5 août 2012 – Un Versailles miniature avenue de Lodève à Montpellier


Avenue de Lodève le 5 août 2012

Copyright : Edouard Paris

Ça fait bien trois semaines que le dysfonctionnement perdure, mais apparemment rien n’a été entrepris tant du côté de la ville de Montpellier que du côté de l’agglomération de Montpellier, pour le faire cesser (lire l’info du 15 juillet 2012).

Avenue de Lodève à Montpellier, à la hauteur du numéro 166, et sur soixante quinze mètres environ en direction de Celleneuve, l’arrosage automatique de la plateforme engazonnée de la ligne 3 du tramway fonctionne quotidiennement à grande eau en pleine journée.

Parmi les riverains, les conducteurs de tramway, les automobilistes, les piétons et les cyclistes, il y en a bien quelques-uns qui ont pris le soin d’alerter les services municipaux  soit par téléphone au  04 67 34 70 00 (numéro de la mairie de Montpellier), soit via internet par le biais de Montpellier au quotidien.

Le webmestre a quant à lui imaginé le scénario suivant :

Un riverain : Allo la Mairie, Bonjour. Ça fait la troisième fois que j’appelle au sujet de l’arrosage intempestif de la plateforme du tramway devant ma villa en pleine journée sous un soleil de plomb, avenue de Lodève.

L’employé(e) de mairie au bout du fil : « Bonjour Monsieur, vous n’êtes pas le premier à nous signaler cette anomalie. Moi-même et mes collègues avons transmis par écrit l’information à nos supérieurs qui avant de prendre une décision quelconque doivent en référer aux élus de la municipalité, qui eux mêmes doivent en faire part au service concerné de Montpellier Agglomération dans la mesure où la plateforme du tramway dépend de cette entité. Le responsables dudit service doit lui-même attendre les ordres de l’élu qui préside le service en question à l’agglo. Une fois le feu vert donné par l’élu de l’agglo, le responsable du service à l’agglo joint les élus de la municipalité pour leur confirmer que c’est bien l’agglo qui va faire le nécessaire. Concernant votre requête, la mairie s’est enquise de savoir si l’élu de l’agglomération avait été contacté. Effectivement l’élu en question a daigné prendre en compte le signalement du dysfonctionnement de l’arrosage automatique, mais entre le moment où il en a pris connaissance et le moment où il a pris sa décision, soit au bas mot quatre jours (ne le répetez pas, c’est entre nous), le directeur du service responsable de l’arrosage automatique des plateformes engazonnées du tramway était parti en vacances dans sa belle-famille à huit cents kilomètres d’ici avec les clefs du boitier permettant de programmer l’arrosage automatique. Il a bien été joint sur son téléphone portable sur son lieu de villégiature. Il a avoué que le double des clés  se trouvait dans le boitier et qu’il n’était pas question de le confier à quinconque sous peine pour lui d’être déclassé. Pour forcer le boitier il serait nécessaire de prendre une nouvelle décision, mais l’élu de l’agglo, qui doit être lui aussi en vacances,  n’est plus joignable sur le téléphone dernier cri offert par Montpellier Agglomération à la suite de l’élection du nouveau président. Quant à obtenir le numéro personnel de l’élu en question, la procédure veut qu’on passe par Jean-Pierre Moure, président de l’agglo, qui lui seul, après huit jours de reflexion en moyenne, parce qu’il à la grosse tête depuis qu’il a succédé au bien aimé Georges Frêche (gardez ça entre nous, je tiens à garder mon boulot),  répondra favorablement ou non à la demande.

Le riverain : Si j’ai bien compris, ce n’est pas demain la veille. On aurait pu toutefois faire appel aux pompiers.

L’employé(e) de mairie : Oui, mais les pompiers dépendent du Conseil Général. Cependant de source détournée, j’ai appris que le responsable de  l’arrosage des plateformes engazonnées du tramway serait de retour de vacances le lundi 20 août 2012. Le dysfonctionnement devrait prendre fin ce jour là, s’il n’oublie pas les clefs du boitier chez sa belle-famille.

Le riverain : le responsable du service se la coule douce et nous sur l’avenue de Lodève l’eau coule à flot. Merci en tout cas pour votre coopération et votre franchise.

Info et scénario : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 3, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 5 août 2012 – Un Versailles miniature avenue de Lodève à Montpellier

  1. Jean-Marc dit :

    Excellent scénario! Extrêmement bien vu! Mais…j’ai un peu peur qu’il ne s’agisse PAS d’un scénario! 😉

  2. Ping : 15 août 2013 – Deux anomalies qui peuvent coûter cher | Tramway de Montpellier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s