17 mars 2018 – Rue de la République à Montpellier, un dallage dont l’état de dégradation empire jour après jour


Rue de la République à Montpellier, entre la rue Pagezy et le boulevard de l’Observatoire, les intempéries des dernières semaines n’ont pas arrangé l’état fort dégradé de la plateforme des lignes 3 et 4 de tramway revêtue de dalles de pierre naturelle.

Un article du quotidien Midi Libre, mis en ligne le le lundi 28 avril 2014, soulignait déjà la détérioration rapide de cette nature de revêtement, rue de la République notamment, et précisait que TaM se contentait d’un commentaire lapidaire dans les termes suivants : « Ces points font actuellement l’objet d’expertises pour définir les causes des dégradations et pouvoir procéder aux réparations adaptées« .

Le mardi 16 juin 2015, tramwaydemontpellier.net publiait une info intitulée « Rue de la République, un rapiéçage bon marché » dans laquelle il était question du remplacement de dalles de pierre fissurées ou au pire cassées par des patchs de béton plus ou moins grands.

Le vendredi 1er juillet 2016, jour de l’inauguration du bouclage de la ligne 4 de tramway, tout lecteur pouvait lire, à la fin d’un article mis en ligne le même jour par le quotidien Midi Libre et intitulé « Montpellier : avec le dernier tronçon de la ligne 4, la boucle est bouclée« , la phrase suivante : « À l’image de la rue de la République, de la rue Maguelone, de la route de Sète, de nombreux tronçons de lignes apparaissent aujourd’hui usés et dangereux en raison des trafics divers et quotidiens qu’ils doivent supporter (bus, camions..)« .

Au crépuscule de l’hiver 2017/2018, force est de constater que les véhicules automobiles, qui n’ont rien à faire sur cette plateforme, sont toujours nombreux à emprunter la rue de la République dans les deux sens, avec un risque très aggravé de chute tant pour les deux roues, qu’ils soient motorisés ou non, que pour les piétons, compte tenu de l’état lamentable du lieu.

Les services de la métropole vont-ils enfin se bouger pour mettre un terme à ces désordres ?

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 3, Ligne 4, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 17 mars 2018 – Rue de la République à Montpellier, un dallage dont l’état de dégradation empire jour après jour

  1. Max Fije dit :

    Bonjour,

    Idem pour: le Cours Gambetta, les boulevards du Jeu de Paume, Ledru Rollin, Louis Vialleton sur lesquels circulent les bus de ville, en particulier, Pasteur, Louis Blanc, et la liste n’est pas complète, on va nous dire que le travail a été mal fait….comme d’habitude !
    Il n’y a qu’à observer la circulation dans la rue du faubourg de la Saunerie, aucun respect du sens interdit. Il faut se rappeler qu’il y avait une barrière qui interdisait la circulation et qui se levait comme dans la rue Maguelone au passages des rames…Elle n’est plus là, disparue!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s