5 octobre 2021 – Carnet de voyage été 2021 : Le Mans


La ville du Mans a été équipée d’un réseau de tramways électriques à voie métrique du lundi 21 juin 1897 au mercredi 12 novembre 1947.

Après avoir songé à se doter d’une ligne d’orientation nord-sud exploitable avec du matériel de type bus avec guidage comme le TVR de Caen ou Nancy, c’est au final le tramway fer qui est retenu fin 2001 par les élus de la communauté urbaine du Mans métropole.

La première ligne de tramway moderne à double voie à écartement standard de 1 435 mm, alimentée sur sa totalité en électricité 750 V courant continu par ligne aérienne de contact (LAC), est inaugurée le samedi 17 novembre 2007, sur un tracé sud – nord-ouest qui relie « Antarès » à « Université ». Une branche est, qui dessert le quartier des Sablons jusqu’au terminus « Espal – Arche de la Nature », est mise en service le samedi 22 décembre 2007.

Cette première ligne, qui comprend 29 stations dont 3 terminus, mesure 15,4 km de long et est exploitée au moyen de 23 rames Citadis 302 Alstom, numérotées 1001 à 1023, chacune d’une longueur de 32,7 m et d’une largeur extérieure de 2,40 m. 3 nouvelles rames de même type, numérotées 1024 à 1026, seront livrées en mars et avril 2011, puis 8 rames supplémentaires Citadis 302 Alstom, numérotées 2027 à 2034, viendront renforcer le parc roulant dans la perspective de la mise en service commercial, intervenue le samedi 30 août 2014, d’une nouvelle branche à double voie de 3,5 km de long construite entre la place Aristide-Briand et le quartier Bellevue. C’est à partir de cette dernière date que le réseau de tramways du Mans comprendra deux lignes distinctes, la ligne T1 d’orientation sud-nord-ouest reliant « Antarès – MMArena » à « Université » et la ligne T2 d’orientation est-nord reliant « Espal – Arche de la Nature » à « Bellevue – Hauts de Coulaines ». Les T1 et T2 partagent les mêmes voies et les mêmes quais de 7 stations de « Saint-Martin » à la place Aristide-Briand. Les 35 stations du réseau de tramways manceau sont toutes implantées sur le territoire de la commune du Mans.

Le Conseil communautaire du Mans métropole a voté, en séance du jeudi 25 mars 2021, l’allongement des 34 rames Citadis 302 Alstom afin de porter leur longueur de 32,7 m à 44 m environ. Cette modification impliquera plusieurs travaux comme le rallongement de la plupart des quais et nécessitera l’adaptation du centre de maintenance des Hunaudiaires (longueur des fosses et capacité de remisage). Le budget prévisionnel est estimé à 55 millions d’euros pour une mise en service qui se ferait progressivement à partir de 2024.

Info : Thierry Leleu

Cet article, publié dans Fourre tout, Voyages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.