11 février 2022 – TaM Montpellier 3M n’échappe pas à la hausse des prix de l’énergie


1,659 €, le mardi 28 décembre 2021, 1,749 €, le mardi 18 janvier 2022, 1,809 €, le vendredi 11 février 2022, tels sont les prix au litre du super sans plomb – E10 relevés à trois reprises dans la station Eni, 544 rue Paul Rimbaud à Montpellier.

Assuremment, le prix des carburants crève les plafonds en ce début d’année 2022 et ce n’est sans doute pas terminé.

Si le pouvoir d’achat des ménages est affecté à cause des hausses de prix constatées, il ne faut surtout pas omettre qu’une entreprise comme TaM Montpellier 3M consomme beaucoup d’électricité pour faire circuler ses tramways et de gaz naturel pour véhicule (GNV) pour faire rouler ses bus.

Exception faite de 2020 et 2021, années où les consommations en électricité et GNV ont reculé en raison de la pandémie de la Covid-19, chez TaM Montpellier 3M les dépenses en électricité ont représenté 2 454 290,79 € en 2018 puis 2 830 382,60 € en 2019, soit une augmentation de 15,32 % sur un an, quant aux dépenses en GNV elles se sont élevées à 1 161 494,08 € en 2018 et 1 220 790,12 € en 2019, soit une hausse de 5,10 % sur un an.

Admettons qu’en 2022 TaM Montpellier 3M consomme autant d’électricité et de gaz qu’en 2019 et que les prix de l’électricité et du gaz soient supérieurs de 30 % par rapport aux montants réglés en 2019, la facture d’électricité pourrait s’accroitre de 849 114,78 € et celle de GNV de 366 237,03 €, ce qui donnerait une augmentation totale sur l’année 2022 de 1 215 351,81 €, un montant pratiquement équivalent au chiffre du poste GNV de 2019.

Compte tenu du flou persistant concernant le statut juridique de TaM Montpellier 3M ces premières semaines de 2022 (rien ne filtre au sujet de sa transformation en société publique locale (SPL), note du webmestre), les élus de la métropole auront à décider d’une éventuelle hausse des tarifs des tickets et des abonnements cet été pour tenir compte de l’augmentation des factures d’électricité et de GNV de TaM, une hausse qui apparaît cependant inévitable dans la mesure où il y a normalement lieu de répercuter tout ou partie du coût des phases I et II de la politique de gratuité des transports métropolitains estimé à 9 M€ en 2022.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 11 février 2022 – TaM Montpellier 3M n’échappe pas à la hausse des prix de l’énergie

  1. Hausse des tickets ? Je croyais que le tramway de Montpellier était gratuit pour les habitants de la Métropole (ou en voie de l’être tous les jours). Ce sont encore les touristes qui vont trinquer, à moins que ce ne soit les impôts locaux.

    • Bonsoir,
      Le 1er septembre 2021 les personnes habitant en dehors de la métropole âgées de 26 ans et plus, titulaires d’un abonnement mensuel ou annuel TaM Montpellier 3M, ont subi une hausse de leur abonnement de 12,15 %, alors que les abonnés métropolitains et les jeunes âgées de moins de 26 ans (même ceux résidant hors métropole) n’ont pas été concernés par une quelconque augmentation tarifaire. Le même jour, les transports sont devenus gratuits pour les moins de 18 ans et les 65 ans et plus habitant dans la métropole à condition de faire les démarches nécessaires.
      Le Pass gratuité week-end, lancé au début du mois de septembre 2020, concerne seulement les personnes qui ont leur domicile dans la métropole au moment de la demande.
      A une question figurant dans le numéro du mois de novembre 2021 du magazine de la Métropole de Montpellier, page 11, il a été répondu que les personnes résidant en dehors de la métropole avaient droit au Pass Gratuité à la condition de justifier du paiement de la taxe foncière pour un ou plusieurs biens immobiliers situés dans la métropole.
      S’il y a une nouvelle hausse cette année, elle pourrait concerner une nouvelle fois les personnes abonnées qui ne vivent pas dans la métropole exception faite des moins de 26 ans.
      La gratuité généralisée au bénéfice des seuls habitants de la métropole et ceux hors métropole qui payent l’impôt foncier pour un bien immobilier métropolitain est prévue pour la fin de l’année 2023, à condition de faire les démarches nécessaires le moment venu dans le but d’obtenir le Pass gratuité permanent.
      Cordialement
      Edouard Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.