21 mars 2017 – Petite balade en tramway à Osaka (Japon)


Osaka, troisième ville du Japon en termes de population, abrite le siège social d’un des plus grands constructeurs ferroviaires nippons, Kinki Sharyo.

Si cette métropole de près de trois millions d’habitants dispose d’un réseau de métro très développé, son réseau de tramways, exploité par la société Hankai Tramway Co., Ltd, se résume à 18,5 km en double voie comprenant une ligne nord – sud dénommée « Hankai Line« , longue de 14,1 km, entre le terminus « Ebisuchō » (HN51), au nord, et le terminus « Hamadera-Ekimae » (HN31), au sud, situé dans la ville de Sakai, et une branche nord-est – sud nommée « Hankai Uemachi Line« , longue de 4,4 km, entre le terminus « Tennōji-Ekimae » (HN01), au nord-est, et la station « Sumiyoshi » (HN10), au sud, où se rejoignent les deux lignes. En perte de vitesse, ce réseau de tramways est financièrement soutenu par la ville de Sakai.

Le descriptif des deux lignes ci-dessus peut laisser penser qu’une motrice ou une rame quittant le terminus « Ebisuchō » (HN51) au nord relie le terminus « Hamadera-Ekimae » (HN31) au sud, en empruntant la totalité de la ligne « Hankai Line », mais l’exploitation des deux lignes est toute autre. En réalité, le terminus « Hamadera-Ekimae » (HN31), au sud, est exclusivement desservi par des motrices ou rames venant du terminus « Tennōji-Ekimae » (HN01)  au nord-est de la ligne « Hankai Uemachi Line », ce qui correspond à la ligne bleue sur le plan du réseau. Quant à la motrice ou la rame partant du terminus « Ebisucho » (HN51), au nord, elle ne va pas plus loin que la station « Abikomichi » (HN15) qui est également un terminus intermédiaire des rames en provenance du terminus « Tennōji-Ekimae » (HN01). De plus, si les motrices ou rames des deux deux lignes exploitées, la bleue et la verte, partagent un tronc commun entre les stations « Sumiyoshi » (HN10) et « Abikomichi » (HN15), la correspondance entre les deux lignes ne s’opère que dans ces deux stations mais absolument pas dans les stations intermédiaires HN11, HN12, HN13 et HN14 se trouvant sur ce même tronc commun.

A l’instar de Milan en Italie, les deux lignes voient circuler des motrices de tout âge : série 160 (1928), série 500 (1957), série 350 (1962), série 700 (1995), série 600 (1996). La première rame articulée à plancher bas de la série 1000 a été livrée en 2013.

Le reportage photo, qui suit, a été réalisé le samedi 18 mars 2017 lors d’un aller-retour entre le terminus « Tennōji-Ekimae » (HN01) et la station « Sumiyoshi » (HN10) ».

Info : Karine D et Edouard Paris

Cet article a été publié dans Fourre tout, Voyages. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 21 mars 2017 – Petite balade en tramway à Osaka (Japon)

  1. SNOTPG dit :

    Magnifique reportage. Bravo et merci pour la découverte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s