sont retrouvées bloquées rue Maguelone, tout comme les rames des lignes 1 et 2 qui circulaient sur voie 1 dans le même sens que la rame 2010 et qui se sont retrouvées bloquées place de la Comédie.

A l’heure où la présente info est mise en ligne (20h23, ce dimanche 23 décembre 2018), le compte Twitter de TaM Montpellier 3M ne faisait état d’aucune perturbation sur son réseau. De même, le média en ligne e-metropolitain, ne faisait pas encore mention de cet accident.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 1, Ligne 2, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.