21 juin 2020 – Le samedi 20 juin 2020, un premier jour de l’été compliqué sur le réseau de tramways de Montpellier


Le samedi 20 juin 2020 à 18h43, à Lattes sur l’avenue Georges-Frêche, à la hauteur de la rue de Centaure, entre les stations « Boirargues » et « Pablo Picasso » de la ligne 3, la rame 2084 Citadis 402 Alstom, au premier plan, est venue portée assistance à la rame 2077 de même type tombée en panne. Copyright : Miguel

L’après-midi et la soirée du premier jour de l’été, qui tombait cette année le samedi 20 juin, ont été marquées par divers évènements sur le réseau TaM Montpellier 3M.

En voici la chronologie rapportée sur le compte Twitter TaM Montpellier 3M :
16:22 – Ligne 3
La ligne 3 est interrompue entre Picasso et Pérols Etang de l’Or/Lattes-Centre.
16:34 – Ligne 3
Complément d’info : incident sur la ligne aérienne sur le secteur Boirargues.
16:35 – Ligne 3
La ligne 3 est interrompue entre Picasso et Pérols Etang de l’Or/Lattes-Centre. Trajet assuré par bus.
16:39 – Ligne 4
Sens a. Déviation par ligne 1. Secteur Observatoire à Pompignane non desservi. Gare desservie à droite Gare SNCF.
16:48 – Ligne 3
Des retards sont annoncés sur la ligne 3, suite à un incident technique.
18:55 – Ligne 4
Sens a. Perturbation terminée sur la ligne qui a repris son itinéraire habituel.
19:35 – Ligne 4
Déviation dans le sens a, par ligne 3 (Carnot-Gare. Stations entre Rives du Lez et Rondelet non desservies.
19:51 – Ligne 4
Sens a. En raison d’un problème d’aiguillage des retards sont annoncés.
20:03 – Ligne 1
Interruption entre St-Paul et Mosson. Les rames effectuent leur terminus à St-Paul.
21:37 – Ligne 4
Sens a. La perturbation est terminée.
23:16 – Ligne 1
La ligne 1 a repris son itinéraire habituel en direction de Mosson.
23:18 – Ligne 3
La perturbation affectant la ligne 3 est terminée.

En ce qui concerne l’incident technique qui a affecté longuement la section sud de la ligne 3 entre la station « Pablo Picasso » et les terminus « Pérols – Etang de l’Or » et « Lattes Centre », Miguel, un très fidèle lecteur des infos publiées par tramwaydemontpellier.net, fait part de son témoignage :
« Le samedi 20 juin 2020, en fin d’après-midi, je suis passé sur l’avenue Georges-Frêche à Lattes anciennement route de Carnon.
À 17h40, à proximité de l’avenue Georges-Frêche et de la station « Boirargues » une rame était à l’arrêt sur la voie unique de la branche de « Lattes Centre », le long de la voie d’accès au magasin Castorama. Je ne me suis pas inquiété sur l’instant.
Une heure plus tard, deux rames se trouvaient à proximité du magasin Castorama:
celle en panne  et l’autre arrivée à la rescousse, en l’occurrence pour
la pousser.
Je n’ai pas bien compris la cause du problème (incendie ou
court-circuit), mais apparemment la caténaire a surchauffé et a dégradé
le frotteur du pantographe dont est équipé chaque rame, mettant en carafe 6 rames, chacune devant donc être secourue par une autre rame.
Retour sur l’avenue Georges-Frêche en direction de Montpellier  à la hauteur de la rue de Centaure à Lattes : une rame en panne est toujours sur place, mais une autre rame l’a rejointe, pour la pousser (ou la tirer, je ne sais pas), des agents s’occupaient de faire l’attelage.
Du coup les rames en état de marche opérant sur la ligne 3 n’allaient pas plus loin que la station « Pablo Picasso », avenue Raymond-Dugrand à Montpellier. Le service en direction et en provenance des terminus sud-est et sud de la ligne étant assuré par bus. »

Il est à noter que les médias locaux (Midi Libre, La Gazette Live et Actu.fr/Metropolitain) n’ont pas fait état de cet important incident technique qui a impacté la ligne 3. Cela peu paraître surprenant d’autant plus que le samedi 20 juin 2020 coïncidait avec la date de la reprise du service de la navette des plages entre « Pérols – Etang de l’Or » et la plage du Grand Travers assuré par liO Héraut Transport accessible avec un titre de transport TaM Montpellier 3M. Ainsi ce sont des centaines de client-e-s de TaM Montpellier 3M qui ont dû être affecté-e-s par la perturbation, plus particulièrement celles et ceux qui revenaient de la plage au terme d’une belle et chaude journée ensoleillée, un bus de subsitution ne disposant évidemment pas de la capacité d’une rame de tramway.

A Noter que la veille, vendredi 19 juin 2020, une petite interruption de la circulation des rames avait également touché la même section de ligne 3 :
17:29 – Ligne 3
La ligne 3 est interrompue entre Picasso et Boirargues.
17:51 – Ligne 3
La ligne 3 a repris son itinéraire habituel. Retards temporaires sur quelques rames.
18:02 – Ligne 3
Complément d’info : accident sur l’autoroute surplombant la ligne 3, secteur Picasso ayant provoqué une coupure temporaire et quelques retards.

Info : Miguel et Edouard Paris

PS de Miguel : « cela fait plusieurs fois que je me demande pourquoi les trams n’ont
pas des systèmes de fonctionnement dégradé pour les cas de défaillance
électrique. On m’a dit qu’à une époque lointaine, les métros de Paris
avaient un fil courant sur le côté du tunnel, permettant de déplacer le
métro sans avoir à mettre le courant sur le rail électrifié (par exemple
si une personne est tombée sur la voie).

De la même façon pour les trams, pourquoi ne pas avoir un genre de
« câble de démarrage », un genre de perche pouvant s’accrocher au câble et
raccordé à quelques dizaines de mètres de fil, pour permettre à un tram
de se sortir d’un problème ponctuel (par exemple devant la gare
centrale), sans doute avec une puissance limitée, juste pour bouger un
peu? C’est une tension modérée, supportable par un câble relativement
banal (750 V, alors que n’importe quel appareil de radiologie a des
câbles transportant du 75 kV), la principale difficulté (mais elle me
semble gérable) c’est la sécurité électrique. On pourrait imaginer un
système qui déconnecte le courant si l’extrémité du câble n’est plus
branchée dans le tramway, et un câble à structure coaxiale pour détecter
toute rupture d’isolation (ceci faisant office de disjoncteur différentiel).

Et dans le cas présent, il semble bien que s’il y avait juste un autre
pantographe, habituellement replié, la remise en service des rames
aurait été immédiate dès la réparation de la caténaire. Forcément ce
serait un coût supplémentaire à l’achat, mais son frotteur ne s’userait
pas beaucoup. »

Cet article, publié dans Fourre tout, Infos réseau, Ligne 3, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.