14 février 2022 – A Montpellier, deux dépôts de tramway raccordés à une même ligne : une première en France hors Île-de-France


Les élus de Montpellier Méditerranée Métropole projettent la construction d’un troisième dépôt de tramway sur le territoire de la commune de Montpellier dont le coût est estimé à 100 M€ H.T. environ.

L’implantation de ce nouveau centre d’exploitation et de maintenance est prévue dans le quartier Grammont à Montpellier, à deux pas de la salle de concerts et de spectacles Zénith Sud.

A ce titre, une concertation publique a été lancée le lundi 31 janvier 2022. Elle prendra fin le lundi 2 mai 2022.

Sur le site participer.montpellier.fr, dans la page dédiée à ce futur centre d’exploitation et de maintenance tramway et bus, Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, et Julie Frêche, vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole déléguée aux transports et aux mobilités actives, déclarent notamment :

« 5e ligne de tramway, extension de la 1ère ligne jusqu’à la gare Sud de France, déploiement de 5 lignes de BusTram (bus à haut niveau de service) : notre métropole réalise des investissements majeurs pour développer l’offre de transports. Près d’un milliard d’euros de projets et travaux, un effort unique en France (à Lyon, le plan d’investissement multimodal sur la période 2021-2026 est évalué à 2,55 milliards d’euros, note du webmestre), sont ainsi programmés, en accompagnement de la gratuité des transports, pour se donner les moyens d’engager à court terme un véritable choc des mobilités. Développement des mobilités mais également entretien du réseau, avec 70 millions d’euros d’investissement pour accroître la sécurité et le confort de l’existant. »

« Rendu nécessaire par le développement du réseau, le centre d’exploitation et de maintenance de Grammont vient compléter le support technique offert par les 2 centres existants (« Les Hirondelles » et « La jeune Parque », note du webmestre) en accueillant 40 tramways et 40 bus. Relié à la Ligne 1 au niveau d’Odysseum, il permettra une exploitation optimisée des 5 lignes de tramway et 5 lignes de BusTram, grâce à son positionnement stratégique couvrant l’est du réseau. Ce projet permet ainsi de muscler notre réseau de bus et de tramways. Il pose également les jalons et préserve la possibilité de repenser, à terme, la conjugaison de l’ensemble des mobilités en entrée est du territoire. »

Peut-on parler de positionnement stratégique quand on constate ci-dessus que deux centres d’exploitation et de maintenance seront raccordés à la ligne 1 de tramway, le premier inauguré le samedi 19 février 2000, dénommé « Les Hirondelles », situé dans le quartier Mosson, et le second dans le quartier Grammont ? Certes, il serait tentant de répartir les rames de la ligne 1 sur les deux dépôts afin que son service puisse débuter à la même heure tôt le matin à chaque extrémité, cependant, dans le but d’assurer une gestion optimale du parc roulant, les rames relevant d’une ou plusieurs lignes sont logiquement rattachées à un même dépôt à l’instar de ce qui se fait à Bordeaux, Lyon, Nantes et Strasbourg pour ne citer que ces métropoles, mais aussi jusqu’à présent à Montpellier où toutes les rames opérant sur les lignes 1 et 3 sont pensionnaires du dépôt « Les Hirondelles » et toutes les rames opérant sur les lignes 2 et 4 dépendent du dépôt « La jeune Parque ». Si le dépôt de Grammont est appelé à accueillir les vingt-deux rames commandées pour la ligne 5, ces dernières circuleront à vide sur plusieurs kilomètres pour rejoindre le boulevard du Jeu-de-Paume à Montpellier avant de prendre la direction du terminus « Lavérune » par la rue André-Michel ou de poursuivre leur route en direction du terminus « Clapiers » via le boulevard Henri-IV. Des kilomètres, du temps et de l’argent perdus, il y en aura également dans l’hypothèse où les rames de la ligne 5 viendraient à être affectées au dépôt « Les Hirondelles ».

N’aurait-il pas été plus pertinent de construire un dépôt de tramway directement raccordé à la future ligne 5 de tramway sur des terrains situés en bordure de la route de Lavérune, entre le rond-point Paul-Fajon et le rond-point Maurice-Gennevaux, quand on découvre que la distance séparant le futur dépôt de Grammont de la station « Odysseum » de la ligne 1 sera bien plus longue que celle séparant le dépôt « Les Hirondelles » de la station « Saint-Paul » de la ligne 1 dans le quartier Mosson (350 mètres environ) et que celle séparant le dépôt « La jeune Parque » de la station « Sabines » de la ligne 2 (800 mètres environ), quelle que soit la variante retenue.

Pour la petite histoire, le site de Grammont a été principalement choisi par les élus métropolitains dans la perspective d’y faire installer une centrale de production et de distribution d’hydrogène afin d’alimenter des bus à pile à combustible auxquels Michaël Delafosse et Julie Frêche ont renoncé au mois de décembre dernier après s’être rendu compte que les coûts d’exploitation de ce type de véhicule étaient nettement supérieurs à ceux d’un bus 100 % électrique équipé de batteries et que les subventions attendues ne s’appliquaient qu’aux dépenses d’investissement.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour 14 février 2022 – A Montpellier, deux dépôts de tramway raccordés à une même ligne : une première en France hors Île-de-France

  1. Damien dit :

    Les bus des lignes 6 et 7 sont bien remisés sur Les Hirondelles et Jeune Parque et cela ne pose aucun souci.
    Le fait que la ligne 1 aient quelques rames remisées aux Hirondelles pour assurer les premiers départ de Mosson, et le reste à Grammont, ne présente pas de problème à mon avis !

  2. Quitte à faire un dépôt de tram à Grammont, autant en profiter pour desservir la zone d’emploi du Parc Club du Millénaire avec une nouvelle station aérienne et utiliser la pénétrante Est pour être plus rapidement connecté au réseau au niveau du rond point du lycée Georges Frêche à la station Millénaire. La ligne 1 aurait 2 branches terminus à l’Est : Odysseum et Grammont (via Parc Club du Millénaire). Les rames peuvent assurer un service partiel en prise et fin de service. Du moins, cela serait possible avec des rames multilignes. Exemple: Grammont-> Gare Saint Roch (ligne 1) puis Saint Denis-Laverune (ligne 5). Encore une fois, l’identité visuelle de chaque ligne, c’est sympa mais ça rend le réseau très rigide. Je ne serai pas contre l’idée de conserver cette identité visuelle pour 10 % des rames seulement (et sans logo…). 90 % des autres rames seraient multilignes et pelliculées à 100 % par de la publicité (Le réseau devenant gratuit, il faut bien trouver d’autres sources de financement). Pelliculées à 100 %, c’est à dire y compris les portes d’accès.

  3. RAOUL dit :

    Bonne suggestion ! En effet, l’identité visuelle de chaque ligne se paie en rigidité, au coût non négligeable, et en réalisation. Ainsi, l’artiste Miss. Tic a été payée pour l’identité de la ligne 5 par l’équipe municipale précédente en 2017, et sa proposition qui était ce qu’elle était, devrait rester lettre morte. On efface tout et on recommence ?

    A l’heure de la gratuité, il faut en effet trouver d’autres sources de financement. Vouloir imiter G. Frêche dans l’identité visuelle des lignes de tram, parce qu’on s’autoproclame son héritier, n’est pas une bonne option. De même, pourquoi payer un ou des artistes pour les robes des 5 nouvelles lignes de bus/tram ? Que d’argent gaspillé. C’est le contribuable qui paie, certains l’oublient un peu trop.

    Pour répondre à un article précédent, c’est la même chose pour les indemnités de départ des directeurs de la Tam. Le dernier nommé est heureusement encore un peu loin de l’âge de la retraite. Choisir des hommes proches de la soixantaine dont l’objectif est de finir leur carrière, puis de couler une retraite heureuse à Montpellier, coûte cher au contribuable, surtout quand leur départ est accéléré par un changement d’équipe municipale…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.