21 février 2021 – Station « Château d’Ô » de la ligne 1, qu’èsaquo ?


Samedi matin, 20 février 2021, à la station « Château d’Ô » de la ligne 1, quai direction « Mosson », le tableau électronique d’information affichait, à l’approche de la première rame attendue, %3.3s% à la place de la mention Proche qui alterne normalement avec la mention 1mn. L’affichage est redevenu normal après le départ du tram, mais le même phénomène se produisait également sur le tableau électronique d’information du quai direction « Odysseum » moins de 2 minutes avant l’arrivée de la première rame annoncée.

Ça ressemble à un code de formatage de type « printf » (du nom d’une commande standard du langage C, mais ce type de code est utilisé dans beaucoup d’autres langages informatiques). Ce serait donc un bug logiciel, assez grossier pour que ce soit surprenant.

En matière de code de formatage printf, « %3.3s%  » signifie : à cet endroit, il faut insérer le texte (transmis par ailleurs), en ajoutant des espaces si nécessaires pour arriver à 3 caractères, et en supprimant des caractères s’il y en a plus de 3. C’est-à-dire que « A » sortirait comme  » A », et « ABCD » sortirait comme « ABC ». Quant au « % » qui suit, c’est probablement le début d’un autre code de formatage.

Il faut croire qu’un programmeur a utilisé ce code de formatage, sans penser qu’il est dans un contexte où ce code allait être affiché au lieu d’être interprété, ou peut-être que seuls des codes plus simples peuvent être utilisés (par exemple « %s », qui indique juste qu’il faut insérer un texte), mais pas des codes plus complexes indiquant la longueur minimale et maximale. Ceci dit, l’utilité d’un tel code n’est pas évidente : quel texte de 3 caractères faut-il afficher ?

Cette anomalie semble n’affecter que la station « Château d’Ô ».

Info : Miguel

Cet article, publié dans Fourre tout, Ligne 1, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour 21 février 2021 – Station « Château d’Ô » de la ligne 1, qu’èsaquo ?

  1. Rémy (transports_mtp) dit :

    J’ai constaté la même chose aux stations Saint Eloi et Sabines. Je pense que ce bug affecte tous les nouveaux tableaux installés récemment sur le réseau…

  2. Miguel dit :

    Ce sont des afficheurs de chez Solari di Udini, en Italie du Nord. Cette boîte ancienne fabriquait des horloges, puis le genre d’afficheurs mécaniques qu’on trouvait dans toutes les gares. Ils se sont reconvertis et indiquent que les afficheurs pour Montpellier sont pilotés à distance par GPRS (=réseau mobile).
    Dans une documentation technique déjà ancienne, on voit que Solari utilisait une architecture électronique assez complexe (trop à mon goût), basée sur un PC miniature avec le système d’exploitation QNX et une interface par bus ISA (qui est encore utilisé dans l’industrie). Mais la documentation ne précise pas si des codes printf sont acceptés.

Répondre à Miguel Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.