16 juin 2015 – Rue de la République à Montpellier, un rapiéçage bon marché


Un article mis en ligne par le quotidien Midi Libre, le 28 avril 2014, faisait état de la détérioration prématurée de différents revêtements de la plateforme commune aux lignes 3 et 4 de tramway, entre la rue de la République et la rue André-Michel, deux ans à peine après leur mise en service, le samedi 7 avril 2012.

Près de quatorze mois après la parution de cet article, et sans doute à la faveur du chantier de bouclage de la ligne 4 de tramway où le béton coule à flots, des dalles de pierre fissurées ou au pire cassées ont été remplacées par des patchs de béton plus ou moins grands, rue de la République, ce mardi 16 Juin 2015. Un rapiéçage bon marché qui rompt avec l’esthétique du revêtement d’origine.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 3, Ligne 4, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour 16 juin 2015 – Rue de la République à Montpellier, un rapiéçage bon marché

  1. claude34 dit :

    J’ai vu ça ailleurs aussi: on paie une fortune un dallage de « qualité » (en théorie), puis on laisse une entreprise de BTP tout saccager. Encore une brillante réussite de notre bon maire.

  2. TITIRS dit :

    Au carrefour entre Cours Gambetta/Rue Marceau/Rue Chaptal sur la ligne 3, la plateforme est également défoncée, mais le rapiéçage n’est clairement pas suffisant.

  3. ersay34 dit :

    Il faut savoir que l’entreprise qui a gagné le lot peut déléguer pour moins cher à une autre entreprise qui peut aussi déléguer. Ma mère habitant cette rue, je peux vous dire que poseurs et camionnettes venaient de Bulgarie et Pologne.
    Il est clair aussi que si dans le marché vous spécifiez que seuls piétons et vélos utiliseront la plateforme en plus des tramways, ce n’est pas la peine ensuite de rafistoler, d’autant plus que Mac Do se fait livrer à 4h du matin par un 38 tonnes (Monoprix, je ne sais pas).

    Par contre, pour Gambetta, laisser circuler des bus de 19 tonnes n’est pas la bonne solution, tout comme cela a été prouvé rue Maguelone.

  4. Guillaume dit :

    Mais quelle horreur visuelle!
    Ce n’est pas normal que des véhicules automobiles puissent passer par là. Pourquoi n’y a-t-il pas de fosse empêchant le passage des véhicules comme sur d’autres endroits du réseau ?
    On paie une fortune pour ces dallages et on n’en prend même pas soin… Autant couler du goudron ou du béton à la construction, c’est plus économique si c’est pour en faire ça…

    • claude34 dit :

      C’est sûr qu’il vaut mieux payer du béton désactivé et le refaire tous les 10 ans que de la belle pierre toute pourrie au bout de 5 ans à force de non entretien. Autour du Peyrou, ça sera 100% pierre, ça promet …

  5. MmM dit :

    Une action judiciaire est en cours d’instruction. Elle s’étend depuis la place Auguste-Gibert (où des pathologies similaires apparaissent) jusqu’au plan Cabanes, incluant bien entendu la rue de la République.
    Les mesures mises en oeuvre sont des mesures conservatoires. Elles sont donc provisoires et visent à mettre en sécurité la plateforme.
    Une action similaire est programmée sur le cours Gambetta cette semaine.
    Comme lu dans les commentaires précédents, il apparaît inacceptable de payer un revêtement de qualité qui se détériore aussi vite. Un juge arbitrera sur les responsabilités des uns et des autres et ce dans l’intérêt des deniers publics.
    La grosse difficulté sera la remise en état sous exploitation tramway. Un chantier d’orfèvre !!! Et des dispositions techniques à revoir pour qu’elles soient similaires à celles mises en place actuellement sur le bouclage de la ligne 4 (cornières métalliques, pavés au lieu de dalles, mortiers spéciaux).

    • anje34 dit :

      MmM bonjour.
      Effectivement sur le boulevard Vialleton on pose des pavés sur un lit de ciment… (voir reportage du 11 juin). La question que l’on peut se poser: comment et par quoi vont être remplies les intertisces entre les pavés ? Sable, mortier, joints, etc… car il y aura bien une circulation de véhicules sur les voies du tramway ne serait ce que celles des riverains, ainsi que celle des usagers du parking de l’Arc de Triomphe, la sortie ce faisant sous le pont Vialleton. A l’usage on pourrait bien avoir les mêmes problèmes de décollement des pavés ?

      Cordialement

      Anje34

  6. Guillaume dit :

    Je suis passé rue de la République dimanche dernier (16/10/2016) et ce rapiéçage bon marché était toujours là, plus d’un an plus tard et plusieurs mois après que les travaux de bouclage de la ligne 4 un peu plus loin sont achevés.
    C’est à se demander si un jour le revêtement sera enfin réparé correctement.
    Quelqu’un pourrait-il souffler l’idée à Philippe Saurel le grand qu’il pourrait se mettre en scène en reposant lui-même une dalle ? Ça pourrait permettre d’accélérer les choses.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s