24 mars 2022 – D’ici 2024, 70 M€ vont être mobilisés pour renforcer le programme d’entretien et de modernisation du réseau de tramways de Montpellier


Di’ici 2024, Montpellier Méditerranée Métropole entend mobiliser 70 M€ pour renforcer le programme d’entretien et de modernisation de son réseau de tramways.

Des audits sur la signalisation ferroviaire ou sur les carrefours routiers en traversée de plateforme sont lancés et d’autres sont à venir sur les systèmes d’alimentation électrique, les lignes aériennes de contact, le réseau ferré vieillissant, les plateformes, les bâtiments…

Afin de mieux maîtriser les coûts de gestion et d’entretien du réseau ferré, des opérations lourdes de changement de rails vont être engagées. Dès l’été 2022, les secteurs autour de la gare Saint-Roch, de Moularès et du Corum seront traités (alors que des opérations de même nature avaient déjà eu lieu sur ces mêmes secteurs en 2019, note du webmestre). Plus de 20 M€ sont prévus pour ces travaux.

Ensuite, des actions très significatives de modernisation et de traitement des systèmes attachés à l’exploitation vont être mises en œuvre. Diverses thématiques sont concernées : les bornes d’informations visuelles, les systèmes d’aide à l’exploitation, la vidéo, la signalisation ferroviaire… 18 M€ sont prévus à cet effet (en espérant que soit comprise dans ce montant la modernisation du système billettique, note du webmestre).

Info : Anje34 et Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour 24 mars 2022 – D’ici 2024, 70 M€ vont être mobilisés pour renforcer le programme d’entretien et de modernisation du réseau de tramways de Montpellier

  1. Georges Oppenheim dit :

    Bonjour ami(e)s « tramwayphiles »
    Un commentaire de râleur « patenté » qui pousse un « coup de gueule »
    Souvent j’ai signalé sur cet excellent site que dans les rames des quatre lignes TAM, quand nous sommes « debout », nous sommes (nous voyageurs à pieds) brinquebalés, entassées et voltigés à chaque démarrage, accélération, virages serrés et autres passages sur aiguillages – Souvent, j’ai signalé qu’il faudrait avant tout revoir, le confort des passagers par de nouveaux aménagements intérieurs à savoir des places assises longitudinales pour avoir un large couloir central afin de faciliter la circulation – Mais surtout et là j’insiste en MAJUSCULES : IL FAUT PREVOIR SOIT DES WAGONS OU DES RAMES RESERVEES UNIQUEMENT POUR LES VELOS ET LES TROTTINETTES – En effet, au moment ou la municipalité engage à très grands frais (du contribuable) des aménagements spéciaux de voirie pour ce type de transports, les rames de trams sont « envahies » par ces mêmes engins « encombrants » (surtout dans les plateformes d’entrée des rames) – Je pose la question : « Ca sert à quoi de prendre le tram avec son vélo pour faire (par exemple sur la ligne L3) le trajet « Plan Cabanes – Gare Saint Roch » alors que ce même trajet est déja équipé en piste cyclable – Là y’a vraiment un TRES GROS PROBLEME A RESOUDRE et faire comprendre une bonne fois pour toutes aux MOUVEMENTS ECOLOS (et assimilés) que la vie sociale en collectivité doit être respectée.

  2. Entièrement d’accord. Je suis moi même cycliste. Il faut je pense réserver un wagon « vélos uniquement » où il n’y aurait aucun siège et que les contrôleurs sanctionnent tous les cyclistes qui ne seraient pas dans le wagon approprié. Il faudrait également un marquage au sol sur les quais pour que les cyclistes se positionnent à monter dans le bon wagon. De plus, dans les wagons standards, il faut effectivement des places assises longitudinales dans de nouvelles rames à plancher bas intégral.

  3. Eric12 dit :

    « Dès l’été 2022, les secteurs autour de la gare Saint-Roch, de Moularès et du Corum seront traités (alors que des opérations de même nature avaient déjà eu lieu sur ces mêmes secteurs en 2019, note du webmestre). »
    C’est bien ce qui me semblait lors d’un article précédent, toujours les même secteurs qui ont besoin d’être rénovés. Problèmes structurels (virages trop prononcés) ou rénovation mal faite ?

    « en espérant que soit comprise dans ce montant la modernisation du système billettique, note du webmestre »
    Cela serait totalement illogique quand on s’engage vers une gratuite totale pour les habitants de la métropole, donc un très forte minorité de voyageurs payant. Il serait sûrement bien plus économique de faire de la gratuité pour tous et de supprimer complètement la billettique.

    • Bonjour,
      A Nantes, le coût de la gratuité totale a été estimé à 70 M€ sur une année pleine.
      Toujours à Nantes, depuis le samedi 24 avril 2021, le réseau Tan est gratuit pour tous les samedis et dimanches, habitants ou pas de la métropole nantaise. Le coût annuel de cette mesure a été évalué à 10 M€. Résultat des courses, les tarifs vont augmenter de 1,56 % en moyenne à partir du vendredi 1er juillet 2022.
      Cordialement
      Edouard Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.