5 avril 2022 – T2, une ligne du réseau de tramways francilien à découvrir ou redécouvrir l’année de ses 25 ans


La ligne 2 du réseau de tramways Paris-Île-de-France, nommée T2, est exploitée par la Régie autonome des transports parisiens (RATP).

Le premier tronçon de 11, 4 km de long, entre les actuelles stations « Issy-Val de Seine », commune d’Issy-les-Moulinaux (92), et « La Défense », commune de Puteaux (92), a été mis en service commercial le mercredi 2 juillet 1997 au lendemain de son inauguration, il y a bientôt 25 ans.

Cette ligne T2 a été prolongée une première fois de 2,3 km vers le sud-est, entre « Issy-Val de Seine » et « Porte de Versailles » (Paris XVe), le samedi 21 novembre 2009, et une seconde fois de 4,2 km en direction du nord entre « La Défense » et « Pont de Bezons », commune de Bezons (95), le lundi 19 novembre 2012.

24 stations sont desservies en ce compris les terminus. A « Portes de Versailles », la ligne T2 est en correspondance avec la ligne T3a.

La ligne T2, d’une longueur totale de 17,9 km, utilise, dans la partie centrale de son itinéraire opérationnel depuis mi-1997, 10 km de la plateforme de l’ancienne ligne ferroviaire, dite ligne des Moulineaux ou ligne des Coteaux, exploitée jusqu’au vendredi 21 mai 1993 par la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), qui reliait depuis 1889 la gare de Puteaux à celle d’Issy-Plaine. Les rames SNCF Standard puis Z-5176 à 5182 captaient l’électricité au moyen d’un troisième rail. La tension électrique était de 750 V courant continu, identique à celle de la ligne aérienne de contact dont est équipée la ligne T2. Du temps de la SNCF les rames circulaient à gauche. Les travaux de réaménagement de la ligne des Moulineaux ont notamment consisté en la dépose de l’ancienne double voie sur les trois quarts de la ligne, la suppression totale du troisième rail et de la signalisation, le remplacement du viaduc métallique d’Issy-les-Moulineaux par un ouvrage en béton, la pose de longs rails soudés, la pose des supports des fils trolley alimentés en 750 V courant continu, l’aménagement des stations avec quais bas, la création de quatre nouvelles stations, la création, à Issy-les-Moulineaux, d’un atelier de maintenance avec voies de remisage et la création d’un poste de régulation.

A ce jour, le parc roulant de la ligne T2 francilienne est composé de plus de soixante rames Citadis 302 Alstom bidirectionnelles à plancher bas intégral qui ont la particularité d’être dotées d’un attelage automatique à chaque extrémité leur permettant ainsi de circuler en duo. Chaque rame articulée, constituée de 5 éléments, mesure 32,2 mètres de long pour une largeur extérieure de 2,40 mètres et peut transporter jusqu’à 213 passagers dont 48 en position assise. En duo, la capacité est portée à 426 places. Les treize premiers exemplaires, numérotés 401 à 413, ont été livrés au cours de l’année 2002 et les six derniers, numérotés 461 à 466, sont entrés en service en 2015 et 2016. Les rames sont réparties entre les dépôts des Moulineaux à Issy-les-Moulineaux (92) et de La Marine à Colombes (92). Les treize premières rames Citadis 302 ont progressivement remplacé les seize rames articulées triple caisse TFS Alsthom à plancher bas partiel livrées en 1996 numérotées 201 à 216 non couplables qui ont été affectées à la ligne T1 francilienne en 2003. Cette année là, treize nouvelles rames Citadis 302 Alstom couplables en UM2, numérotées 414 à 426, ont complété l’effectif de la ligne T2 longue de 11,4 km à ce moment là. La circulation en duo en service commercial n’est devenue effective qu’à partir du lundi 5 septembre 2005.

La vitesse maximale autorisée sur la ligne T2 est limitée à 70 km/h. La vitesse moyenne entre les deux terminus atteint les 23 km/h.

Depuis décembre 2016, du lundi au vendredi, la fréquence de circulation sur la ligne T2 est d’un tramway toutes les 3 minutes 30 secondes aux heures de pointe et toutes les 8 à 15 minutes aux heures creuses. Le taux de régularité oscille entre 98,2 % et 98,6 % (chiffes 2018). En 2019, la ligne T2 a enregistré 65 millions de voyages. Elle détient le nombre de kilomètres commerciaux parcourus le plus élevé des huit lignes de tramways exploitées par la RATP avec 2 266 188 km (chiffres 2018).

Info : Georges Turpin et Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Voyages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.