25 mai 2014 – Pont de la République, plus pour longtemps


Le pont de la République, dont le nom de baptême avait été choisi par feu Georges Frêche, a été inauguré le mardi 18 mars 2014 par Hélène Mandroux, maire de Montpellier, soit cinq jours avant le premier tour des élections municipales.

Depuis cette date, seuls les piétons et vélos sont autorisés à circuler sur cet ouvrage d’art signé Rudy Ricciotti, architecte du Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM). Les automobilistes pourront l’emprunter d’ici à la fin de l’année 2014.

A l’origine, ce pont, dont l’architecture aurait été totalement différente, devait être franchi par les rames de la ligne 3 du tramway. Ainsi, le 9 décembre 2005, le webmestre écrivait sur son ancien site, les lignes suivantes :

« Après la Gazette de Montpellier le 18 mars 2005 et le quotidien gratuit « Montpellierplus » dans son premier numéro daté du 14 novembre 2005, c’est au tour du journal Midi Libre dans son édition Montpellier et Grand Montpellier du 9 décembre 2005 de dévoiler, cette fois-ci, le nouveau tracé de la ligne 3 qui sera présenté au conseil d’agglomération programmé le 16 décembre 2005. Si le quotidien gratuit « Montpellierplus » donnait déjà un bon aperçu de la partie située entre Juvignac et l’avenue des Prés-d’Arènes, à la surprise générale le tracé qui pourrait être retenu prend une orientation nord-est et non pas sud en direction de Lattes à partir du complexe sportif de la Rauze, comme la logique l’aurait voulu. Ainsi, le nouveau tracé remonterait sur une centaine de mètres l’avenue de Palavas puis emprunterait la rue de Saint-Hilaire pour se diriger vers la future grande mairie de la ville de Montpellier à 107 millions d’Euros hors taxe. La ligne 3 franchirait le fleuve côtier « Lez » en aval du futur hôtel de ville grâce à un nouvel ouvrage d’art baptisé « Pont de la République » pour rejoindre l’avenue de la Mer et desservir un ensemble immobilier à édifier sur la Zac (zone d’aménagement concerté) Jacques Cœur (un des sites les plus pollués de la ville pour se trouver à proximité de l’autoroute A9, note du webmestre) . Peu après être passée sous l’autoroute, la ligne prend deux directions. La première vers Lattes au sud et la seconde vers le parc des expositions au sud-est sur la commune de Pérols. Le coût de ce nouveau tracé totalisant 21 km n’est pas annoncé mais il pourrait s’élever à 500 millions d’Euros hors taxe. « Une bagatelle » vous répondra le Président de l’agglomération de Montpellier. »

Le 16 mars 2006, le webmestre ajoutait « Sur la cinquième esquisse baptisée « tracé préférentiel ligne 3 mars 2006 », les principales modifications se situent au sud de la ligne. La ligne ne franchit plus le Lez sur le « Pont de la République » mais rejoint le « Pont Jean-Zuccarelli ». Entre cette ouvrage et le rond point de Richter, la ligne 3 partage la plateforme et la station « Port Marianne » de la ligne 1. Au niveau du rond-point, la ligne emprunte l’avenue de la Mer sur sa totalité. La bifurcation conduisant à Lattes est située plus au sud, à proximité de l’hypermarché Carrefour. « 

A peine élu maire de Montpellier, voilà que Philippe Saurel est déjà atteint d’une « Frêchite aigüe » (voir un exemple, note du webmestre). Le pont de la République va être prochainement débaptisé pour devenir « Pont André-Lévy », du nom d’un professeur à la faculté de médecine de Montpellier, spécialiste de la nutrition, décédé en 1997, qui fut adjoint à la culture sous le mandat de Georges Frêche.

Par ailleurs, en sa qualité de président de la communauté d’agglomération de Montpellier, le même Philippe Saurel semble perdre d’ores et déjà la mémoire. Au lieu de lancer un audit coûteux sur les Transports de l’agglomération de Montpellier (TaM), il ferait mieux de se pencher sur l’excellent rapport consacré à cette société anonyme d’économie mixte locale pour les exercices 2006 et suivants, publié par la chambre régionale des comptes le 10 décembre 2013.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, Ligne 3, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 25 mai 2014 – Pont de la République, plus pour longtemps

  1. claude34 dit :

    Oui, le boulot d’audit a déjà été fait « gratuitement » par la CC régionale, donc dans ce cas précis je ne vois pas non plus l’intérêt d’un audit en plus.

  2. Ping : 30 mai 2014 – Aussitôt dit, aussitôt fait | Tramway de Montpellier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s