7 avril 2012 – Plus de détails sur l’accrochage entre deux rames survenu le 6 avril 2012


Notre envoyé spécial, Louis Ferdinand,  nous éclaire sur l’accrochage qui a impliqué deux rames de la ligne 1, les 2013 et 2027 Citadis 401 Alstom, à la hauteur du Mc Donald, place Auguste-Gibert à Montpellier, à 9h40, le vendredi 6 avril 2012.

Le conducteur de la rame 2027 qui se trouvait à l’arrêt  rue Jules-Ferry,  a, semble-t-il, fait une confusion au moment du choix de l’itinéraire qu’il devait saisir avant de redémarrer. Les options qui se présentaient à lui étaient les suivantes : CO pour Comédie, OB pour Observatoire et RO pour Rondelet. On connait la suite.

Tout un chacun n’est pas infaillible. La nomenclature proposée, CO, OB et RO, est sans aucun doute un des principaux facteurs  de la méprise. C’est donc de ce côté là que les Transports de l’agglomération de Montpellier (TaM) devront trouver au plus vite une solution de remplacement si les service de l’Etat ne leur imposent pas de revenir à la signalisation ferroviaire basique. Les chiffres 1, 2, 3 et 4, correspondant aux lignes qui doivent évoluer dès aujourd’hui sur la place Auguste-Gibert, face à la gare Saint-Roch, pourraient remplacer les acronymes CO, OB, RO et PL (Pont-de-Lattes) en vigueur depuis la fin du mois d’août 2011.

Au moment de la collision, à très petite vitesse, il y avait très peu de voyageurs dans les deux rames. Selon un adolescent, qui était dans la rame tamponnée, il n’y a pas eu de bruit assourdissant au moment du choc.  Une des portes à deux vantaux de la motrice de queue s’est peu à peu déformée jusqu’à ce que les vitres explosent.

Toujours selon  notre jeune témoin, la police et les pompiers ont créé un stress à leur arrivée parmi les quelques voyageurs contusionnés et/ou choqués. De leur côté, les personnels des TaM, en nombre, ont fait preuve d’une grande réactivité et efficacité.

Les rames n’étant pas sorties des rails, elles sont reparties vers leur dépôt d’attache « Les Hirondelles », quartier Mosson à Montpellier, par deux chemins différents vers 10h15. La 2027, par l’itinéraire de la ligne 3 via la rue de la République,  et la 2013 par la rue du Pont-de-Lattes, Les Rives du Lez, Les Aubes, Corum, avant de retrouver les rails de la ligne 1.

Il s’agit de la deuxième collision entre deux rames au même endroit en moins de deux ans. La premiere remonte au 12 mai 2010 (lire l’info).

Lire également l’info du 20 août 2011 et celle du 25 décembre 2011.

La rame 2013 a heurté la rame 2027 (photo : Louis Ferdinand le 6 avril 2012)

Copyright : Louis Ferdinand

Info : Louis Ferdinand (Montpellier)

Rédaction : Edouard Paris (Rennes)

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 1, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour 7 avril 2012 – Plus de détails sur l’accrochage entre deux rames survenu le 6 avril 2012

  1. Miguel dit :

    Je conçois que le conducteur peut se tromper avec ces indications CO, PL, OB…
    Mais pourquoi le feu n’est-il pas resté au rouge, puisque la voie n’était pas libre?
    La régulation du trafic se fait à vue et avec priorité à droite, mais en est-il donc de même pour la gestion des itinéraires dans les aiguillages? Si un tram L1 était dans l’intersection entre Comédie (CO) et Idiotium (OD) (traduction : Pont-de-Lattes (PL), note du webmestre), et si l’autre tram L1 choisit par erreur Observatoire (OB), le système n’aurait-il pas pu détecter que la voie n’était pas libre, et rester avec un feu rouge (symbolisé par la mention AT, note du webmestre) ?

    Réponse du webmestre : Miguel, je suis tout à fait de votre avis!

    • conducteur tram dit :

      La fluidité du trafic impose que le conducteur prenne ses responsabilités. Si tout est fait selon les règles qu’il a apprises et répétées, il n’y a pas de problème. Le simple fait de regarder l’aiguillage, alors que l’on est à l’arrêt, permet de savoir si l’itinéraire choisi est le bon .. Il suffit d’être un peu attentif à cet endroit du parcours .

      • Miguel dit :

        Le système est donc ainsi fait que le conducteur doit toujours s’arrêter (pour regarder l’aiguillage) avant de repartir. Ce n’est pas une intersection avec priorité à droite, c’est un carrefour à stops.

  2. Conducteur dit :

    En fait cela se passe en deux temps:
    Premièrement il faut stopper la rame au niveau du poteau indiquant la direction que l’on va prendre, choisir sa destination à l’aide d’un bouton de télécommande placé sur le pupitre à droite,et avant de redémarrer vérifier si l’aiguillage est dans la bonne position .
    Deuxièmement , on avance à une vitesse de 10 km/h maximum 8 conseillé en laissant la priorité à droite, ou à la rame la plus avancée dans la traversée de la gare.

  3. Ping : Tramway : « L’information donnée au public relevait pratiquement de la malhonnêteté » – Montpellier journal

  4. Ping : 16 mars 2013 – Amélioration de la signalisation tramway du côté de la gare Saint-Roch | Tramway de Montpellier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.