28 septembre 2021 – Carnet de voyage été 2021 : Angers


A Angers, tout comme à Montpellier et Tours, l’exploitation de l’ancien réseau de tramways électriques à voie métrique a pris fin au cours de l’année 1949, le samedi 30 avril plus exactement pour ce qui est de la préfecture du Maine-et-Loire.

A la différence de Montpellier et Tours, Angers n’a pas été équipée d’un réseau de tramways à traction hippomobile. Son premier réseau de tramways électriques a été inauguré le samedi 23 mai 1896. A son apogée, ce réseau comprenait 6 lignes urbaines et 2 lignes suburbaines de 8 km chacune, la première de ces deux lignes allant jusqu’ à Erigné via Les Ponts-de-Cé et la seconde jusqu’à Trélazé via Pyramide. Ce premier réseau possédait 31 motrices et 12 remorques. Au milieu des années 1930, il ne reste que 3 lignes urbaines et les 2 suburbaines dont le service a été renforcé avec l’arrivée de 8 motrices Horme & Buire achetées d’occasion au réseau de Tours. En 1946, s’ajouteront trois motrices Thomson provenant du réseau du Mans

En 2001 l’idée d’une première ligne de tramway moderne est retenue. L’enquête publique se déroule du lundi 15 mai au jeudi 13 juillet 2006. Les travaux débutent en 2007. La ligne A, inaugurée et mise en service le samedi 25 Juin 2011, mesure alors 12,3 km de long. Elle est à double voie à l’écartement standard de 1 435 mm, est équipée de 25 stations terminus compris et relie le terminus nord-ouest « Avrillé – Ardenne », commun d’Avrillé, au terminus sud « Angers – Roseraie », via le centre ville d’Angers où les rames circulent en mode alimentation par le sol (APS) entre les stations « Molière » et « Foch – Maison Bleue » et sur voie unique à double sens entre la première station citée et la station « Ralliement ». Sur la comune d’Avrillé, les rames roulent dans les deux sens en mode alimentation par le sol (APS) entre les stations « Bascule » et « Acacias »

Dés 2005 le projet d’une ligne B est lancé et est rapidement complété d’une ligne C qui partagera les voies de la ligne B sur sa partie ouest et celles de la ligne A sur sa partie sud. Pour résumer, en construisant une seconde ligne, le futur réseau de tramway disposera en fin de compte de 3 lignes. Les travaux de la ligne B commencent en 2017 et comprennent la réalisation d’un nouveau barreau propre à la ligne A, cette dernière devant changer d’itinéraire dans les deux sens entre les stations « Saint Serge – Université » et « Foch Maison Bleu » et abandonner en conséquence la section en centre-ville située entre les stations « Molière » et « Foch – Maison Bleue » qui reviendra à la future ligne C.

La mise en service commercial des deux futures lignes est programmée pour le mois de septembre 2023, mais depuis le lundi 4 janvier 2021 les rames de la ligne A opèrent sur le nouvel itinéraire « Saint Serge – Université » – « Foch – Maison Bleue » en totalité sous ligne aérienne de contact en desservant la nouvelle station « Saint Serge – Université », reconstruite sur le boulevard Ayrault, la nouvelle station « Centre de Congrès », implantée boulevard Carnot, les deux stations précitées devant être également desservies à l’avenir par la ligne B, et la nouvelle station « Hôtel de Ville », implantée boulevard Bessonneau. Compte tenu du changement d’itinéraire de la ligne A, les stations de centre-ville « Molière » et « Ralliement » (photo prise le mercredi 31 août 2011) demeurent fermées jusqu’au mois de septembre 2023. Du fait de la modification d’itinéraire, la longueur de la ligne A s’établit désormais à 12,4 km et le nombre de stations desservies reste inchangé à 25.

Le parc roulant actuel est composé de 17 rames Citadis 302 Alstom numérotées, 1001 à 1017, chacune d’une longueur de 32,42 m et d’une largeur extérieure de 2,40m, aptes à circuler en mode alimentation par le sol (APS). Dans la perspective de l’ouverture des lignes B et C au mois de septembre 2023, le constructeur français Alstom a reçu une commande de 20 rames Citadis 305, également propres à circuler en mode alimentation par le sol (APS), le premier exemplaire d’entre elles devant être livré à compter du mois de mars 2022.

Info : Thierry Leleu

Cet article, publié dans Fourre tout, Voyages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.