5 octobre 2021 – Pour la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT), l’instauration de la gratuité est une décision irresponsable et démagogique qui risque de remettre en cause le versement mobilité des entreprises


Selon une info mise en ligne par le magazine Ville Rail & Transports, ce mardi 5 octobre 2021, la gratuité totale des transports publics ne passe vraiment pas auprès de la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT). Lors de son congrès annuel qui s’est tenu du vendredi 1er au dimanche 3 octobre 2021 à Annecy, la FNAUT a décerné ses traditionnels “tickets rouges” aux villes françaises, petites et grandes, qui ont instauré la gratuité totale sur leur territoire.
La FNAUT estime que la mode de la gratuité totale, mise en oeuvre dans plusieurs grandes et petites villes françaises, ne doit concerner que ceux qui en ont réellement besoin.

Pour la FNAUT :

  • la hausse de fréquentation ne doit pas faire illusion;
  • moins de 2 % des automobilistes sont attirés par la gratuité ; ce qui attire l’automobiliste, c’est la qualité de service du transport collectif ;
  • la gratuité implique un risque de paupérisation du transport collectif (ainsi la ville italienne de Bologne (490 528 habitants en 1971), qui avait instauré la gratuité des transports en 1973, a fait marche arrière dès 1977 car cette mesure a été jugée trop coûteuse et ne permettait pas de maintenir une offre performante. De même à Castellon de la Plana (Espagne, 138 489 habitants en 1991), la gratuité instaurée en 1990 a disparu en 1996);
  • l’instauration de la gratuité est une décision irresponsable et démagogique qui risque de remettre en cause le versement mobilité des entreprises.

Inversement, le Grand Lyon, qui continue à investir, détient un triple record (hors Ile-de-France) : les meilleurs transports publics, les tarifs les plus élevés, et la fréquentation la plus élevée (350 voyages par an et par habitant).

Les oreilles de Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, ont dû siffler tout le weekend, lui qui déclare à tort et à travers que Montpellier deviendra (coûte que coûte) en 2023, la plus grande métropole d’Europe à généraliser la gratuité des transports publics à tous ses habitants, une gratuité qui pourrait également s’étendre à celles et ceux qui étudient ou travaillent dans une des 31 communes de la métropole montpelliéraine et qui habiteraient dans une des 14 communes de la Communauté d’agglomération de Sète Agglopôle Méditerranée, une des 8 communes de la Communauté d’agglomération du Pays de l’Or, une des 14 communes de la Communauté de communes du Pays de Lunel, une des 36 communes de la Communauté de commune du Grand Pic Saint Loup, une des 28 communes de la Communauté de commune de la Vallée de l’Hérault…Si, bien sûr, les collectivités territoriales citées viennent à entrer au capital de la Société publique locale (SPL) TAM, qui doit succeder à la SAEMLTAM, à compter du samedi 1er janvier 2022.

De même, le protocole d’accord signé entre la Métropole de Montpellier et la SNCF, le jeudi 30 septembre 2021, pourrait déboucher à terme sur une libre circulation à bord des TER de Lunel à Sète pour toutes les personnes éligibles à détenir un Pass combiné gratuit (TaM, TER Occitanie, liO Hérault transport, Transp’Or…).

Pour rappel, outre l’instauration de la gratuité totale des transports publics, Montpellier Méditerranée Métropole entend réaliser d’ici aux prochaines élections municipales de mars 2026, les investissements suivants :

  • achèvement de la ligne 5 de tramway d’ici la fin du troisième trimestre 2025,
  • achat de nouvelles rames de tramway (dont 22 pour la ligne 5 et 30 pour la ligne 1 en remplacement des rames Citadis 401 Alstom de la ligne 1, note du webmestre),
  • extension de la ligne 1 de tramway jusqu’à la gare TGV Sud de France en 2024 (on se dirige plutôt vers 2025, note du webmestre),
  • création de 4 lignes de bus à haut niveau de service (BHNS) sur voies réservées (mais pas forcément en site propre, note du webmestre),
  • déploiement de bus à hydrogène (dont le coût d’exploitation est supérieur de 35 % au coût d’exploitation d’un bus 100 % batteries, note du webmestre) sur les lignes BHNS,
  • création d’un nouveau centre d’exploitation et de maintenance tramway et bus à Grammont (qui nécessitera un long raccordement pour être relié à la ligne 1 de tramway et où devrait être installée une centrale de production et de distribution d’hydrogène avec les risques industriels que cela comporte, note du webmestre),
  • création d’une zone à faible émission (ZFE),
  • construction d’un réseau express vélo (REVé),
  • relance du projet LNMP (Ligne Nouvelle Montpellier Perpignan), pour accélérer la réalisation d’un projet ferroviaire stratégique pour le territoire et sa transition écologique, financé à hauteur de 85,5 millions d’euros par la Métropole.

Reste à trouver le milliard d’euros correspondant au montant estimé de l’ensemble des réalisations projetées. Sur l’aspect financier, la partie est très loin d’être gagnée.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 5 octobre 2021 – Pour la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT), l’instauration de la gratuité est une décision irresponsable et démagogique qui risque de remettre en cause le versement mobilité des entreprises

  1. RAOUL dit :

    BRAVO !!! La gratuité est une terrible erreur, en effet, de tout point de vue.

    Qu’on ait été fan ou non de Georges Frêche, aucun de ses successeurs n’a le même niveau, loin s’en faut. Mais une vanité démesurée ne les a pas empêchés de s’identifier à lui, et pour chacun, de se prendre pour son héritier. De là à se croire infaillible, il n’y a qu’un pas…
    Je n’étais pas un grand admirateur de Georges, dont les défauts et les qualités étaient particulièrement extrêmes. Mais c’était un homme brillant, un visionnaire et un grand urbaniste. Un peu de modestie et de réalisme siéraient à Monsieur Delafosse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.