24 juin 2020 – Second tour des municipales à Montpellier, les promesses ou propositions des trois candidats en lice sur le sujet des déplacements


Affiches des trois candidats en lice pour le second tour des élections municipales de Montpellier fixé au dimanche 28 juin 2020. Photographie prise sur l’avenue Saint-Clément à Montpellier, le mercredi 24 juin 2020. Copyright : Edouard Paris

Le dimanche 28 juin 2020, à Montpellier, trois listes s’affronteront pour le second tour des municipales :

La première, menée par le maire sortant, Philippe Saurel, se nomme « Montpellier la Citoyenne » (Liste citoyenne, divers gauche et écologiste)

La deuxième, avec à sa tête Michaël Delafosse, s’appelle « Montpellier Unie – solidaire, écologique laïque innovante » (Rassemblement de la gauche, des écologistes et de celles et ceux qui veulent le changement)

La troisième, dirigée par Mohed Altrad, est baptisée « L’audace en commun » (Cœur écologie démocratie, Nous Sommes Montpellier, L’Ecologie en Commun, Yes we clown)

Sur le sujet des déplacements, les trois candidats font les promesses ou propositions ci-après relevées dans les professions de foi reçues ou à recevoir par courrier avant le scrutin par l’ensemble des électrices et électeurs montpelliérains :

Philippe Saurel
Au point 3 « Garantir à tous plus de pouvoir d’achat » : Gratuité des transports publics pour les moins de 12 ans y compris pour les sorties scolaires. Gratuité des transports publics pour les plus de 65 ans, entre 10h et 16h. Au point 4 « Sécuriser le quotidien » : Une brigade des transports. Au point 5 « Réussir la transformation écologique de la ville » : Diminuer la pollution de l’air grâce à une politique de transport durable pour tous : plan vélo de 80 M€, L5 et L6 et prolongation L1 du tramway, zone 30 km/h, bus électriques et à hydrogène, vélos électriques. Limiter la circulation de transit avec le contournement ouest de Montpellier (COM).

Michaël Delafosse
Sous le titre « La gratuité des transports publics et un plan d’urgence pour les mobilités zéro carbone » : Gratuité des transports pour les habitants de la métropole ; le week-end le plus rapidement possible ; gratuité permanente avant la fin du mandat. Plan mobilités actives de 150 M€ (marche, vélo). Piétonisation des abords des écoles. Généralisation du 30 km/h en ville (hors grands axes). Réalisation de la ligne 5 de tramway. Extension de la ligne 1 vers la gare TGV. Nouveau réseau de bus express sur voies réservées. Pas de nouvelles infrastructures autoroutières. Pas de financement de la Métropole pour le COM (contournement ouest de Montpellier). Sous le titre « Un bouclier sanitaire » : Sortie progressive des poids lourds diesel dans le cadre d’une zone à faible émission (ZFE). Sous le titre « La relance économique après le Covid-19 » : Renforcement de la desserte TGV du centre-ville en gare St-Roch. Sous le titre « Un maire qui protège » : Création d’une police des transports (30 agents).

Mohed Altrad
Au chapitre « Le Cadre de vie » : Montpellier, surdouée de l’écologie : multiplier les pistes cyclables.

Info : Edouard Paris

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.