7 septembre 2016 – Le Trou des Halles de Montpellier inondé


Surprise ce matin, mercredi 7 septembre 2016, place Alexandre-Laissac à Montpellier, alors qu’il n’a pas plu sur la ville depuis trois semaines au moins, le Trou des Halles était colonisait par une mare aux eaux verdâtres pas très ragoûtantes dans laquelle pataugeaient les chenilles d’une des deux pelles mécaniques opérant sur le chantier de démolition des halles et parking Alexandre-Laissac.

Info : Anje34

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 3, Ligne 4, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour 7 septembre 2016 – Le Trou des Halles de Montpellier inondé

  1. N’était-ce pas su de tous qu’il y avait une nappe phréatique à cet emplacement. Va-t-on assister aux dommages inéluctables aux riverains suite à l’assèchement du sous-sol…?
    N’était-il pas plus utile au plus grand nombre de réhabiliter l’ouvrage sans détruire les commerces aux alentours et les emplois qui en découlaient: https://m.facebook.com/MONTPELLIERA9/photos/a.280024582101376.54364.165903733513462/848901735213655/?type=3&source=54

  2. Miguel dit :

    C’est un point bas de la ville, avec une évacuation pluviale déficiente, les lecteurs de ce site le savent bien:
    https://tramwaydemontpellier.net/2015/08/25/25-aout-2015-retour-sur-le-blocage-de-la-voie-du-tramway-rue-du-faubourg-de-la-saunerie-a-montpellier-et-ses-consequences-sur-la-circulation-des-rames-des-lignes-3-et-4-le-lundi-24-aout-2015-entre/
    https://tramwaydemontpellier.net/2015/08/27/27-aout-2015-faudra-t-il-recasser-la-chaussee-de-la-rue-du-faubourg-de-la-saunerie-a-montpellier/
    Il y a un gros tuyau qui passe sous les voies de la gare Saint-Roch, en-dessous du pont St-Jean, il a été longtemps visible pour travaux, notamment au moment où il y a eu ces inondations, je me suis longtemps demandé s’il servait à l’évacuation des eaux pluviales du quartier de le Saunerie, ce serait la bonne direction et le relief ne permet pas beaucoup d’autre évacuation.

  3. Guillaume dit :

    Je suis passé hier en fin d’après-midi rue Anatole France et une grosse quantité d’eau en provenance du chantier traversait la rue, je me demandais ce qui se passait (d’ailleurs, que s’est-il passé ??).

    • Ce sont les grandes eaux en attendant les inondations qui seront aggravées par la DUP de l’A9…
      “Vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps. Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Mais vous ne pouvez tromper tout le monde tout le temps.” écrivait Abraham Lincoln
      Ce qui incommode les socialistes est que la réalité de leurs mensonges politiques finit toujours par les rattraper. N’est-ce pas les mêmes qui ont prétendu créer 8000 emplois pour une dépense équivalente à 1,5 milliards € pour la DUP de l’A9? Les employés de VINCI Autoroutes ont manifesté dernièrement indiquant qu’un peu plus d’une centaine d’emplois temporaires ont été créés avec une préférence pour les ouvriers en provenance des pays de l’Est. Ils auront détruit des centaines d’exploitations agricoles et emplois durables qui en découlaient.

      C’est pourtant facile de ne pas se tromper…! Pour un budget de 10.000.000 € équivalent à celui de la destruction de M. Philippe Saurel et de ses comparses, la CCI de Montpellier projetait une alternative qui devait préserver les 250 places de stationnement pour ne pas détruire les emplois que ce lieu d’échange générait.
      Extrait: « En 2009, la chambre de commerce de Montpellier lance l’idée : vitrer toute la façade des halles et construire un restaurant panoramique au dernier étage du parking. Là-haut, en effet, la vue sur la tour de la Babote, qui fait face aux halles Laissac, et sur les toits du centre historique de Montpellier est très belle. Mais ni la façade vitrée ni le restaurant panoramique ne sont réalisables, selon la Ville de Montpellier… » D’abord parce que l’édifice, dont le béton serait fragile, ne supporterait pas la construction d’un restaurant, ensuite parce que le projet est trop cher. Plus de dix millions d’euros… Il est abandonné. »
      Les études de structures approuvées par le Bureau Veritas en 2010 contrediront l’avis de la Mairie Montpellier dûment informés puisqu’ils ont approuvé un chiffrage d’environ 94.000€ qui réparait les dommages mineurs constatés. Les documents sont à votre entière disposition si besoin.

      Source: http://www.lagazettedemontpellier.fr/dossiers-gazette/article-11853/halles-laissac-130-ans-et-trois-constructions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s