4 novembre 2021 – Future ligne 5 : les travaux vont débuter avenue Georges-Clemenceau à Montpellier


Des travaux de déplacement de réseaux souterrains (eau potable, gaz, électricité, internet, téléphonie, éclairage public, feux routier, eaux usées et pluviales) en lien avec la construction de la ligne 5 de tramway vont être lancés avenue Georges-Clemenceau à Montpellier dans le courant de ce mois de novembre 2021.

Selon les panneaux d’information installés place du 8-Mai-1945 et place Saint-Denis à Montpellier, la mise en service de la future ligne 5 est programmée d’ici la fin de l’année 2025, soit dans 48 ou 49 mois, un délai particulièrement long dans la mesure où il s’est écoulé 34 mois entre le premier coup de pioche et l’inauguration de la ligne 1 de tramway, 30 mois entre ces deux évènements en ce qui concerne la ligne 2, et 37 mois pour ce qui est de la ligne 3.

Cet important délai est d’autant plus surprenant que le nombre de kilomètres de voies nouvelles à poser est bien inférieur aux kilomètres de voies posées à l’occassion de la réalisation de la ligne 1, puis de celle de la ligne 2 et enfin de celle de la ligne 3, dont le tracé initial de cette dernière devait utiliser les voies qu’empruntent depuis le samedi 7 avril 2012 les rames de tramway de la ligne 4 entre le pont de la rue des Payroliers et la place Georges-Frêche à Montpellier.

En effet, les voies propres à la future ligne 5 doivent être seulement posées entre le rond-point Maurice-Gennevaux et la place Saint-Denis à Montpellier et entre le carrefour avenue Emile-Bertin-Sans – avenue du Docteur Pezet à Montpellier et le rond-point de Girac situé sur le territoire de la commune de Clapiers. Entre la place Saint-Denis et l’avenue du Docteur Pezet les rames de la future ligne 5 évolueront sur les voies existantes des lignes 3, 4 et 1.

Côté financement de la future ligne 5, dont le coût de réalisation est estimé à 440 M€ H.T., on sait d’ores et déjà que Montpellier Méditerranée Métropole prend à sa charge 346 M€ dont la majeure partie devrait provenir d’un emprunt à finaliser. Concernant les 94 M€ correspondant à la différence entre 440 M€ et 346 M€, Montpellier Méditerranée Métropole compte sur 31,42 M€ de l’Etat. Cependant, il faut d’ores et déjà précisé que le versement de cette subvention, annoncée le mercredi 9 février 2011 dans le cadre du second appel à projets pour les transports urbains durables, était conditionné à un démarrage des travaux de la ligne 5 avant la fin de l’année 2013. Par démarrage des travaux, il faut entendre que 25 % du montant total du projet doivent avoir été juridiquement engagés. Ainsi Montpellier Méditerranée Métropole pourrait avoir définitivement perdu le bénéfice de cette subvention et il ne faut surtout pas compter sur l'(improbable) élection d’Anne Hidalgo à la présidence de la République française pour éventuellement rattraper le coup. Du côté de la Région Occitanie/Pyérénées-Méditerranée, Montpellier Méditerranée Métropole espère décrocher une subvention supérieure à 45 M€. Quant à une hypothétique subvention du Département de l’Hérault, Philippe Saurel, ancien maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, avait reçu une fin de non recevoir sous prétexte que la compétence voirie départementale et les moyens techniques, financiers et humains qui y sont rattachés ont été transférés à Montpellier Méditerranée Métropole le vendredi 1er janvier 2016. Michaël Delafosse, actuel maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, qui, à la différence de son prédécesseur, entretien de bonnes relations avec Kleber Mesquida, président du Conseil départemental, souhaite néanmoins un geste du Département de l’Hérault afin d’éviter à la Ville de Montpellier d’être obligée d’allouer une subvention conséquente pour la réalisation de la future ligne 5 de tramway.

Info Anje34 et Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 5, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 4 novembre 2021 – Future ligne 5 : les travaux vont débuter avenue Georges-Clemenceau à Montpellier

  1. Miguel dit :

    Une subvention du Département, ce serait bizarre, vu le peu de compétences qu’il lui reste sur le territoire de la Métropole, et les moyens financiers qui lui sont constamment rognés.
    Pour le délai de construction, c’est bizarre en effet. Trois idées en l’air:
    1. Ils veulent attendre la construction de l’autoroute entre l’A750 et l’A9 (le COM), absurdité dont Delafosse ne s’est probablement pas vanté à Glasgow.
    2. Une mise en service en 2025 permettra aux électeurs de s’en souvenir lors de la prochaine municipale en 2026. À moins que ce jour-là, ils pensent surtout à la lenteur du tracé très sinueux de la branche ouest.
    3. Le chantier dans la résidence du Val de Croze (rue de Cheng-Du) va être compliqué.

  2. Une véritable catastrophe : détruire un carrefour cité en référence par tous! Et pourquoi??
    Habitante de la Croix d’Argent j’ai dû me rendre à Castelnau… Tram? Plus d’une heure ! En voiture…quif quif…avec ces voies vélos et bus avec rétrécissement …de 3 à 2 puis une voie… sans compter les deux…bref mon frère aurait pu crever avant que je n’arrive. Merci!
    Prenez une voiture et essayer de circuler avant de tout détruire ! Regarder le boulevard de la Perruque, et tout le reste!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.