30 mars 2014 – Après un court séjour à Lattes, le radar afficheur de vitesse est de retour rue Jules-Ferry à Montpellier


Le 11 février dernier, Anje34 nous informait de la disparition du radar afficheur de vitesse des rames de tramway qui faisait partie du paysage du haut de la rue Jules-Ferry à Montpellier, entre la place Auguste-Gibert et le Pont-de-Lattes, depuis le mois de février 2012.

Le 28 février 2014, ooart laissait le message suivant : « Bonjour, contrôleur de vitesse aperçu à Lattes sur la ligne 3 en direction de Lattes. Aurait-il été déménagé ? »

Le samedi 1er mars 2014, le webmestre, se rendait sur place pour constater que le radar en question avait été fixé à un mât, tout comme son panneau photovoltaïque d’alimentation en électricité, le long de la voie unique entre la station « Cougourlude » et le terminus « Lattes Centre ». Le radar affichait la vitesse des rames qui circulaient dans le sens « Cougourlude » – « Lattes Centre » sur une portion limitée à 50km/h.

Le webmestre posait la question suivante : est-il d’une grande utilité à cet endroit là ?

Selon les informations recueillies auprès d’une source qui a souhaité garder l’anonymat, le radar a été installé à Lattes pour servir les intérêts particuliers de quelques riverains de la ligne de tramway qui se plaignaient de l’effet caisse de résonance d’une canalisation située en dessous d’un ponceau franchit par les rames de tramway circulant à 50km/h en direction de la station « Lattes Centre ». Les conducteurs ont ainsi reçu pour instructions de réduire la vitesse à la hauteur du radar pour passer quelques dizaines de mètres plus loin au-dessus du ponceau et de sa canalisation incriminée à 30km/h maximum. On a ainsi déshabillé Pierre pour habiller Paul, alors qu’il aurait été plus judicieux d’apposer un autocollant sur le même mât avec chiffres noirs sur fond jaune affichant 30 pour 30km/h, On l’a déjà écrit sur ce site, les voies des Transports de l’agglomération de Montpellier (TaM) sont impénétrables.

Copyright : Edouard Paris

Copyright : Edouard Paris

Toujours est-il que ce dimanche 30 mars 2014, journée cruciale pour l’avenir politique de Montpellier et de son agglomération, le webmestre a pu constater que le radar avait retrouvé la place qu’il n’aurait jamais dû quitter, rue Jules-Ferry à Montpellier.

A noter que la rame qui apparaît sur la photo, la 2078 Citadis 402 Alstom, était en infraction à défaut d’identification extérieure au bas de chaque porte à un vantail notamment, cette rame ayant aussi pour particularité de ne pas porter de nom de baptême.

Il est temps de remettre TaM sur les rails. Espérons que les nouveaux élus de l’agglomération de Montpellier s’en chargeront au plus tôt.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 1, Ligne 3, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour 30 mars 2014 – Après un court séjour à Lattes, le radar afficheur de vitesse est de retour rue Jules-Ferry à Montpellier

  1. Démosthène dit :

    Infraction ?
    Franchement Edouard pouvez vous me citer l’article d’un Code ( Transports / Urbanisme ? ) obligeant les rames de Tram à être identifiées Nominativement ??
    C’est une tradition Montpelliéraine ( OUI – vous allez dire Frèchiste/Fréchienne )… Basta !

    • Bonjour Démosthène,

      Un minimum d’identification extérieure est obligatoire. En général c’est le numéro de la rame. A défaut de numéro , le nom de baptême, qui n’est absolument pas une obligation, peut être fort utile pour pallier l’absence de numérotation.

      Un scoop : à Montpellier, 100% des personnes que j’ai interrogées ce matin m’ont dit avoir voter Saurel.

      Bonne fin de journée

      Edouard Paris

      • Démosthène dit :

        Je prends note ( de tout ).
        Donc la rame est identifiable/identifiée puisque vous nous précisez qu’il s’agit de la 2078 ? Donc No Roblem…
        J’ai jeté un oeil sur l’ancien site – mais je n’ai pas (re)trouvé les noms de baptême de la Ligne 3 – pour savoir si la 2078 en eût un ?
        http://edouard.paris.pagesperso-orange.fr/infosrames.htm
        J’attens avec impatience de vous cette info – cher Edouard !!

      • Bonjour Démosthène,

        Pour connaître le numéro de la rame, j’ai attendu qu’elle revienne pour la prendre dans le but de rentrer chez moi et de noter le numéro qui est apposé plusieurs fois à l’intérieur.
        Pour les noms de baptême de la ligne 3, il faut cliquer ici.

        Edouard Paris

      • Démosthène dit :

        Si Saurel l’emporte ( et je ne suis pas contre ! )
        le débat Tram L5 va devenir intéressant sur ce site et +
        Nous verrons peut être l’ARFA y revenir ?

    • Gürnberg dit :

      Bonjour

      Pour ce qui est du radar il est toujours à Jules Ferry suite à un passage par la maintenance après deux ans de service. Il y en a bien un second à Lattes. Ce sont des radars pédagogiques et leur seul but est d’aider les conducteurs à contrôler leur vitesse sans quitter l’environnement du regard.

      Cordialement

  2. claude34 dit :

    Peut-on avoir un article « spécial tram » suite au résultat de ce soir ? Concrètement, Saurel ne veut pas de la L5 ? Et pour le reste ? Bouclage de la L4, extension de la L1 jusqu’à la gare TGV (vu que LGV il y a, la mairie de Montpellier n’y est pas pour grand chose), etc ?

    • Bonjour Claude34,

      Pour prendre position sur le sujet, il faut attendre les décisions des nouveaux élus de la communauté d’agglomération de Montpellier.

      Concernant l’extension de la L1 vers la future gare TGV, l’Etat n’est plus en mesure d’apporter sa contribution à cette réalisation faute de pouvoir encaisser l’écotaxe (Source : mensuel L’écho du Rail du mois d’avril 2014).

      Edouard Paris

  3. Max Fije dit :

    Bonjour Démosthène,

    Il existe un site qui donne et explique les normes pour les tramways et même des rapports sur les accidents ( je ne suis pas surpris, cherchez sur la toile..). Il vous faut sortir et regarder les rames passer au lieu de critiquer et vous verrez que certaines rames ont leur nom et leur numérotation (elles sont correctement identifiées), d’autres ne les portent que sur un côté en général celui côté voies, certaines ont même 2 noms de baptêmes différents entre l’avant et l’arrière, d’autres que le N° ) cela frise le ridicule…

    Alors oui, Edouard Paris, quand il parle de « Roger », il a bien raison…

    • Démosthène dit :

      … »d’autres ne les portent que sur un côté en général celui côté voies… »
      ça c’est impossible ! en tout cas ici !
      Vu qu’à Montpellier il n’y a pas de ligne « circulaire » à sens de circulation unique.
      Donc arrivée au terminus la rame circulant à gauche ( nom côté voie donc à droite ) revient en sens inverse et le côté voie devient côté quai…

      • Max Fije dit :

        Bonsoir Démosthène.
        A Montpellier, il existe la ligne 4 circulade inachevée.
        Si la rame sort du tiroir qui précède la station Place Albert 1er sans nom du côté quai voie 1, elle reviendra à la station Albert 1er toujours sans nom côté quai voie 2 , la rame ayant fait, une trentaine de minutes avant, une simple boucle à partir de la place Edouard-Adam pour passer par le terminus « Saint-Denis » via le boulevard du Jeu-de-Paume et revenir par la rue du Faubourg de la Saunerie, de sorte que le conducteur circule toujours dans la même cabine.
        Il faudra attendre le tour suivant pour voir le nom qui lui est côté voie passer côté quai car le conducteur change de cabine sur la voie en tiroir de l’avenue Saint-Charles.
        Donc encore une particularité à laquelle vous n’avez pas fait attention.

        Max Fije

  4. anje34 dit :

    Bonsoir,

    Je veux simplement faire remarquer que le problème des noms sur les rames est ancien. Voir les infos des 16/12/12 (x2) et 24/07/2013.

    Anje34

  5. iruela dit :

    Pour votre information Édouard TOUT les tramways de Montpellier ont leur numéro inscrit au bas de chaque porte avant à vous d’ouvrir les yeux.

    • Bonsoir,
      Je le sais bien, c’est pour cette raison que je me suis rendu compte que la 2078 ne disposait plus de sa numérotation au bas des quatre portes à un vantail de la rame dont j’ai eu le temps de faire le tour arrivé en station avant qu’elle ne reparte.
      Edouard Paris

  6. Ping : 4 avril 2014 – Identification des tramways par des numéros, chaque réseau fait ce qu’il lui plait | Tramway de Montpellier

  7. Ping : 9 avril 2014 – Deux radars afficheurs de vitesse sur le réseau de tramways de Montpellier | Tramway de Montpellier

  8. Ping : 12 avril 2014 – La rame 2078 Citadis 402 Alstom attend son nom de baptême | Tramway de Montpellier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s