13 juillet 2021 – Les sœurs jumelles Citadis 302 Alstom de Brest et Dijon


La ligne A du tramway de Brest, inaugurée le samedi 23 juin 2012, est équipée de 20 rames Citadis 302 construites par Alstom, numérotées de 1001 à 1020. Ces rames sont issues d’un appel d’offres lancé conjointement par la communauté urbaine de Brest et la communauté d’agglomération du Grand Dijon portant sur l’acquisition de 52 rames (20 pour Brest et 32 pour Dijon), la capitale bourguignonne se dotant aussi d’un réseau de tramways dont la ligne T1 a été mise en service le samedi 1er septembre 2012 et la ligne T2 le samedi 8 décembre 2012. Une première en France qui a permis d’économiser 9 M€ par rapport à deux commandes séparées. Dijon dispose à ce jour de 33 rames Citadis 302 Alstom numérotées 1001 à 1033, une 33e rame ayant été rajoutée à la commande initiale de 32 rames.

Les rames brestoises et dijonnaises partagent les mêmes caractéristiques techniques et le même design rappelant la forme d’une vague. Le vert anis habille le nez des motrices et le bas de caisse des rames de Brest, couleur reprise à l’intérieur avec également du rouge framboise et du bleu. Le nez des motrices et le bas de caisse de leurs homologues de Dijon sont quant à eux de couleur cassis, couleur reprise à l’intérieur avec aussi du vert anis.

Tant à Brest qu’à Dijon, les rames Citadis 302 Alstom revêtent de temps à autre des pelliculages évènementiels.

Info : Yvon Brument et Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Voyages, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.