27 octobre 2016 – Les vers à soie du Grand Lyon


Apparus à l’aube du 21ème siècle, les vers à soie à deux têtes, une à chaque extrémité, arpentent quotidiennement les artères du Grand Lyon, exception faite du 1er mai.

Leur rayon d’action s’est étendu au fil des ans et ce n’est sans doute pas fini.

Soixante-treize d’entre eux mesurent trente-deux mètres de long mais quelques uns, au nombre de dix-neuf bientôt, affichent quarante-trois mètres de long. Ces derniers, observables principalement entre « Gare Part-Dieu – Villette » et « Meyzieu Les Panettes », partagent leur territoire avec de drôles de congénères d’origine suisse, qui ont l’immense privilège de filer à pleine vitesse jusqu’à l’aéroport international « Lyon – Saint Exupéry ».

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Voyages, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 27 octobre 2016 – Les vers à soie du Grand Lyon

  1. Ma dit :

    Congénères qui n’ont pas oublié d’emporter avec eux les prix fort chers pratiqués en Suisse. Pour un aller simple, compter 15 euros environ… Sans aucune possibilité autre en termes de transports en commun. Et qui s’appuie pour les 2/3 du tracé sur l’infrastructure de la ligne T3.

    À part ça, tout va bien, Madame la Marquise.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s